EDA, Eglise d'Asie - Agence d'information des Missions étrangères de Paris EDA, Eglise d'Asie - Agence d'information des Missions étrangères de Paris

Vous êtes ici : Accueil Asie du Sud

Rechercher

Recevoir gratuitement nos dépêches

Asie du Sud

La Cour suprême restreint l'usage du système d’identité biométrique en Inde

Inde 28/09/2018
La Cour suprême restreint l'usage du système d’identité biométrique en Inde

Dans un jugement très attendu, la Cour suprême indienne a décidé, le 26 septembre, d’imposer des conditions restrictives concernant les données d’« Aadhaar », le système d’identification multibiométrique des citoyens de l’Inde. Plus d’1,2 milliard d’Indiens, soit la quasi-totalité de la population, ont déjà reçu ce numéro d’identification unique à 11 chiffres. Le système inclut la collecte des empreintes digitales et celles de l’iris, et forme la base de données la plus large de la planète. Très controversé au cours de ces dernières années, « Aadhaar » devra désormais mieux veiller à protéger les données sensibles, en excluant notamment le partage d’informations avec les entreprises privées.

L’Église bangladaise renforce la protection des enfants

Bangladesh 28/09/2018
L’Église bangladaise renforce la protection des enfants

Le cardinal Patrick D’Rozario, archevêque de Dhaka, a annoncé, lors d’un rassemblement pastoral organisé dans la capitale le du 20 au 22 septembre, le lancement d’un programme destiné à renforcer la protection et les droits des enfants. De nombreux diocèses bangladais font de ce programme, qui met l’accent sur les familles, les écoles et sur l’Église, une des priorités pastorales majeures. Selon plusieurs enquêtes nationales, près de 50 % des enfants bangladais seraient concernés par le problème.

Les écoles catholiques bangladaises sous pression

Bangladesh 22/09/2018
Les écoles catholiques bangladaises sous pression

Suite au lancement d’une réforme du ministère bangladais de l’Éducation, depuis 2010 après la victoire de la Ligue Awami aux élections législatives nationales, l’Église catholique, qui a la charge de nombreux instituts dans le pays, est confrontée à de nombreux problèmes relatifs à la nouvelle politique. À commencer par la décision de modifier la structure des cycles primaires et secondaires, qui risque de causer des difficultés financières à beaucoup d’établissements. Les chrétiens représentent seulement 600 000 Bangladais sur une population de 160 millions d’habitants, mais ils sont reconnus pour la qualité de l’enseignement catholique dans le pays.

Les cendres d’une centrale à charbon paralysent un village sri-lankais

Sri Lanka 19/09/2018
Les cendres d’une centrale à charbon paralysent un village sri-lankais

Des villageois sri-lankais affirment que les cendres de la centrale thermique à charbon de Lakvijaya affectent leur santé ainsi que l’activité des pêcheurs et des agriculteurs de la région, à proximité du village de Norochcholoai, à 144 kilomètres au nord de Colombo. Les habitants de la région se plaignent également des problèmes de peau touchant leurs enfants, et l’évêque de Chilaw dénonce les risques sociaux et économiques liés au lieu d’implantation de la centrale, mise en service en 2011 et financée par la Chine. Le charbon représente 40 % de l’électricité produite dans le monde et 46 % des émissions de dioxyde de carbone.

Les catholiques fêtent les 150 ans d’une des premières églises de Dhaka

Bangladesh 19/09/2018
Les catholiques fêtent les 150 ans d’une des premières églises de Dhaka

Le 14 septembre, à l’occasion de la célébration des 150 ans d’une des églises les plus anciennes de la capitale, l’Église bangladaise a rendu hommage à l’aide considérable apportée par les missionnaires et par les fidèles au développement du catholicisme dans le pays. Construite en 1868, l’église Sainte-Croix, située dans le vieux Dhaka, a été pendant longtemps la cathédrale de l’archidiocèse, jusqu’en 1963. La paroisse, confiée à la congrégation Sainte-Croix, est à l’origine de nombreuses institutions au rayonnement national et a largement contribué au développement du catholicisme dans le pays.

Les Bangladais rejettent une augmentation salariale « insuffisante »

Bangladesh 18/09/2018
Les Bangladais rejettent une augmentation salariale « insuffisante »

Suite à l’annonce d’une augmentation de salaire jugée injuste, les syndicats représentant les travailleurs du textile au Bangladesh ont dénoncé les propriétaires d’usines, les accusant d’exploiter les ouvriers afin d’engendrer des bénéfices de manière abusive. Alors que le gouvernement propoese 8 000 takas (95 dollars) par mois de salaire minimum au lieu des 5 300 takas actuels, les représentant sdes ouvriers du textile estiment que la décision ne prend pas en compte les conditions et la détresse des travailleurs du textile. L’industrie représente 25 milliards de dollars et près de 80 % de la balance commerciale du pays.

Les médias sociaux attisent la haine religieuse des Pakistanais

Pakistan 18/09/2018
Les médias sociaux attisent la haine religieuse des Pakistanais

De nombreuses violences visent les groupes minoritaires, dont les droits sont souvent négligés. Mais des intellectuels tels qu’Anthony Naveed, juriste ou encore Sabir Michel, professeur à Karachi, affirment que beaucoup d’affaires sont détournées et présentées comme relevant de l’extrémisme religieux, souvent à tort. Les médias sociaux exploiteraient ainsi beaucoup d’attaques ou d’incidents violents afin de les dénoncer comme des violences religieuses, au risque d’attiser la véritable intolérance religieuse dans le pays.

Yaqoob, un sculpteur chrétien face au fondamentalisme

Pakistan 14/09/2018
Yaqoob, un sculpteur chrétien face au fondamentalisme

Les sculpteurs chrétiens comme Yaqoob Masih, un catholique pakistanais qui fabrique des figures religieuses depuis quatre décennies, doivent faire face aux critiques non seulement des musulmans extrémistes, mais aussi des oppositions venant de la communauté chrétienne. Beaucoup de protestants reprochent en effet à l’Église catholique d’adorer les idoles. Face à ces critiques, l’Église cherche à sensibiliser les gens et à préserver l’artisanat religieux.

Dix ans après, les victimes d’Odisha célèbrent la nativité de la Vierge

Inde 12/09/2018
Dix ans après, les victimes d’Odisha célèbrent la nativité de la Vierge

Près de 3 000 catholiques se sont rassemblés le samedi 8 septembre à Raikia, dans l’État d’Odisha, afin d’y célébrer la Nativité de la Vierge. C’est là que, en 2004, une foule de trois cents extrémistes hindous s’est attaquée à l’église et aux prêtres, en protestation contre des constructions autour d’un lycée catholique de la région. En 2008, de nouvelles violences ont été perpétrées contre la même église. Dix ans après ces vagues de violences, le père Singh, qui fait partie des victimes, assure que la Vierge est aux côtés des fidèles face aux persécutions.

Des prêtres, religieuses et psychologues auprès des victimes du Kerala

Inde 06/09/2018
Des prêtres, religieuses et psychologues auprès des victimes du Kerala

Suite aux inondations du 4 au 18 août dans l’État du Kerala, dans le sud du pays, près d’un million de victimes ont dû fuir leurs maisons pour se réfugier dans les camps de secours. À leur retour, beaucoup ont retrouvé leurs biens et leurs économies emportés ou détruits. Sous le choc, certains peuvent développer des troubles de stress post-traumatique, tomber dans la dépression ou même souffrir de tendances suicidaires. Des équipes de psychologues, de prêtres, de religieuses et de laïcs leur rendent visite afin de les soutenir et de les accompagner. Les dégâts au Kerala sont évalués, selon les premières estimations, à 2,82 milliards de dollars, mais ils pourraient s’élever jusqu’à 30 milliards de dollars.