EDA, Eglise d'Asie - Agence d'information des Missions étrangères de Paris EDA, Eglise d'Asie - Agence d'information des Missions étrangères de Paris

Vous êtes ici : Accueil Asie du Sud Bhoutan

Rechercher

Recevoir gratuitement nos dépêches

Asie du Sud - Bhoutan

Le sort des réfugiés bhoutanais au Népal fait l'objet de discussions entre les deux gouvernements

Bhoutan 16/12/1992

Le Bhoutan et le Népal continuent leurs pourparlers au sujet des 70 000 Bhoutanais réfugiés au Népal, mais ne sont pas parvenus encore à une solution.

Plus de 30 000 réfugiés bhoutanais sont passés au Népal

Bhoutan 16/06/1992

On compte aujourd'hui 31 000 réfugiés bhoutanais, d'origine népalaise, dans des camps installés du côté népalais de la frontière qui sépare les deux pays. Le chiffre a pratiquement triplé depuis le mois de janvier 1992 (1). On estime en moyenne à 2 000 par semaine le nombre des nouveaux arrivants. A ce rythme, à la fin du mois de juin 1992, il devrait y avoir 47 000 réfugiés installés dans des conditions rendues très précaires par la saison chaude.

Tension interethnique et interreligieuse: le roi est dans une position difficile

Bhoutan 01/12/1991

Une situation confuse s'est installée dans le pays (1), et elle est apparue à ce point inquiétante au roi Jigme Singye Wangchuck qu'il a annulé au dernier moment sa participation au sommet de la "SAARC" (2) qui devait se tenir à Colombo dans la première quinzaine de novembre 1991. Le 25 octobre il avait pourtant confirmé sa venue, mais entre-temps lui sont parvenus des rapports selon lesquels des opposants d'origine népalaise mettraient son absence à profit pour susciter des troubles. D'aucuns parlent même d'un complot ourdi avec le soutien secret d'hommes politiques de Katmandou et l'aide directe de mouvements gauchistes indiens.

La détresse de réfugiés à demi oubliés

Bhoutan 16/11/1991

Dans un millier de baraquements construits dans l'est du Népal, sur les bords de la Kankal, vivent quelque 5 000 réfugiés, pour la plupart des femmes et des enfants - beaucoup d'hommes auraient été tués -, et le flux de gens qui chaque jour franchissent la frontière bhoutanaise ne tarit guère.

Durcissement de la répression

Bhoutan 16/07/1991

Des sources indiennes près de la frontière bhoutanaise font état d'une aggravation de la situation politique, particulièrement dans le sud du pays, où la résistance au régime autoritaire s'intensifie à l'instigation du Parti du peuple bhoutanais (1), qui était jusqu'il y a peu le seul groupement structuré d'opposition. Son chef, M. R.K. Budhadhoki, ancien fonctionnaire des Douanes, a dû s'exiler l'an dernier en Inde, après l'emprisonnement de la plupart de ses principaux collaborateurs. Il y aurait actuellement quelque 5 000 prisonniers d'opinion.

Violations des droits de l'homme ?

Bhoutan 16/10/1990

Le ministre des Affaires étrangères du Bhoutan, M. Dawa Tshering, a profité d'une interview pour démentir les accusations portées contre les autorités du pays concernant des violations éventuelles des droits de l'homme.