EDA, Eglise d'Asie - Agence d'information des Missions étrangères de Paris EDA, Eglise d'Asie - Agence d'information des Missions étrangères de Paris

Vous êtes ici : Accueil Divers Horizons

Rechercher

Recevoir gratuitement nos dépêches

Divers Horizons

Menaces de rapatriement imminent pour les réfugiés de Hongkong.

Divers Horizons 16/01/1991

Selon des sources provenant du Haut-commissariat aux Réfugiés à Hanoï, le rapatriement de réfugiés vietnamiens devrait être accéléré durant les premiers mois de cette année. Quatre avions sont prévus au mois de janvier pour rapatrier les réfugiés de Hongkong, quatre autres pour ceux d'Indonésie. Deux avions en ramèneraient un certain nombre de Thailande. Un autre serait prévu pour les réfugiés de Malaisie.

Boat-People : deux fois plus de départs que d'arrivées en 1990

Divers Horizons 16/01/1991

M. Clinton Leeks, coordinateur pour les réfugiés auprès du gouvernement de Hongkong, a fait connaître, dès le 31 décembre 1990, les statistiques de l'année concernant les Vietnamiens demandeurs d'asile à Hongkong. Pour l'année écoulée, le nombre d'arrivées a plafonné à 6 599 (18) contre 34 347, l'année précédente. Le nombre de départs de réfugiés vietnamiens hors du territoire est évalué à 13 085, soit deux fois plus de départs que d'arrivées.

Problèmes démographiques

Divers Horizons 16/01/1991

Rejoignant les préoccupations de beaucoup d'Eglises d'Asie, plusieurs experts en démographie, réunis en décembre 1990 à Los Banos (Philippines), ont constaté l'influence du contrôle des naissances sur la pyramide des âges dans certains pays d'Asie.

Restrictions d'accès aux camps de réfugiés

Divers Horizons 01/01/1991

Les services correctionnels de Hongkong viennent de décider, le 20 décembre 1990, d'imposer des restrictions aux avocats et membres des organisations humanitaires pour l'accès aux camps de réfugiés. Selon la presse de Hongkong, il s'agit d'empêcher certains "sympathisants" à la cause des "boat-people" de répandre dans les camps des rumeurs et des tracts incitant les Vietnamiens à résister à la politique de rapatriement mise en oeuvre par les autorités. C'est à de telles influences, en effet, que le gouvernement de Hongkong attribuerait les derniers incidents survenus dans le camp de Whitehead, et le peu de succès rencontré par sa politique. Il n'est pas impossible non plus que cette mesure, en visant les avocats, veuille empêcher la multiplication des plaintes auprès de la Haute cour de Hongkong, plaintes mettant en cause le bien-fondé de la décision de rejet du statut de réfugié.

Réfugiés: tentative d'immolation par le feu au camp de Whitehead à Hongkong

Divers Horizons 01/01/1991

Le 14 novembre 1990, 7 Vietnamiens réfugiés à Hongkong ont tenté de s'immoler par le feu au camp de Whitehead. Ils avaient mis le feu à leurs habits, préalablement arrosés d'alcool. Les autorités du camp ont rapidement mis un terme à cette tentative et les réfugiés, après avoir reçu les premiers soins à l'intérieur même du camp, ont été transportés à l'hôpital "Prince de Galles". Selon un communiqué de presse, un seul d'entre eux serait dans un état grave. Les six autres seraient hors de danger. Les 7 réfugiés faisaient partie d'un groupe de dix pensionnaires du camp qui, depuis plusieurs

Les chrétiens au coeur du développement

Divers Horizons 16/12/1990

Du 27 novembre au 1er décembre 1990, 40 participants venus de l'Inde, de l'Indonésie, de l'Italie, de Corée, des Philippines, du Sri Lanka et de Thaïlande, se sont retrouvés à Bogor, dans l'île de Java, en Indonésie.

Solidarité avec les travailleurs immigrés

Divers Horizons 16/12/1990

Sur le thème "Vivre avec des travailleurs venus d'ailleurs", un séminaire international a eu lieu à Yokohama au Japon, du 5 au 10 novembre 1990. Organisé sous le patronage de la Fédération des conférences épiscopales d'Asie, il a réuni 20 participants venant de divers pays du continent, et une soixantaine de Japonais.

Le procès du "Screening" s'est ouvert à Hongkong

Divers Horizons 01/12/1990

Le 19 novembre 1990 (14), s'est ouvert à Hongkong un procès d'une importance capitale pour le sort des boat-people vietnamiens. Il devra juger du bien fondé de la plainte de neuf d'entre eux. Celle-ci met en cause la décision des services de l'Immigration du Territoire qui les a classés dans la catégorie des migrants économiques et, par suite, condamnés au retour volontaire ou obligatoire dans le pays qu'ils ont fui. Cette plainte avait été présentée et reçue par la Haute cour de Hongkong au mois de février dernier. Comme l'a fait remarquer leur avocat, maître Fung, lorsqu'il a présenté les dossiers devant le tribunal, les cas des neuf plaignants sont loin d'être isolés. Ils sont représentatifs de très nombreux autres Vietnamiens à qui le statut de réfugié politique a été refusé. C'est pourquoi le procès vise toute la procédure mise en oeuvre pour déterminer le véritable statut des demandeurs d'asile vietnamiens à Hongkong.

Des évêques à l'école

Divers Horizons 01/12/1990

Treize évêques d'Asie sont, pour une semaine, redevenus étudiants à Hongkong.

Réfugiés de Hongkong: différend entre le judiciaire et l'exécutif.

Divers Horizons 16/11/1990

Le 12 novembre 1990, les services de l'Immigration de Hongkong ont arrêté 8 boat-people, deux heures seulement après un jugement de la Haute Cour de justice qui ordonnait leur mise en liberté et celle de 111 de leurs compatriotes illégalement internés dans un camp de détention de la colonie britannique. Cette affaire a provoqué une vive émotion dans les milieux concernés par le sort des réfugiés vietnamiens. Les avocats ont aussitôt entamé une nouvelle procédure d'"habeas corpus" contre cette action illégale .