EDA, Eglise d'Asie - Agence d'information des Missions étrangères de Paris EDA, Eglise d'Asie - Agence d'information des Missions étrangères de Paris

Vous êtes ici : Accueil Asie du Sud Inde

Rechercher

Recevoir gratuitement nos dépêches

Asie du Sud - Inde

Un haut responsable laïc démissionne de toutes ses fonctions officielles dans l'Eglise

Inde 01/12/1991

M. George Menezes, ancien président de l'Union catholique panindienne, membre pendant cinq ans du Conseil pontifical des laïcs, et appartenant au Conseil consultatif national de l'Eglise catholique, a décidé d'abandonner toutes ses fonctions officielles dans l'Eglise indienne. Il veut ainsi protester contre l'attitude générale de la hiérarchie dans un certain nombre de domaines.

L'Eglise et les malades atteints du sida

Inde 01/12/1991

Réunie du 5 au 8 novembre 1991, à Bangalore, la Fédération nationale des associations médicales catholiques a demandé à l'Eglise de formuler des directives dans le but de guider les institutions chrétiennes dans leur travail auprès des malades atteints du sida.

Des excuses aux chrétiens

Inde 16/11/1991

Le 23 octobre 1991, une compagnie de Calcutta présentait publiquement des excuses aux chrétiens. Ceux-ci avaient en effet protesté contre l'usage fait par la compagnie en question d'une image de la "Vierge à l'enfant" comme support publicitaire d'une campagne de promotion pour une pilule contraceptive.

La Conférence des prêtres catholiques de l'Inde

Inde 16/11/1991

La 5ème assemblée de la Conférence des prêtres catholiques de l'Inde s'est tenue à Trivandrum, Kerala, au cours du mois d'octobre 1991. Cette association de prêtres revendique 561 membres, ce qui représente 7% des 9 000 prêtres catholiques diocésains de l'Inde. Fondée en 1987, cette Conférence n'a jamais été reconnue par la Conférence épiscopale indienne.

L'Eglise souffre au Bihar

Inde 16/11/1991

Selon Mgr Toppo, archevêque de Ranchi, les fondamentalistes hindous s'adonnent à un véritable "sabotage" destiné à contenir l'expansion de l'Eglise parmi les aborigènes de l'Inde de l'Est. Le prélat a distribué à la presse et aux responsables du gouvernement fédéral à New Delhi, une liste d'institutions et de personnes qui ont fait, ces dix dernières années, l'objet d'attaques de la part de fondamentalistes hindous.

Le dialogue dans la mission de l'Eglise

Inde 01/11/1991

Secrétaire du Conseil pontifical pour le dialogue interreligieux, le père Michael Fitzgerald a pris la parole à New Delhi devant les membres de l'Association pour les études islamiques, qui tenait son 7ème colloque les 8 et 9 octobre 1991. Cet organisme a été fondé en 1979 par des chrétiens

Des réflexes antimusulmans refont surface dans la presse indienne

Inde 01/11/1991

Au mois d'août 1991, la police de l'aéroport de Delhi a interpellé à leur descente de l'avion venant d'Hyderabad, un Saoudien sexagénaire, Yahya M.H. Sagih, et sa toute jeune épouse indienne, Ameena, âgée de dix ans, qu'il emmenait vers son pays après les célébrations de mariage dans la famille de celle-ci. La police avait été alertée par le personnel de bord auquel la fillette en pleurs s'était confiée. L'enquête révéla qu'en réalité le père, un pauvre musulman, avait cédé une de ses huit filles pour une somme d'environ 25 000 FF. Toute la presse indienne s'est émue de l'affaire, au point que le premier ministre lui-même a demandé qu'on le tienne informé de la suite des événements.

Ayodhya: le BJP relance les hostilités avec la communauté musulmane

Inde 01/11/1991

Prenant le risque de provoquer la colère des musulmans, le gouvernement de l'Etat de l'Uttar Pradesh, contrôlé par le parti hindouiste BJP (Bharatiya Janata Party), a décidé d'acquérir plusieurs parcelles de terrain à Ayodhya sur le site où se trouve une mosquée controversée. Une note officielle a été publiée à cet effet, le 7 octobre 1991, qui précise que l'acquisition de ces parcelles est urgente et d'intérêt public. Il s'agirait de développer le tourisme et d'améliorer les facilités d'accueil des pèlerins qui viennent dans la ville.

Les chrétiens de Goa ne veulent pas de chemin de fer

Inde 16/10/1991

Les chrétiens de Goa s'opposent au passage, à travers leur ville qu'ils appellent toujours "la Rome de l'est", d'une voie de chemin de fer qui doit relier les Etats du Maharashtra, du Karnataka et du Kerala. Il s'agit d'un projet du gouvernement central qui voudrait le mener à bien pour 1995. La population de Goa compte 30% de catholiques fiers du passé prestigieux de leur communauté, ancien "patriarcat d'Orient". En la circonstance, elle craint que l'intrusion des trains sur le territoire ne lui soit "dommageable au triple point de vue de la culture, de l'environnement et de l'archéologie". Le clergé local abonde dans le même sens, et fait valoir que le trafic routier de la côte ouest n'a pas à être doublé par le rail.

Discrimination à l'encontre des chrétiens des basses castes: les Eglises s'organisent

Inde 16/10/1991

Un comité de travail de 25 personnes appartenant à toutes les Eglises chrétiennes de l'Inde vient de se former à New Delhi le 11 septembre 1991. Son objectif est de mobiliser l'opinion publique à travers le pays pour que les chrétiens des basses castes aient droit aux mêmes facilités que les membres des mêmes castes appartenant à d'autres religions.