EDA, Eglise d'Asie - Agence d'information des Missions étrangères de Paris EDA, Eglise d'Asie - Agence d'information des Missions étrangères de Paris

Vous êtes ici : Accueil Asie du Sud

Rechercher

Recevoir gratuitement nos dépêches

Asie du Sud

Quand cesseront-ils de s'entretuer?

Inde 16/12/1990

Deux cents morts ont été ajoutés, le 12 décembre 1990, à la liste déjà longue (plus de 1000) des victimes tuées au cours des affrontements entre hindous et musulmans, à cause de la mosquée d'Ayodhya, dans l'Etat d'Uttar Pradesh (7). "La violence et les assassinats n'impressionnent plus personne", dit le P. Lucio Coutinho, secrétaire-adjoint de la Conférence épiscopale.

Marx et Jésus au Kerala

Inde 16/12/1990

Mgr Maria Soosai Pakkiam, évêque coadjuteur de Trivandrum, de rite latin, coopère avec le gouvernement marxiste de l'Etat du Kerala, dans son effort d'alphabétisation.

Prière et pénitence pour les frères défavorisés

Inde 16/12/1990

A partir du 1er dimanche de l'Avent, à New Delhi, plusieurs groupes chrétiens de toutes confessions ont observé une semaine de jeûne et de prière en témoignage de solidarité avec les chrétiens des basses castes; des messages de soutien leur sont parvenus de nombreuses autres villes du pays.

L'Eglise et l'Etat unis contre la drogue

Sri Lanka 01/12/1990

A Negombo, dans les faubourgs de Colombo, les services diocésains de lutte contre la drogue, ont, avec la participation des autorités civiles, organisé, en septembre dernier, une marche à laquelle ont participé quelque 1 200 étudiants. Cette manifestation entrait dans le cadre d'une campagne organisée par le gouvernement afin d'attirer l'attention du public sur les dangers de la drogue et les problèmes sociaux que son abus peut engendrer. En même temps, une école publique présentait une exposition destinée à mettre en lumière l'esclavage des drogués: plus de 10 000 visiteurs y sont venus. On y décrivait aussi le travail accompli par le diocèse dans ce domaine.

Boucs émissaires...

Pakistan 01/12/1990

25 000 personnes sont descendues dans la rue à Faisalabad le 21 novembre 1990. Les écoles ont été fermées et les syndicats ont appelé à la grève générale le même jour. Il s'agissait de réagir contre la profanation de l'église catholique St-Jean par des étudiants musulmans, le 10 novembre, à Peshawar. Ceux-ci protestaient ainsi contre les événements d'Ayodhia, en Inde, où des fondamentalistes hindous avaient tenté de détruire une mosquée qui, selon eux, aurait été construite sur le site d'un temple hindou ancien (8).

Pas de festivités de Noël cette année ?

Inde 01/12/1990

Catholiques, protestants et orthodoxes ont décidé que, cette année, on se limiterait, pour Noël, aux célébrations liturgiques. Il n'y aurait aucune des manifestations festives habituelles.

Des chrétiens pour une alliance Rajiv Gandhi-V.P. Singh

Inde 01/12/1990

"Vous avez tous les deux, respecté la sainteté de la Constitution indienne, chacun à votre manière... En cette heure sombre, nous attendons de vous que vous sortiez le pays de la tourmente..." Se présentant comme le porte-parole des 14 millions de catholiques indiens, M. Chhotebhai, président de l'Union catholique indienne en appelle ainsi à V.P. Singh et Rajiv Gandhi pour qu'ils forment une alliance de gouvernement. L'appel, en forme de lettre ouverte, a été publié, le 17 novembre 1990, par "The Examiner", un hebdomadaire catholique de Bombay.

L'Inde en prière

Inde 01/12/1990

Alors que les conflits continuent entre hindous et musulmans, des groupes interreligieux se mettent en prière, un peu partout à travers le pays, conduits en certains endroits par les autorités civiles elles-mêmes.

La persécution continue dans l'Arunachal Pradesh

Inde 01/12/1990

La police continue ses tracasseries à l'égard des leaders chrétiens de l'Arunachal Pradesh, dans le nord-est de l'Inde. En principe, les missionnaires ne sont d'ailleurs toujours pas autorisés à pénétrer dans cette région.

4 chrétiens dans le nouveau parlement

Pakistan 16/11/1990

Deux protestants et deux catholiques ont été élus à la nouvelle Assemblée nationale. La loi électorale pakistanaise ne permet pas aux chrétiens d'être membres du corps électoral ordinaire. Cependant, ils peuvent choisir quatre députés à l'intérieur de leur communauté.