EDA, Eglise d'Asie - Agence d'information des Missions étrangères de Paris EDA, Eglise d'Asie - Agence d'information des Missions étrangères de Paris

Vous êtes ici : Accueil Asie du Sud Népal

Rechercher

Recevoir gratuitement nos dépêches

Asie du Sud - Népal

Le jeune garçon qui méditait sans interruption depuis le 16 mai 2005 et que beaucoup prétendaient être une réincarnation de Bouddha a disparu

Népal 16/03/2006

Selon une dépêche de (1), la police passe la jungle au peigne fin depuis que Ram Bahadur Banjan, âgé de 16 ans et surnommé "Petit Bouddha" par la presse locale, a disparu. Le jeune Népalais a été aperçu pour la dernière fois le 11 mars dernier et, depuis, ses fidèles s'inquiètent du sort de celui qui est présenté par ses adorateurs comme une réincarnation de Bouddha.

Continuatrice de l'ouvre de Mère Teresa, Sour Nirmala s'est rendu à Katmandou pour une visite difficile

Népal 01/02/2006

La première visite de la supérieure générale des Missionnaires de la Charité (MC) à Katmandou, Sr Nirmala Joshi - qui a succédé à la fondatrice de cette congrégation, la bienheureuse Mère Teresa -, n'a pas été de tout repos. Mauvais temps, couvre-feu, attentats à la bombe et retards en tout genre ne lui ont pas été épargnés.

Une prétendue réincarnation de Bouddha attire les foules

Népal 01/12/2005

Depuis plusieurs mois, dix mille personnes par jour se pressent en pleine jungle de Bara, à 160 km. au sud de Kathmandou, pour y honorer Ram Bahadur Banjan, un jeune garçon de 15 ans, qu'elles croient être la réincarnation de Gauthama Siddharta (Bouddha), né dans les environs il y a 2 500 ans (1).

Face au problème de la traite des femmes, Caritas Népal continue de lutter et d'alerter l'opinion publique

Népal 01/06/2005

Depuis des années, le trafic d'êtres humains, des personnes de sexe féminin en particulier, fait des victimes au Népal. Rupa Rai, responsable de la branche féminine de Caritas Népal, rappelle qu'"il y a cinq ans, Caritas Népal a mis sur pied et coordonne depuis un réseau de sensibilisation formé des principales ONG soucieuses de prévenir, secourir et réinsérer les femmes victimes de la prostitution". En cinq ans, a-t-elle expliqué lors d'un récent entretien à Katmandou, le travail accompli est loin d'avoir été négligeable, mais la tâche semble sans fin pour venir en aide aux femmes et les garder des dangers de la prostitution (1).

La mort du pape Jean-Paul II a aiguisé la curiosité de beaucoup d'hindous à l'égard du christianisme

Népal 01/05/2005

Le jour des obsèques de Jean-Paul II, le 8 avril dernier, le pasteur Kamal Shrestha a accueilli environ 80 chrétiens dans la petite baraque qui lui sert de chapelle, à Pokhara, ville touristique située à 200 km. à l'ouest de Katmandou. Pour ce pasteur, âgé de 39 ans, d'une dénomination pentecôtiste, comme pour ses pairs responsables de la cinquantaine d'églises protestantes ou pentecôtistes de Pokhara, les rapports entretenus avec l'Eglise catholique sont plus que ténus. Cependant, ce 8 avril, ils ont prié pour le pape. "Nous n'avons pas à faire allégeance au pape, explique le pasteur, et, cependant, nous avons décidé de prier pour la paix de son âme."

Malgré les interdits maoïstes et les plasticages, les écoles catholiques veulent rester opérationnelles et continuer à servir les jeunes

Népal 01/05/2005

Au Népal, les directeurs d'écoles privées, en particulier les directeurs d'écoles catholiques, s'interrogent sur l'attitude à adopter face aux exigences de la guérilla maoïste. Pour le P. Georges Kalapurackal, responsable d'une école catholique à Bandipur, les pressions des maoïstes sont de plus en plus fortes et elles ne peuvent être ignorées. "L'Union révolutionnaire indépendante nationale des étudiants du Népal l'aile étudiante de la guérilla maoïste, organise des barrages, des grèves et des coups de main pour essayer d'arrêter le déroulement normal de la vie du Népal. Entre autres choses, elle demande que "dans l'ensemble du pays, toutes les écoles privées soient définitivement fermées" (1

Les autorités décrètent une trêve dans la région qui accueille une conférence bouddhiste internationale

Népal 01/12/2004

Le 23 novembre dernier, les autorités népalaises ont décrété une trêve unilatérale de trois jours dans la région de Lumbini, le lieu de naissance de Bouddha, dans le sud-ouest du pays où une Conférence internationale sur le bouddhisme doit avoir lieu du 30 novembre au 2 décembre 2004. "L'Etat n'entreprendra aucune action militaire (dans la zone de Lumbini) durant la Conférence internationale sur le bouddhisme a déclaré le ministre de la Culture, Dip Kumar Upadhyay, dont les propos ont été rapportés par France-Presse. La guérilla maoïste, en lutte contre le pouvoir depuis 1996, n'a pas réagi à cette annonce.

Le deuxième sommet mondial du bouddhisme se tiendra prochainement au Népal

Népal 01/10/2004

Le Népal va accueillir une conférence internationale du bouddhisme du 30 novembre au 2 décembre prochain à Lumbini, le lieu de naissance de Bouddha. "Plus de vingt-cinq religieux de haut rang, des invités venus spécialement de 35 nations différentes sont attendus a déclaré le 9 septembre dernier Dip Kumar Upadhyay, ministre de la Culture, du Tourisme et de l'Aviation civile. Ce sommet mondial du bouddhisme, le deuxième du genre, est organisé par le Lumbini Trust Development (LDT) qui supervise l'aide au développement de cette ville du sud-ouest du Népal vénérée par les bouddhistes du monde entier.

En matière liturgique, l'Eglise catholique cherche à accommoder au mieux les instructions venues de Rome et les innovations prises par elle au nom de l'acculturation

Népal 16/09/2004

Dans l'église de l'Assomption à Katmandou, au cours de la messe dominicale célébrée en népali tous les samedis (1), les jeunes enfants qui n'ont pas encore fait leur première communion et les visiteurs non catholiques avaient jusqu'à récemment l'habitude, après la communion des fidèles, de venir à l'autel recevoir des pétales de fleurs. Cette pratique avait été mise en place dès l'inauguration de l'église, dont la construction avait été permise lorsqu'en 1990, la Constitution du pays avait reconnu la liberté religieuse. Ce rite s'inspirait de ce qui se faisait dans les temples hindous et bouddhistes du Népal où les croyants reçoivent des pétales de fleurs à l'occasion d'une prière ou d'une offrande (2). Le 7 août dernier, une annonce officielle a été faite, informant les catholiques et les non-catholiques que les pétales de fleurs ne seraient désormais plus distribuées au cours de la messe mais seulement à la sortie de la messe. Ce changement n'est pas passé inaperçu au sein de la petite communauté catholique de Katmandou.

Pour la troisième fois en quatre ans, une école catholique a été détruite par des rebelles maoïstes

Népal 16/09/2004

A Gorkha, dans le centre-ouest du pays, une école catholique, l'école pour garçons Saint Joseph, a été détruite par la rébellion maoïste. Le 12 septembre dernier, à la nuit tombée, un groupe de sept rebelles maoïstes, âgés de 18-20 ans, s'est fait remettre les clefs de l'établissement et y a fait exploser une bombe de forte puissance, avant de disparaître à la faveur de l'obscurité. Menée sous la menace d'armes à feu, l'action n'a pas fait de victimes, le gardien et le P. Denis D'Souza, principal de l'école, n'ayant pas été battus par les rebelles. "La façon la plus adéquate de décrire les lieux tels qu'ils se présentent aujourd'hui, a déclaré le lendemain le P. D'Souza, est de dire que tout est détruit. Nous n'avons rien pu sauver."