EDA, Eglise d'Asie - Agence d'information des Missions étrangères de Paris EDA, Eglise d'Asie - Agence d'information des Missions étrangères de Paris

Vous êtes ici : Accueil Asie du Sud-Est Vietnam 20 000 catholiques célèbrent les martyrs du Vietnam à So Kien

Rechercher

Recevoir gratuitement nos dépêches

Asie du Sud-Est - Vietnam

Imprimer

20 000 catholiques célèbrent les martyrs du Vietnam à So Kien

20 000 catholiques célèbrent les martyrs du Vietnam à So Kien

22/06/2018

Le 19 juin ouvrait, pour les catholiques vietnamiens, une année jubilaire afin de marquer le trentième anniversaire de la canonisation des 117 martyrs du Vietnam, le 19 juin 1988 à Rome par saint Jean-Paul II. Près de 20 000 catholiques ont participé à la messe anniversaire organisée au centre de pèlerinage de So Kien, dans la province de Ha Nam, en présence de 13 évêques et de 300 prêtres. Mgr Dat, l’évêque de Bac Ninh, a salué, dans son homélie, les témoignages des martyrs pour les fruits qu’ils ont produits dans le pays.

Les catholiques vietnamiens ont exprimé, le 19 juin, leur gratitude et leur loyauté envers leurs ancêtres qui sont morts pour leur foi, lors de cérémonie célébrant le trentenaire de la canonisation des martyrs du Vietnam. Par une chaleur écrasante, près de 20 000 catholiques de l’archidiocèse de Hanoï et des neuf diocèses du nord du pays ont assisté à la messe organisée le 19 juin dans la province de Ha Nam. La célébration, qui ouvrait une année jubilaire pour marquer l’anniversaire de la canonisation des 117 martyrs du Vietnam, a eu lieu au Centre de pèlerinage des Martyrs de So Kien. Le centre comprend notamment la basilique mineure de l’Immaculée Conception de Marie, construite il y a 135 ans. Le centre, richement décoré, abrite les reliques de beaucoup de martyrs, ainsi que des cordes, chaînes et piloris qui ont été utilisés pour torturer les martyrs.
Le cardinal Pierre Nguyen Van Nhon, archevêque de Hanoï, a présidé la célébration, concélébrée par treize évêques et trois cents prêtres. Dans la scène, une grande image des martyrs, entourée de fleurs, était affichée. « Aujourd’hui, nous voulons redire notre grande et vraie joie aux martyrs vietnamiens qui sont vraiment morts avec Jésus et qui vivent avec Lui dans la gloire et la béatitude. C’est pourquoi l’Église catholique au Vietnam fleurit et porte du fruit en abondance », s’est réjoui Mgr Cosma Hoang Van Dat, évêque de Bac Ninh, dans son homélie. Mgr Dat a rappelé que dans les cinquante ans après l’arrivée des premiers missionnaires étrangers, venus proclamer la Bonne Nouvelle dans le pays il y a près de cinq cents ans, au moins trois cent mille Vietnamiens ont embrassé la nouvelle religion. Ils l’ont fait malgré la persécution impitoyable des autorités contre les chrétiens. Et aujourd’hui, selon les chiffres de l’Annuaire pontifical 2 018 cité par Vaticannews.va, le nombre de séminaristes au Vietnam est en hausse de 48 % et les vocations religieuses ont également augmenté. Un signe de ces « fruits » évoqués par l’évêque.

« Nous sommes invités à suivre leur exemple »

Parmi les martyrs, on trouve le bienheureux André Phu Yen, un jeune catéchiste, mort pour sa foi dans l’ancienne ville de Hoi An en 1 644. Bien que saint Jean-Paul II a canonisé 117 martyrs en 1988, il y a en eu encore bien d’autres, qui ont porté témoignage et qui sont morts pour leur foi catholique, a ajouté Mgr Dat. Pour l’évêque, il faudrait non pas un jour mais 365 ans pour raconter l’histoire de chacun de ces martyrs. Mgr Dat a poursuivi en saluant l’immense contribution des martyrs à la culture vietnamienne, en construisant des valeurs de justice, d’humanité et de charité, en créant la langue nationale et en offrant à la société des soins et une éducation. « Aujourd’hui, nous sommes invités à suivre l’exemple des martyrs dans d’autres situations et de nouvelles manières, afin d’apporter aux autres la justice et la charité, et pour porter témoignage à Dieu par notre amour, par notre action et par notre travail », a appelé l’évêque.
Il a également demandé à l’assemblée de « coopérer avec les personnes de bonne volonté quelle que soient leur foi, leur position sociale ou leurs opinions politiques, afin de consolider une civilisation d’amour et de vie dans notre pays ». Avant la célébration, des catholiques en costumes traditionnels ont prié et chanté des hymnes en procession autour du centre de pèlerinage, en portant les reliques du saint martyr Pierre Truong Van Thi et celles d’autres martyrs. Ils ont également dansé et offert des fleurs aux martyrs. Joseph Nguyen Van Chien, un catholique de la province de Yen Bai, se dit très fier de ces catholiques qui se sont sacrifiés pour répandre l’Évangile dans le pays. « Cette célébration nous aide à renforcer notre foi et nous encourage à vivre notre foi avec courage et sans peur, au milieu de la société », soutient ce Vietnamien de 40 ans, père de deux enfants.
Joseph ajoute que c’est la première fois que l’Église catholique locale célèbre publiquement l’anniversaire de la canonisation des martyrs. En 1988, aucun catholique au Vietnam n’avait été autorisé à se rendre à Rome pour assister à la canonisation. L’État avait également lancé une campagne de propagande hostile en déclarant que les martyrs avaient travaillé avec des forces étrangères pour envahir le pays. « Aujourd’hui, nous connaissons tous la vérité sur la canonisation des martyrs du Vietnam. Nous voyons cet anniversaire comme la vraie messe de canonisation. »

(Avec Ucanews, Hanoï)

Copyright

Photo Ucanews