EDA, Eglise d'Asie - Agence d'information des Missions étrangères de Paris EDA, Eglise d'Asie - Agence d'information des Missions étrangères de Paris

Vous êtes ici : Accueil Divers Horizons Le pape a nommé deux administrateurs apostoliques de Corée du Sud pour deux territoires ecclésiastiques situés en Corée du Nord

Rechercher

Recevoir gratuitement nos dépêches

Divers Horizons -

Imprimer

Le pape a nommé deux administrateurs apostoliques de Corée du Sud pour deux territoires ecclésiastiques situés en Corée du Nord [ Bulletin EDA n° 433 ]

16/01/2006

Le 31 décembre dernier, la Conférence des évêques catholiques de Corée a annoncé que le pape Benoît XVI avait nommé deux administrateurs apostoliques pour le diocèse de Hamhung et le territoire de l'abbaye de Tokwon, deux circonscriptions ecclésiastiques situées en Corée du Nord. Par cette décision, l'abbé Placide Ri Dong-ho, ancien père abbé de l'abbaye bénédictine de Waegan - située en Corée du Sud -, est déchargé de la responsabilité de deux circonscriptions, responsabilité qu'il assumait depuis 1981 et dont il avait demandé à être relevé pour raisons de santé. L'administration du diocèse de Hamhung a été confiée à Mgr John Chang Yik, évêque de Chuncheon, diocèse situé en Corée du Sud, et celle du territoire de l'abbaye de Tokwon à l'abbé Simon Peter Ri Hyeong-u, l'actuel père abbé de l'abbaye de Waegan.

Selon l'abbé Simon Peter Ri Hyeong-u, ces nominations répondent à un désir exprimé depuis quelques années par les moines de l'abbaye de Waegan. Bien qu'aucune structure d'Eglise n'existe en Corée du Nord et que très peu d'informations soient disponibles sur la réalité d'une présence catholique dans ce pays, les moines bénédictins ont estimé qu'ils n'étaient plus en mesure d'administrer deux circonscriptions ecclésiastiques en Corée du Nord. "L'Eglise catholique de Corée est devenue suffisamment forte pour servir le diocèse de Hamhung en se passant de notre aide a déclaré le père abbé.

Le fait que les bénédictins de Waegan aient assumé durant de longues années l'administration - très théorique - de ces deux territoires situés en Corée du Nord est lié à des circonstances historiques particulières. L'abbaye de Tokwon, dans l'actuelle Corée du Nord, a été fondée par des bénédictins allemands. Arrivés en Corée en 1909, les bénédictins s'implantèrent dans un premier temps à Séoul. En 1920, lors que le vicariat apostolique de Séoul fut divisé pour créer le vicariat apostolique de Wonsan, ce nouveau territoire leur fut confié. Vingt ans plus tard, le 12 janvier 1940, ce fut au tour du vicariat apostolique de Wonsan d'être divisé pour créer le territoire de l'abbaye de Tokwon, dans la province de Hamkyongnam-do. A cette occasion, le vicariat de Wonsan changea de nom et fut rebaptisé vicariat apostolique de Hamhung, son administration restant entre les mains des bénédictins. En 1949, les communistes nord-coréens arrêtèrent les responsables de l'Eglise catholique, dont Mgr Boniface Sauer, bénédictin allemand, administrateur du vicariat de Hamhung. Ce dernier fut sans doute exécuté en octobre 1950, lors de la guerre de Corée. Vingt-huit autres bénédictins, d'origine coréenne et allemande, trouvèrent également la mort, exécutés ou morts d'épuisement et de faim dans les camps nord-coréens. Des moines réussirent cependant à gagner la Corée du Sud où ils fondèrent, en 1952, l'abbaye de Waegwan, dans l'archidiocèse de Taegu (Daegu). En 1962, le vicariat apostolique de Hamhung fut élevé au rang de diocèse, même si aucun lien ou contact ne pouvait avoir lieu entre l'abbaye et la Corée du Nord.

Pour Mgr John Chang Yik, dont le territoire du diocèse de Chuncheon s'étend pour moitié en Corée du Nord, sa nomination en tant qu'administrateur apostolique du diocèse de Hamhung revêt une importance certaine. "Nous n'avons quasiment eu aucun contact à ce jour avec le diocèse de Hamhung, mais je prends cette responsabilité à cour. Avec l'aide de Dieu et des personnes de bonne volonté, nous pourrons peut-être entreprendre des choses a-t-il déclaré, ajoutant que, bien que les Sud-Coréens puissent difficilement avoir accès à la Corée du Nord, ces difficultés ne l'ont pas empêché de venir en aide aux Nord-Coréens lors de la famine de 1997. Cette année-là, une campagne d'aide avait été lancée dans le diocèse et trois cents tonnes de pomme de terre avaient pu être envoyées dans la province nord-coréenne de Gangwon-Nord, par le canal de la Croix-Rouge coréenne (1).

Selon le P. Julius Kim Hyun-joon, secrétaire pour le diocèse de Chuncheon du Comité pour la réconciliation du peuple coréen, les actions du diocèse vers la Corée du Nord ont continué. En 2000 puis en 2001, des véhicules médicalisés, pour la prévention de la tuberculose chez les enfants, ont été envoyés au Nord. Toujours à l'instigation de Mgr Chang Yik, le diocèse a lancé une campagne d'aide visant à envoyer du charbon dans la province de Gangwon-Nord. En décembre 2003, l'évêque a fait le voyage au Nord pour inaugurer une écloserie d'alvins de saumon, un projet financé à hauteur de 26 millions de wons (18 000 euros) par le diocèse.

Notes

(1)La province de Gangwon (Kangwon) a été coupée en deux lors de la partition de la péninsule coréenne à l'issue de la seconde guerre mondiale, en 1945. Le territoire du diocèse de Chuncheon, ville située en Corée du Sud, à 80 km. au nord-est de Séoul, couvre la province de Gangwon-Nord (en Corée du Nord) ainsi que deux districts de la province de Gyeonggi et une partie de la province de Gangwon (en Corée du Sud).<br />