EDA, Eglise d'Asie - Agence d'information des Missions étrangères de Paris EDA, Eglise d'Asie - Agence d'information des Missions étrangères de Paris

Vous êtes ici : Accueil Asie du Sud Népal Qu'attendre des élections?

Rechercher

Recevoir gratuitement nos dépêches

Asie du Sud - Népal

Imprimer

Qu'attendre des élections? [ Bulletin EDA n° 111 ]

16/05/1991

Comme prévu, les élections générales ont eu lieu au Népal le 12 mai 1991. La campagne a été menée bon train par les différents partis qui, pour la première fois, ont pu officiellement se manifester. La période électorale a connu un certain nombre d'incidents violents, avec mort d'homme, en dépit du recrutement, pour l'occasion, de quelque 40 000 policiers surnuméraires.

Les chrétiens, qui auraient préféré voir abandonner la notion d'Etat hindou (7), n'ont pas pris de position commune en faveur de tel ou tel groupe politique: ils se sont même abstenus d'en discuter entre eux, laissant à chacun le soin de voter selon son jugement. Il n'y a pas eu non plus de ralliement massif d'aucune autre minorité religieuse à l'un ou l'autre des partis en lice. Les différentes ethnies - qui représentent ensemble à peu près la moitié de la population - n'ont pas estimé opportun de se constituer en associations politiques et d'entrer comme telles dans la compétition électorale. Leurs avis sont partagés quant aux formations à soutenir, mais aucune de celles-ci ne semble pleinement satisfaire leurs aspirations à des libertés plus larges que celles reconnues par la nouvelle Constitution. Le Congrès népalais notamment, qui mène les affaires depuis le changement de régime, présente un programme que beaucoup considèrent comme trop restrictif (8).

Les premiers résultats connus semblent annoncer une défaite pour le parti du premier ministre, M. K.P. Battarai, lui-même battu dans la capitale.

Notes

(7) EDA 104 (8) EDA 92<br />