EDA, Eglise d'Asie - Agence d'information des Missions étrangères de Paris EDA, Eglise d'Asie - Agence d'information des Missions étrangères de Paris

Vous êtes ici : Accueil Asie du Sud-Est Vietnam Les évêques vietnamiens soutiennent les familles lors de leur assemblée annuelle

Rechercher

Recevoir gratuitement nos dépêches

Asie du Sud-Est - Vietnam

Imprimer

Les évêques vietnamiens soutiennent les familles lors de leur assemblée annuelle

Les évêques vietnamiens soutiennent les familles lors de leur assemblée annuelle

05/10/2018

Les évêques du Vietnam se sont penchés sur les familles en difficulté lors de leur assemblée annuelle, qui s’est tenue du 24 au 28 septembre au centre pastoral de My Tho, dans le sud du Vietnam. Les évêques évoquent notamment, dans leur lettre pastorale publiée le 28 septembre, les tensions liées aux mariages interreligieux ou aux déplacements internes qui peuvent attiser les séparations familiales. Les évêques ont également abordé l’ouverture du Synode, auquel deux d’entre eux participent, Mgr Hung, administrateur apostolique de Saïgon et Mgr Van Vien, évêque de Vinh.

Les évêques du Vietnam demandent aux catholiques, dans une société en pleine mutation, d’accompagner les couples migrants internes dans le pays et les familles qui rencontrent des difficultés comme les couples séparés. Les évêques, dans une lettre pastorale datée du 28 septembre, rappellent que les difficultés économiques poussent beaucoup de Vietnamiens à migrer vers les grandes villes depuis leurs villages d’origine, en se séparant de leurs familles pour aller chercher du travail. Seuls quelques-uns réussissent tandis que la plupart continuent de faire face aux difficultés, comme les frais de scolarité qu’ils doivent payer pour leurs enfants. L’Église s’occupe de ceux qui divorcent et qui se remarient avec un amour maternel, ont assuré les évêques suite à leur assemblée annuelle du 24 au 28 septembre à My Tho, dans le sud du pays.
Les évêques invitent les catholiques à se montrer bienveillants envers les couples séparés, qui se retrouvent souvent dans cette situation suite à des circonstances difficiles, et non à cause d’erreurs commises par le couple lui-même. En moyenne, le Vietnam enregistre 60 000 cas de divorce par an, des jeunes couples pour la plupart, selon l’IFGS (Institute for Family ans Gender Studies). Les évêques ajoutent également que les mariages interreligieux rencontrent parfois des difficultés en raison du manque de convictions communes, y compris concernant l’éducation religieuse de leurs enfants. Les parents catholiques ont, selon eux, besoin de soutien afin de « présenter Jésus » à leur famille et à leurs voisins.
Ils remarquent aussi que les gens qui quittent leur région d’origine ont souvent du mal à s’intégrer dans leurs nouvelles paroisses. Ils appellent les fidèles à les recevoir à bras ouverts, pour que les nouveaux arrivants puissent approfondir leur foi et dépasser leurs épreuves. Les évêques rassemblés à My Tho ont également échangé sur les préparations du Synode des évêques sur « les jeunes, la foi et le discernement vocationnel », qui se tient à Rome du 3 au 28 octobre. Mgr Joseph Do Manh Hung, administrateur apostolique de l’archidiocèse de Saïgon (Ho-Chi-Minh-Ville), et Mgr Pierre Nguyen Van Vien, évêque de Vinh dans le centre du Vietnam, participent également au Synode.

(Avec Ucanews, Hanoi)

 

Copyright

Photo diocèse de My Tho