EDA, Eglise d'Asie - Agence d'information des Missions étrangères de Paris EDA, Eglise d'Asie - Agence d'information des Missions étrangères de Paris

Vous êtes ici : Accueil Divers Horizons Les écarts de richesse se creusent en Asie selon un nouveau rapport

Rechercher

Recevoir gratuitement nos dépêches

Divers Horizons -

Imprimer

Les écarts de richesse se creusent en Asie selon un nouveau rapport

Les écarts de richesse se creusent en Asie selon un nouveau rapport

11/10/2018

Un rapport d’Oxfam, une confédération de vingt organisations indépendantes qui agissent « contre les injustices et la pauvreté », se penche sur la réduction des écarts de richesse en Asie. Le groupe loue notamment les efforts effectués en Indonésie et en Corée du Sud. Oxfam dénonce au contraire une situation plus difficile à Singapour et en Inde, assurant que l'évolution des inégalités ne dépend pas de la richesse d'un pays mais d’une volonté politique.

Singapour et l’Inde font partie des pays où, selon Oxfam, une confédération d’organisations indépendantes qui agissent « contre les injustices et la pauvreté », les écarts de richesse continuent de grandir en Asie. À l’inverse, le groupe salue les efforts réalisés en Corée du Sud et en Indonésie pour réduire les inégalités grâce, à des décisions politiques concernant les dépenses sociales, les impôts et les droits des travailleurs. Oxfam a lancé un index qui désigne les pays où les inégalités progressent le moins. Pour la confédération, cela ne dépend pas de la richesse du pays mais d’une volonté politique. Singapour, l’un des pays les plus riches au monde, fait partie des dix pays les moins bien classés de l’index. La Corée du Sud, placée 56e sur la liste, est saluée pour avoir relevé le revenu minimum de 16,4 % l’année dernière. Les dépenses de santé de la Chine sont plus de deux fois plus élevées que le budget indien, et les dépenses sociales du pays y sont presque quatre fois supérieures à celles de l’Inde, plaçant la Chine (81e) devant l’Inde (147e) selon le rapport d'Oxfam.
Malgré ces efforts, le fossé entre les très riches et le reste du monde continue de grandir. Le nombre de milliardaires a d’ailleurs augmenté de 15 % en 2017, atteignant un record de 2 754 personnes. Ainsi, l’année dernière, les 42 milliardaires les plus riches possédaient l’équivalent du patrimoine de 3,7 milliards de personnes. Actuellement, la majorité de la richesse mondiale est concentrée dans trois régions : 3,272 milliards de dollars en Amérique du Nord (avec une hausse de 22,8 % par rapport à 2016), 2,365 milliards de dollars en Asie (hausse de 49,4 % par rapport à 2016) et 2,441 milliards de dollars en Europe (hausse de 4,9 %). Avec la Chine, Hong-Kong et l’Inde en tête, le nombre de milliardaires en Asie a atteint 784, dépassant l’Amérique du Nord pour la première fois (727). En 2017, Hong-Kong comptait 21 nouveaux milliardaires, atteignant un total de 93 personnes (soit dix de moins que la ville de New-York).

(Avec AsiaNews)

Copyright

Photo DR