EDA, Eglise d'Asie - Agence d'information des Missions étrangères de Paris EDA, Eglise d'Asie - Agence d'information des Missions étrangères de Paris

Vous êtes ici : Accueil Asie du Sud-Est Vietnam Un nouvel évêque coadjuteur pour le diocèse de Dalat

Rechercher

Recevoir gratuitement nos dépêches

Asie du Sud-Est - Vietnam

Imprimer

Un nouvel évêque coadjuteur pour le diocèse de Dalat

Un nouvel évêque coadjuteur pour le diocèse de Dalat

14/04/2017

Le 8 avril dernier, le bureau de presse du Saint-Siège a annoncé la nomination d’un évêque coadjuteur pour le diocèse de Dalat, au Centre-Vietnam. C’est le P. Dominique Nguyên Van Manh, 61 ans, vicaire général du diocèse, qui a été nommé à ce poste.

L’évêque nouvellement nommé est né en 1955 dans le diocèse de Cân Tho d’une famille récemment réfugiée du diocèse de Bui Chu, dans le Vietnam du Nord. Il a accompli ses études secondaires au petit séminaire Simon Hoa de Dalat (1966-1973). Le jeune homme est ensuite envoyé à l’Institut pontifical Pie X pour se préparer directement au sacerdoce. Il y reste jusqu’en 1980, date à laquelle l’institution est fermée sur ordre des autorités civiles. Au cours de la période qui va suivre (1980-1994), il est encore très difficile d’ordonner des prêtres. Le jeune séminariste s’engage pleinement dans le ministère pastoral d’une paroisse son diocèse. En 1994, il est enfin ordonné prêtre et reçoit la charge de vicaire dans une grosse paroisse de son diocèse, à Bao Lôc.

Docteur en droit canon

En 2004, son évêque interrompt son ministère pour l’envoyer à Rome à l’université pontificale Urbanienne, où il poursuit des études supérieures de droit canon. Il obtient un doctorat en cette matière.

L’évêque en titre du diocèse de Dalat est Mgr Antoine Vu Huy Chuong, qui a remplacé Mgr Pierre Nguyên Van Nhon, lorsque celui-ci est devenu archevêque de Hanoi en avril 2010. Le territoire du diocèse (9 764 km²) correspond à celui de la province de Lam Dong. Il s’étend sur le seuil sud-est de la région des Hauts Plateaux du Centre-Vietnam. La ville de Dalat elle-même, qui fut créée en 1893 par le docteur Alexandre Yersin, est située à 1 500 mètres d’altitude, au pied du Mont Langbiang.

Selon des données statistiques recueillies en 2013, le nombre des fidèles catholiques de Dalat s’élève aujourd’hui à 365 000, ce qui le classe dans les cinq ou six premiers diocèses du Vietnam. La majorité des catholiques vivant sur le diocèse est formée par les nombreuses communautés appartenant aux ethnies autochtones de la région. Les deux principaux peuples touchés par le christianisme sont les Churus et les Kohos. Leur évangélisation date de la période entre les deux guerres et s’est poursuivie jusqu’à aujourd’hui.

Les prêtres séculiers, qui disposent aujourd’hui d’un grand séminaire sur place pour leur formation, sont au nombre de 144 (chiffres de 2013) et l’on compte 109 religieux prêtres. Depuis 1954, date à partir de laquelle une majorité de Vietnamiens sont venus s’établir dans la ville, jusqu’ici surtout habitée par les colons français, Dalat est devenu un haut lieu du catholicisme vietnamien. A l’initiative de la hiérarchie catholique, une université y avait été installée ; elle compte plus de 5 000 étudiants aujourd’hui. Quelques années plus tard, fut créé l’Institut pontifical Pie X, animé par les jésuites et délivrant des diplômes théologiques reconnus par les universités romaines. Les grandes congrégations religieuses du Vietnam y avaient installé noviciat et scolasticat. Les nouvelles autorités fermèrent l’université en 1975 et l’Institut pontifical Pie X, quelques années plus tard, en 1980.

(eda/jm)

Copyright

Légende photo : Mgr Dominique Nguyên Van Manh, nouvel évêque coadjuteur de Dalat.
DR