EDA, Eglise d'Asie - Agence d'information des Missions étrangères de Paris EDA, Eglise d'Asie - Agence d'information des Missions étrangères de Paris

Vous êtes ici : Accueil Asie du Sud

Rechercher

Recevoir gratuitement nos dépêches

Asie du Sud

Missionnaires de la Charité : le gouvernement ordonne l’inspection de tous les centres

Inde 20/07/2018
Missionnaires de la Charité : le gouvernement ordonne l’inspection de tous les centres

La ministre indienne de la Femme et du Développement de l'enfant, Maneka Gandhi, a ordonné, le 16 juillet, l’inspection de tous les centres d’accueil pour enfants gérés par les Missionnaires de la Charité, l’ordre fondé par sainte Mère Teresa, après l’accusation d’adoption illégale contre une religieuse de Ranchi, dans l’État du Jharkhand. Des groupes hindous ont également lancé une campagne afin de demander de retirer la distinction civile Bharat Ratna, la plus haute délivrée en Inde et qui a été accordée à Mère Teresa, si les accusations sont prouvées. La Conférence épiscopale a pris la défense de la congrégation en affirmant qu’il s’agit d’une tentative de manipuler l’affaire pour s’en prendre aux catholiques.

10 000 chrétiens manifestent contre la discrimination au Jharkhand

Inde 18/07/2018
10 000 chrétiens manifestent contre la discrimination au Jharkhand

Près de 10 000 chrétiens de l’État du Jharkhand ont formé, le 15 juillet, une chaîne humaine de 20 kilomètres de long afin de manifester contre la répression contre les chrétiens de l’État depuis l’élection du Bharatiya Janata Party (BJP). Parmi les 32 millions d’habitants du Jharkhand, près d’un million sont chrétiens, pour la plupart membres des communautés tribales telles que les Sarnas. Pour eux, les mesures des autorités cherchent à les fragiliser afin d’éloigner les gens ordinaires des institutions chrétiennes et des missionnaires.

Le gouvernement sri-lankais rétablit la peine de mort pour les trafiquants

Sri Lanka 17/07/2018
Le gouvernement sri-lankais rétablit la peine de mort pour les trafiquants

Le gouvernement sri-lankais a décidé, le 11 juillet, d’avoir recours à la peine de mort pour les trafiquants de drogue. Les critiques dénoncent la décision, mettant en évidence l’inefficacité de la peine capitale, partout dans le monde, face au problème de la drogue. Aucune exécution n’a eu lieu dans le pays depuis 1976. 

Nouveau scandale de pollution pour les tanneries bangladaises

Bangladesh 17/07/2018
Nouveau scandale de pollution pour les tanneries bangladaises

Le secret continue d’entourer les compagnies étrangères du secteur du textile qui achètent chaque année près d’un milliard de dollars de cuir au Bangladesh. Les tanneries de la zone industrielle de Hazaribagh, à Dhaka, ont été relocalisées sur les bords de la rivière Dhaleswari. Pour Rokon-uz-Zarman, celle-ci finira par devenir aussi polluée que la rivière Buriganga, à Hazarihagh, où étaient déversés les déchets chimiques. Une station de traitement des effluents, qui devait être mise en service après la relocalisation, n’est toujours pas en activité. Un scandale qui met à nouveau en lumière les abus des tanneries concernant la santé publique et l’environnement.

Le poids des minorités dans les élections du 25 juillet

Pakistan 17/07/2018
Le poids des minorités dans les élections du 25 juillet

À l’approche des élections législatives et provinciales qui se dérouleront le 25 juillet au Pakistan, les minorités religieuses cumulent un nombre record de bulletins de vote. Leur nombre de votants recensés sur les listes électorales a en effet augmenté de 30 % depuis le précédent scrutin de 2013. Mais pour ces communautés vulnérables, il ne devrait pas être facile de changer la donne. En effet, en une semaine, trois attentats suicides visant des réunions électorales ont provoqué près de 175 morts. L’attaque du 13 juillet, à Dringarh au Baloutchistan, est le deuxième attentat le plus sanglant de l’histoire du pays.

Les pèlerins d’Amarnath tiennent bon face aux militants du Cachemire

Inde 13/07/2018
Les pèlerins d’Amarnath tiennent bon face aux militants du Cachemire

Une grande partie de la population du Cachemire, à grande majorité musulmane, accueille volontiers le flux des pèlerins hindouistes et condamne les violences. La saison du pèlerinage à la grotte d’Amarnath, qui dure deux mois, a en effet commencé le 28 juin. L’État de Jammu et Cachemire, dans le nord du pays où se trouve le pèlerinage, est toujours en proie aux violences face au mouvement islamique indépendantiste. Le pèlerinage, qui a débuté vers la fin du XVIIe siècle et qui ne représentait que quelques centaines de pèlerins en 1947, avait atteint près de 634 000 pèlerins en 2 011.

Vingt morts dans une attaque suicide à quinze jours des élections

Pakistan 12/07/2018
Vingt morts dans une attaque suicide à quinze jours des élections

Mardi 10 juillet, une attaque suicide a tué au moins vingt personnes dans la province de Khyber Pakhtunkhwa, lors d’un meeting électoral. Selon le groupe interreligieux Rawadari Tehreek, des forces antidémocratiques tentent de porter atteinte aux élections nationales pakistanaises, qui doivent avoir lieu le 25 juillet prochain. Pour Samson Salamat, président du groupe, il s’agit d’une campagne ciblée à l’approche des élections. 

Des prêtres sri-lankais relancent un magazine pro démocratie

Sri Lanka 12/07/2018
Des prêtres sri-lankais relancent un magazine pro démocratie

Le magazine Social Justice, que relancent deux prêtres sri-lankais des Oblats missionnaires de Marie seize ans après la fermeture du journal, cherche à promouvoir la démocratie et la justice et à soutenir l’harmonie et l’égalité des minorités ethniques dans le pays. Les prêtres souhaitent aussi, par cette initiative, sensibiliser la population sur des problèmes brûlants comme la vague de violences religieuses qui secoue l’île depuis quelques mois. 

La région montagneuse de Chittagong, instable mais terre de mission

Bangladesh 06/07/2018
La région montagneuse de Chittagong, instable mais terre de mission

Les trois cents habitants du village de Hatibhanga, dans les montagnes de la région de Chittagong (Chittagong Hill Tracts), sont presque tous catholiques et membres de la communauté indigène tripura. Les deux tiers des 30 000 catholiques de la région appartiennent aux minorités ethniques indigènes. L’archidiocèse de Chittagong, qui ne peut envoyer de missionnaires étrangers dans cette région instable, secouée par les conflits fonciers et religieux, fait face aux problèmes des vocations religieuses, mais aussi au départ des jeunes qui quittent leur village et leur communauté. Pourtant, c’est une terre de mission, qui compte aujourd’hui sept paroisses et trois centres missionnaires.

L’engagement de sœur Zita au service des minorités catholiques indigènes

Bangladesh 04/07/2018
L’engagement de sœur Zita au service des minorités catholiques indigènes

Après avoir été témoin de la mort d’une mère et de sa fille, sœur Zita Rema (photo) a dédié sa vie aux personnes dans le besoin. Depuis 2007, la religieuse de 59 ans est au service des besoins spirituels, pastoraux et sociaux des travailleurs migrants chrétiens de Dhaka, la capitale, et de Chittagong, dans le sud-est du pays. Au détour d’une visite dans la zone industrielle de Shitalpur, près de Chittagong, la religieuse évoque la vie difficile des minorités catholiques qui, dans ce pays majoritairement musulman, font souvent partie des groupes tribaux indigènes.