EDA, Eglise d'Asie - Agence d'information des Missions étrangères de Paris EDA, Eglise d'Asie - Agence d'information des Missions étrangères de Paris

Vous êtes ici : Accueil Asie du Sud

Rechercher

Recevoir gratuitement nos dépêches

Asie du Sud

Le Sénat approuve à son tour l'introduction de la Charia

Pakistan 16/06/1991

Le 28 mai 1991, quelques jours après l'Assemblée nationale, le Sénat a voté à son tour en faveur de l'introduction de la Charia. Aucun des 40 amendements proposés par l'opposition parlementaire n'a été retenu. Ils étaient destinés à protéger les droits des femmes et des minorités, garantir le multipartisme, le statut des forces armées, l'ordonnance de 1962 concernant la famille, et la primauté du parlement.

Les ONG s'organisent pour l'aide d'urgence

Inde 16/06/1991

Vingt organisations non gouvernementales indiennes viennent de former une association pour l'intervention d'urgence auprès des victimes éventuelles de catastrophes naturelles ou imprévues. L'association a pris le nom de "Sahayak" (aide).

Hémorragie moins grave que prévu

Inde 16/06/1991

On avait estimé à environ 30 000 le nombre des catholiques de Bombay qui avaient quitté l'Eglise pour rejoindre des sectes ou des mouvements charismatiques en rupture avec l'Eglise. Deux ou trois ans plus tard, on constate que l'hémorragie était moins grave que l'on ne l'avait redouté.

Les fondamentalistes hindous se montrent conciliants

Inde 16/06/1991

Beaucoup en Inde redoutent les succès électoraux éventuels du BJP (Bharathiya Janata Party ou Parti du peuple indien). Il avait obtenu deux sièges aux élections législatives de 1984, 86 en 1989, et tous les observateurs s'attendent à ce qu'il en obtienne nettement plus lors des élections en cours - dont les deux dernières tranches, initialement programmées pour les 24 et 26 mai, ont été reportées au 12 et 15 juin en raison de l'assassinat de Rajiv Gandhi.

"Dénationalisez les écoles chrétiennes!"

Pakistan 01/06/1991

Le président du Front chrétien uni demande au gouvernement de la province du Sindh d'abandonner sa politique de nationalisations et de rendre aux Eglises chrétiennes les institutions qui leur furent enlevées le 1er septembre 1972 (17).

La Charia a été votée par l'Assemblée nationale

Pakistan 01/06/1991

L'Assemblée nationale a finalement voté le projet de loi faisant de la loi musulmane la base du système judiciaire pakistanais. Cette décision survient quelques jours à peine après une nouvelle protestation des évêques catholiques et protestants (16).

"Konkanisation"

Inde 01/06/1991

Dans une circulaire publiée à la mi-décembre 1990, Mgr Gonsalves, archevêque de Goa, a accepté que les écoles primaires catholiques utilisent désormais le konkani, langue de l'Etat, comme langue principale de l'école. Jusqu'à présent c'était l'anglais qui jouait ce rôle.

Les chrétiens et les élections

Inde 01/06/1991

Alors que la campagne électorale bat son plein, les chrétiens du Bihar, qui ne sont que quelques dizaines de milliers au milieu de plusieurs dizaines de millions d'habitants, ont, une fois de plus, à faire face à l'hostilité de groupes hindous fondamentalistes qui accusent l'Eglise d'encourager les divisions dans le mouvement aborigène et militent en faveur de l'"hindouité" chère au Parti populaire indien (BJP), parti fondamentaliste hindou. Les aborigènes chrétiens de la région du Chotanagpur, dans le sud-est de l'Etat, auraient pu avoir localement une certaine influence sur les élections. Mais, au dire de plusieurs leaders laïcs, ils n'ont pas su unir leur forces. Depuis plusieurs années, un mouvement existe parmi les aborigènes habitant les forêts du Bihar, du Madhya Pradesh, de l'Orissa et du Bengale. Ils demandent la création d'un Etat qui leur soit propre, à l'intérieur de la confédération indienne. Mais ce mouvement se trouve divisé en plusieurs branches rivales. Selon un avocat chrétien de Patna, les aborigènes catholiques sont mieux éduqués que la plupart de leurs compatriotes, mais "ils manquent de vrais leaders

Après l'assassinat de Rajiv Gandhi

Inde 01/06/1991

Aussitôt connue la nouvelle de l'attentat qui, le soir du 21 mai 1991, coûta la vie à l'ancien premier ministre M. Rajiv Gandhi, les catholiques n'ont pas manqué de se joindre au concert de condamnations qui s'est élevé à travers tout le pays. Ils partagent l'inquiétude de leurs compatriotes.