EDA, Eglise d'Asie - Agence d'information des Missions étrangères de Paris EDA, Eglise d'Asie - Agence d'information des Missions étrangères de Paris

Vous êtes ici : Accueil Asie du Sud Inde

Rechercher

Recevoir gratuitement nos dépêches

Asie du Sud - Inde

Des musiciens hindous traditionnels menacés pour avoir chanté des hymnes chrétiens

Inde 21/08/2018
Des musiciens hindous traditionnels menacés pour avoir chanté des hymnes chrétiens

Depuis deux semaines, des musiciens hindous du sud de l’Inde sont attaqués sur les réseaux sociaux pour avoir inclus des chants chrétiens à leurs répertoires. À Chennai, la capitale de l’État du Tamil Nadu, la tradition des musiciens carnatiques perpétue des chants composés par des poètes hindous du XVIIe siècle, dans un genre qui s’intègre à la musique classique du sud de l’Inde. Certains artistes ont élargi leur répertoire à des hymnes chrétiens, dans une expression de fusion musicale, et se produisent à l’occasion dans des églises. Cette tradition n’est pas nouvelle. Mais ces musiciens sont soudain devenus la cible de courants extrémistes qui les accusent d’être des « traîtres de l’hindouisme ».

Le Kerala inondé : L’Église sur le terrain

Inde 17/08/2018
Le Kerala inondé : L’Église sur le terrain

Suite aux importantes inondations qui frappent l’État du Kerala depuis une semaine, les secours s’organisent pour venir en aide aux milliers de personnes qui ont dû quitter leurs foyers. En quelques jours, plus de 87 personnes ont perdu la vie, et les inondations et glissements de terrain continuent de provoquer des ravages dans la région. Les 41 diocèses catholiques du Kerala ont ouvert les portes des écoles et autres institutions aux victimes, et s’organisent pour envoyer de la nourriture et des vêtements. Depuis le début de la mousson début juin, près de 187 personnes ont perdu la vie au Kerala.

Quatre millions de personnes menacées de perdre leur nationalité

Inde 16/08/2018
Quatre millions de personnes menacées de perdre leur nationalité

En Inde, la mise à jour d’une liste des citoyens de l’État de l’Assam suscite une levée de boucliers. Publié le 30 juillet, le Registre national des citoyens (NRC) taille à la hache dans la population, en excluant quatre millions d’habitants de cet État du nord-est. Le recensement a été exécuté par les nationalistes hindous du BJP (Bharatiya Janata Party), au pouvoir en Assam et à New Delhi. Ces derniers avaient promis d’endiguer l’immigration illégale gonflée par la minorité linguistique des « Bengalis » et des musulmans venus du Bangladesh voisin. Ils ont appliqué un ancien accord qui n’existe qu’en Assam et qui prive de citoyenneté ceux qui ne peuvent prouver leur présence sur le sol indien avant 1971. Si les autorités répètent qu’il ne s’agit que d’« une liste préliminaire », les inquiétudes sont vives quant au sort de ces apatrides en devenir. 

Le parlement indien restaure une loi pour protéger les Dalits

Inde 10/08/2018
Le parlement indien restaure une loi pour protéger les Dalits

Le 6 août, le gouvernement indien a décidé, à l’initiative du premier ministre Narendra Modi et de son parti, le Bharatiya Janata Party (BJP), de restaurer une loi afin d’assurer la protection des Dalits (intouchables) et des populations indigènes contre les persécutions. La décision survient quelques mois seulement après l'allègement de la loi par le BJP. Alors que les élections nationales approchent, beaucoup estiment qu’il s’agit d’une manœuvre du gouvernement Modi pour élargir son électorat.

Le foyer catholique de Goa continue de rayonner en Asie

Inde 09/08/2018
Le foyer catholique de Goa continue de rayonner en Asie

L’État de Goa, l’ancienne colonie portugaise sur la côte ouest de l’Inde, continue, comme l’État du Kerala dans le sud du pays, d’envoyer des missionnaires pour renforcer la foi catholique dans la région et dans d’autres pays. Goa compte près de 500 000 catholiques sur une population d’1,8 million d’habitants. Aujourd’hui, de nombreux évêques et cardinaux à travers l’Inde et le Pakistan en sont originaires, dont Mgr Coutts, né à Aldona, un village du nord de Goa.

Les chrétiens célèbrent une journée de prière pour les martyrs indiens

Inde 24/07/2018
Les chrétiens célèbrent une journée de prière pour les martyrs indiens

Le groupe Persecution Relief, une organisation œcuménique de défense des chrétiens indiens, a lancé l’année dernière la journée des martyrs chrétiens en Inde, afin de prier pour les chrétiens victimes de la persécution hindoue, en particulier dans le nord-est du pays. La deuxième édition de l’évènement a eu lieu le dimanche 22 juillet et a rassemblé plusieurs communautés chrétiennes, dont la plupart des diocèses de l’État de Madhya Pradesh. Les chrétiens représentent environ 2,3 % de la population indienne. 

Missionnaires de la Charité : le gouvernement ordonne l’inspection de tous les centres

Inde 20/07/2018
Missionnaires de la Charité : le gouvernement ordonne l’inspection de tous les centres

La ministre indienne de la Femme et du Développement de l'enfant, Maneka Gandhi, a ordonné, le 16 juillet, l’inspection de tous les centres d’accueil pour enfants gérés par les Missionnaires de la Charité, l’ordre fondé par sainte Mère Teresa, après l’accusation d’adoption illégale contre une religieuse de Ranchi, dans l’État du Jharkhand. Des groupes hindous ont également lancé une campagne afin de demander de retirer la distinction civile Bharat Ratna, la plus haute délivrée en Inde et qui a été accordée à Mère Teresa, si les accusations sont prouvées. La Conférence épiscopale a pris la défense de la congrégation en affirmant qu’il s’agit d’une tentative de manipuler l’affaire pour s’en prendre aux catholiques.

10 000 chrétiens manifestent contre la discrimination au Jharkhand

Inde 18/07/2018
10 000 chrétiens manifestent contre la discrimination au Jharkhand

Près de 10 000 chrétiens de l’État du Jharkhand ont formé, le 15 juillet, une chaîne humaine de 20 kilomètres de long afin de manifester contre la répression contre les chrétiens de l’État depuis l’élection du Bharatiya Janata Party (BJP). Parmi les 32 millions d’habitants du Jharkhand, près d’un million sont chrétiens, pour la plupart membres des communautés tribales telles que les Sarnas. Pour eux, les mesures des autorités cherchent à les fragiliser afin d’éloigner les gens ordinaires des institutions chrétiennes et des missionnaires.

Les pèlerins d’Amarnath tiennent bon face aux militants du Cachemire

Inde 13/07/2018
Les pèlerins d’Amarnath tiennent bon face aux militants du Cachemire

Une grande partie de la population du Cachemire, à grande majorité musulmane, accueille volontiers le flux des pèlerins hindouistes et condamne les violences. La saison du pèlerinage à la grotte d’Amarnath, qui dure deux mois, a en effet commencé le 28 juin. L’État de Jammu et Cachemire, dans le nord du pays où se trouve le pèlerinage, est toujours en proie aux violences face au mouvement islamique indépendantiste. Le pèlerinage, qui a débuté vers la fin du XVIIe siècle et qui ne représentait que quelques centaines de pèlerins en 1947, avait atteint près de 634 000 pèlerins en 2 011.

Les évêques protestent contre la discrimination des indigènes chrétiens au Jharkhand

Inde 29/06/2018
Les évêques protestent contre la discrimination des indigènes chrétiens au Jharkhand

Les conseillers juridiques de l’État de Jharkhand, dans le nord-est de l’Inde, ont affirmé le 21 juin auprès des autorités locales que les populations indigènes qui se convertissent au christianisme perdent leur statut. Elles se voient ainsi privées de l’accès aux aides sociales accordées par la Constitution indienne aux peuples indigènes. La conférence épiscopale indienne a protesté contre cette décision, affirmant que ces avantages sociaux n’ont pas été prévus sur des critères de religion, mais en raison de la pauvreté de ces communautés, pour soutenir leur situation socio-économique.