EDA, Eglise d'Asie - Agence d'information des Missions étrangères de Paris EDA, Eglise d'Asie - Agence d'information des Missions étrangères de Paris

Vous êtes ici : Accueil Asie du Sud-Est Vietnam Un programme jésuite vient au secours des couples en crise

Rechercher

Recevoir gratuitement nos dépêches

Asie du Sud-Est - Vietnam

Imprimer

Un programme jésuite vient au secours des couples en crise

Un programme jésuite vient au secours des couples en crise

03/03/2018

Des milliers de couples de la diaspora vietnamienne, réfugiés dans diverses parties du monde, se sont rassemblés au sanctuaire Notre-Dame de La Vang, dans la province Quang Tri, le 24 février. Ils y célébraient les trente ans du lancement d’un programme au service du mariage et de la famille.

 Dix mille couples catholiques vietnamiens ont pu dépasser les tensions familiales et resserrer les liens du mariage, grâce à un programme lancé par un prêtre jésuite vietnamien aux États-Unis, il y a trente ans. Du 23 au 25 février, près de 2 500 couples sont venus des quatre coins du monde pour célébrer les trente ans de ce programme au service du mariage et de la famille, au sanctuaire Notre-Dame de La Vang dans la province centrale de Quang Tri.
« Nous sommes vraiment reconnaissants envers ce programme. Il a apporté la paix à notre famille, et nous a aidés à améliorer notre relation », se réjouit Francis Xavier Pham Van Ha, trader, 37 ans, qui participait à l’évènement. Francis confie qu’autrefois, il maltraitait sa femme et ne lui témoignait pas le respect qu’elle méritait, elle qui se démenait comme femme au foyer. Elle avait fini par mal parler de lui à ses proches. Francis ajoute qu’ils se sont réconciliés après avoir participé à un atelier dans le cadre de ce programme, dans leur paroisse, il y a trois ans.
« Aujourd’hui, nous voyons l’amour de Dieu à l’œuvre au milieu de nous, notre famille est heureuse. Nous prions chaque jour ensemble. Nous sommes prêts à nous pardonner l’un l’autre et à nous aimer, comme au début de notre mariage », reprend Francis, qui se réclame du diocèse de Phat Diem. Désormais, ils assistent à des réunions mensuelles avec d’autres couples, ils visitent et réconfortent leurs amis et voisins, et vont pique-niquer ensemble

42 000 couples aidés en trente ans

Cet anniversaire de trois jours à La Vang fut dense pour les participants : réflexion sur les moyens de renforcer les liens familiaux, partage sur leurs parcours de foi, récitation du chapelet, procession mariale autour du sanctuaire, adoration eucharistique, échanges culturels… Mgr Joseph Chau Ngoc Tri, responsable de la commission mariage et famille pour la conférence épiscopale du Vietnam, les a encouragés à faire venir d’autres jeunes couples, pour qu’ils puissent bénéficier, eux aussi, de la sagesse de ce programme, en particulier les jeunes convertis. L’évêque leur a également demandé d’aller visiter les familles en difficulté, pour servir de médiateurs afin d’aider celles-ci à se réconcilier.
Le père Peter Chu Quang Minh, jésuite, a fondé ce programme aux États-Unis en 1987. Son objectif était d’enseigner les familles vietnamiennes réfugiées ayant fui la guerre du Vietnam (1955-1975), pour leur apprendre à vivre en bons catholiques, à maintenir les valeurs familiales traditionnelles et à construire une vie heureuse dans leurs nouveaux foyers. Le père Minh, 80 ans, a travaillé avec les réfugiés vietnamiens durant des années, aux États-Unis où il s’est lui-même réfugié en 1975. Le prêtre ajoute que le programme est aujourd’hui actif en Amérique du Nord, en Europe, en Australie et en Asie, et a aidé près de 42 000 couples à s’en sortir. Il a été inauguré au Vietnam pour la première fois en 2003.

(Ucanews, Hué)

Copyright

Photo Ucanews