EDA, Eglise d'Asie - Agence d'information des Missions étrangères de Paris EDA, Eglise d'Asie - Agence d'information des Missions étrangères de Paris

Vous êtes ici : Accueil Asie du Sud Pakistan Animateurs de "Caritas" à l'écart de la campagne électorale

Rechercher

Recevoir gratuitement nos dépêches

Asie du Sud - Pakistan

Imprimer

Animateurs de "Caritas" à l'écart de la campagne électorale [ Bulletin EDA n° 97 ]

16/10/1990

Lors des dernières élections, en 1988, les trois candidats qui avaient été soutenus par la "Caritas Pakistan" avaient enlevé leur siège avec une confortable majorité. Or, la "Caritas", sur le plan national, dépend de la Commission mise sur pied par la Conférence épiscopale pour la paix, la justice et le développement. Entre-temps, les évêques ont décidé d'interdire de candidature non seulement le clergé, d'une manière absolue, mais aussi les membres du personnel d'Eglise, à moins qu'ils n'aient reçu le "nihil obstat" de l'évêché (28).

Section locale de la "Caritas" nationale, la "Caritas Lahore" se trouve sous la juridiction de l'évêque de ce lieu, Mgr Armando Trindade, celui-là même qui a récemment pris une mesure de suspension à l'égard d'un de ses prêtres, le P. Rufin Julius, ancien ministre, qui ne s'était pas plié aux ordres de la Conférence épiscopale (29). Dans une lettre au secrétaire exécutif de la "Caritas" diocésaine, le 25 septembre 1990, l'évêque lui enjoint de faire savoir à tous les animateurs de la section que, selon le voeu de son Conseil presbytéral, ils doivent cesser de faire campagne pour quelque candidat que ce soit. Il appartient au même secrétaire de s'assurer que cette directive est effectivement respectée.

Dans ce diocèse en tout cas, ces animateurs auront donc à concentrer leurs efforts sur une "conscientisation" de la population sans faire référence à l'actualité politique immédiate.

Notes

(28) EDA 80, p.9 (29) EDA 96, pp.4-5<br />