EDA, Eglise d'Asie - Agence d'information des Missions étrangères de Paris EDA, Eglise d'Asie - Agence d'information des Missions étrangères de Paris

Vous êtes ici : Accueil Divers Horizons Mgr Hon Tai-fai, premier Chinois nommé à la Congrégation pour l’évangélisation des peuples : « Je prie pour être un bon instrument entre Ses mains »

Rechercher

Recevoir gratuitement nos dépêches

Divers Horizons -

Imprimer

Mgr Hon Tai-fai, premier Chinois nommé à la Congrégation pour l’évangélisation des peuples : « Je prie pour être un bon instrument entre Ses mains » [ Bulletin EDA n° 542 ]

01/01/2011

La nouvelle a rapidement fait le tour des médias et alimente les blogs Internet sur Twitter ou Facebook. Pressentie depuis plusieurs jours, confirmée officiellement jeudi 23 décembre par le Vatican (1), la nomination du P. Savio (Xavier) Hon Tai-fai, professeur de théologie au séminaire de Hongkong et membre de l’Académie pontificale de théologie, ...

... au poste de secrétaire de la Congrégation pour l’évangélisation des peuples à Rome, a fait sensation.

Le salésien, âgé de 60 ans, connu pour être un proche du pape Benoît XVI, devient ainsi le premier catholique chinois à prendre de telles responsabilités au sein de la curie romaine. En tant que « numéro 2 » de la Congrégation, elle-même présidée par le cardinal indien Ivan Dias, il rejoint le petit groupe des Asiatiques qui assument de hautes responsabilités à Rome. Parallèlement à sa nomination, il a été élevé à la dignité d’archevêque pour le diocèse de Sila.

La nouvelle intervient alors qu’une nouvelle crise ébranle les relations fragiles établies entre le Vatican et Pékin (2). Selon certains observateurs, la nomination de Mgr Hon Tai-fai pourrait envenimer davantage le conflit, tandis que d’autres penchent davantage pour un apaisement, le nouvel archevêque cumulant les avantages de connaître parfaitement la politique vaticane tout en étant très au fait des réalités de l’Eglise en Chine.

« C’est un magnifique cadeau pour l’Eglise de Chine qui a tant besoin d’être réconfortée en cette période bien sombre », se réjouit un prêtre de Hongkong auprès d’Eglises d’Asie.

Né à Hong Kong en 1950, Mgr Savio Hon Tai-fai est entré chez les salésiens en 1975 et a été ordonné prêtre en 1982. Après un doctorat en théologie à l’Université salésienne de Rome, il devient le provincial de sa congrégation pour la Chine (qui comprend la Chine continentale, Hongkong, Macao et Taiwan). Depuis 2004, il était membre de la Commission théologique internationale, une activité au sein de laquelle il a travaillé avec le cardinal Ratzinger avant que ce dernier ne soit élu pape. On lui doit également la traduction en chinois du Catéchisme de l’Eglise catholique.

Le nouveau secrétaire de la Congrégation pour l’évangélisation des peuples, qui a tenu le 24 décembre sa première conférence de presse à Hongkong depuis l’annonce de sa nomination, a déclaré qu’il « priait pour recevoir la grâce de Dieu afin de devenir un bon instrument entre Ses mains ».
 

Notes

(1) I-Media, 23 décembre 2010 ; Zenit, 23 décembre 2010.
(2) Fin novembre et début décembre, l’ordination d’un évêque illégitime (non reconnu par Rome) et la tenue de la 8e Assemblée nationale des représentants catholiques au cours de laquelle les autorités chinoises ont choisi un évêque illégitime pour présider la Conférence épiscopale et un évêque ayant reçu mandat pontifical pour présider l’Association patriotique, ont été sévèrement condamnées par le Vatican. Voir
EDA 540, 541, 542