EDA, Eglise d'Asie - Agence d'information des Missions étrangères de Paris EDA, Eglise d'Asie - Agence d'information des Missions étrangères de Paris

Vous êtes ici : Accueil Asie du Sud Bangladesh

Rechercher

Recevoir gratuitement nos dépêches

Asie du Sud - Bangladesh

Catholiques et anglicans cherchent à resserrer leur unité

Bangladesh 16/09/2000

Les responsables de l'Eglise catholique et de l'Eglise anglicane au Bangladesh ont décidé d'étudier ensemble les lignes directrices d'une pastorale commune en vue de resserrer les liens qui les unissent (1). Trente-quatre responsables anglicans et catholiques bangladais ont participé à un séminaire du 25 au 27 juillet dans les loc-aux du séminaire du Saint-Esprit à Dacca. Ils avaient choisi comme thème de réflexion : "L'Eglise commu-nion », titre d'un document publié en 1990 par la Commission internationale réunissant anglicans et catholi-ques romains. A l'issue de cette rencontre, les participants ont proposé la mise sur pied d'une commission mix-te chargée de la mise en ouvre des décisions prises par l'assemblée. Les priorités retenues sont la poursuite du travail de réflexion et d'échanges à tous les niveaux, la rédaction d'un guide de pastorale pour les mariages et l'apostolat auprès des familles, la formation des chrétiens et les rencontres inter-ecclésiales. D'autres décisions ont été prises comme la création d'une commission mixte chargée de l'étude de la théologie des sacrements, de la liturgie, des prières liturgiques ainsi que la publication des comptes-rendus des travaux du séminaire.

Une organisation rassemblant des hindous, des bouddhistes et des chrétiens demande la suppression des amendements à la Constitution faisant du Bangladesh un Etat islamique

Bangladesh 01/07/2000

Le Comité uni hindou-bouddhiste-chrétien du Bangladesh, une organisation rassemblant des membres de ces trois religions, minoritaires au Bangladesh, et militant pour le respect des principes sur lesquels repose l'indépendance du pays arrachée au Pakistan en 1971, demande au gouvernement de supprimer les passages amendés de la Constitution qui font du Bangladesh un Etat islamique. Selon Nim Chandra Bhowmik, secrétaire général de ce comité, les amendements apportés en 1988 aux sections 5 et 8 de la Constitution sont un facteur de division au sein de la société et ont fait des fidèles des religions minoritaires, dans ce pays musulman à 87 %, des citoyens de seconde zone.

Des bouddhistes, des hindous et des musulmans étaient présents à Dacca pour le jubilé de l'an 2000

Bangladesh 01/02/2000

Des bouddhistes, des hindous et des musulmans se sont joints au millier de catholiques rassemblés dans les jardins de l'archevêché de Dacca pour célébrer le jubilé de l'an 2000, le 14 janvier dernier. Organisée autour d'un grand repas communautaire, cette journée de festivités a été marquée par une messe solennelle à laquelle ont participé quatre évêques, 50 prêtres et 80 religieuses.

Musulmans et hindous participent au travail de formation humaine proposé par la Conférence épiscopale du Bangladesh

Bangladesh 16/10/1999

La Commission 'Justice & paix' de la Conférence des évêques du Bangladesh a organisé les 18, 19 et 20 septembre une table ronde réunissant une trentaine de travailleurs sociaux musulmans et hindous sur le thème du développement et des problèmes sociaux. Les participants à cette réunion, venus de diverses organisations non-gouvernementales, ont débattu des thèmes suivants : "développement et droits de l'homme", "les droits de la femme", "la résolution des conflits", "conscience sociale et analyse sociale".

Les peuples minoritaires du Bangladesh ont fait valoir leurs droits lors de la journée mondiale qui leur était consacrée

Bangladesh 01/09/1999

A l'occasion de la journée mondiale des peuples indigènes, le 9 août dernier, un grand rassemblement a réuni plus de 3 000 représentants des ethnies minoritaires ainsi que des militants bengalis de religions chrétienne, bouddhiste, hindoue et musulmane. Les participants ont ensuite procédé à un large échange de vues dans l'auditorium du centre des enseignants et des étudiants de l'université. La plupart des intervenants ont évoqué les persécutions, les expulsions hors de leurs terres traditionnelles dont sont victimes les ethnies minoritaires du pays. Ils ont demandé au gouvernement, qui n'avait pas jugé utile de marquer cette journée mondiale d'une quelconque manifestation, de garantir l'exercice de tous les droits des peuples indigènes et de mettre un terme à la discrimination exercée contre eux.

A Dacca, le meurtre présumé d'une jeune aborigène provoque des manifestations de protestation et l'arrestation de deux suspects

Bangladesh 16/07/1999

A Mymensingh, le 30 juin, deux groupes d'étudiants appartenant au peuple garo et d'autres responsables aborigènes ont manifesté pour protester contre la mort suspecte d'une jeune aborigène chrétienne deux hommes ont été mis en détention après la mort d'une jeune aborigène chrétienne. Les deux groupes d'étudiants garo sont le Bangladesh Garo Chatra Sangothon (BAGACHAS) et le Garo Student Union.

Chez les étudiants catholiques, unanimité contre les mariages avec un partenaire de religion différente

Bangladesh 01/07/1999

Les prêtres et étudiants catholiques présents à un séminaire organisé à Dacca par le Mouvement des étudiants catholiques du Bangladesh se sont prononcés dans leur grande majorité contre les mariages entre catholiques et non-catholiques et sont tombés d'accord pour décourager les jeunes de ce type de mariage dans un pays comme le Bangladesh où, pourtant, les catholiques ne représentent que 0,2 % d'une population de 130 millions d'habitants. Toutes les opinions exprimées sont allées dans ce sens et il n'y a eu guère de fausse note.

Chrétiens et hindous ont dansé, chanté et prié ensemble sur une musique traditionnelle

Bangladesh 01/03/1999

Se conformant à une tradition remontant à plus de 65 ans, chrétiens et hindous ont dansé et chanté ensemble au festival de musique traditionnelle et à l'assemblée de prière qui a suivi dans le village d'Indurkani, situé à quelques 200 km au sud de Dacca. Hindous, catholiques et autres groupes chrétiens - Assemblées de Dieu, Baptistes, Eglise de Bethléhem et Eglise du Bangladesh- tous ont prié pour l'unité et loué Dieu au son de l'harmonium, des tambours et d'autres instruments traditionnels comme le dhole, le tabla, le khole et le zuri. Les jeunes de ce village à majorité hindoue, où n'habitent que 13 familles catholiques et 25 protestantes, ont interprété de petites pièces de théâtre sur le thème: "Voyage vers le Père des cieux

En dix ans, 200 000 femmes du Bangladesh ont été vendues au Pakistan

Bangladesh 01/02/1999

Plus de 200 000 femmes du Bangladesh ont été victimes des trafiquants au cours de la dernière décennie. Transportées en fraude au Pakistan, la plupart sont ensuite engagées dans le commerce du sexe. C'est ce qu'a révélé un groupe de femmes, le 28 janvier 1999, au cours d'un colloque réuni à Dacca pendant trois jours, qui a rassemblé trois cents participants.

Sida et pauvreté provoquent une recrudescence de la pédophilie et du trafic d'enfants

Bangladesh 16/10/1998

Sida et pauvreté sont à l'origine d'une recrudescence de la pédophilie et du trafic d'enfants dans l'Asie du sud parce que les petites victimes sont toujours issus de familles très pauvres et censés n'être pas encore contaminés par les maladies sexuellement transmissibles. C'est ce que constatent les experts dans un nouveau rapport intitulé "Trafic d'enfants, la dynamique sous-jacente. " Ils écrivent: "Avec le réveil de l'épidémie du sida, les jeunes enfants, garçons et filles sont recherchés parce qu'ils sont supposés être les moins infectés