EDA, Eglise d'Asie - Agence d'information des Missions étrangères de Paris EDA, Eglise d'Asie - Agence d'information des Missions étrangères de Paris

Vous êtes ici : Accueil Asie du Sud Inde "Anti-intellectualisme" chez les séminaristes?

Rechercher

Recevoir gratuitement nos dépêches

Asie du Sud - Inde

Imprimer

"Anti-intellectualisme" chez les séminaristes? [ Bulletin EDA n° 104 ]

01/02/1991

Mgr Casimir, s.j., archevêque de Madras, est inquiet: "On a l'impression, dit-il, qu'une sorte d'anti-intellectualisme s'est glissé dans les milieux ecclésiastiques. A la longue, cela risque de nuire à la formation des prêtres".

L'archevêque, ancien président de la commission épiscopale pour le clergé et les religieux, se fait l'avocat d'une "formation structurante" qui insisterait sur l'expérience. Celle-ci, unie à la réflexion, "sera facteur de maturité", dit-il. Et, faisant allusion au dernier synode romain, il critique: "On a tout juste mentionné l'impact de la science et de la technologie, et à peine l'influence des médias". Pour lui, le monde avance et nous devons nous intéresser à la vie intellectuelle. Bien souvent, dit-il, les laïcs sont mieux équipés que leurs prêtres sur les plans culturel et intellectuel. "Ce n'est pas bon signe, les gens pourraient ne pas trouver dans leurs prêtres les bons bergers capables de les guider".