EDA, Eglise d'Asie - Agence d'information des Missions étrangères de Paris EDA, Eglise d'Asie - Agence d'information des Missions étrangères de Paris

Vous êtes ici : Accueil Asie du Sud-Est Vietnam Les manifestations des catholiques touchés par la catastrophe environnementale se poursuivent et inquiètent les autorités

Rechercher

Recevoir gratuitement nos dépêches

Asie du Sud-Est - Vietnam

Imprimer

Les manifestations des catholiques touchés par la catastrophe environnementale se poursuivent et inquiètent les autorités

Les manifestations des catholiques touchés par la catastrophe environnementale se poursuivent et inquiètent les autorités

23/03/2017

Près d’une année s’est écoulée depuis les premiers signes de pollution de l’environnement maritime des provinces du centre du pays et la catastrophe écologique qui s’est abattue sur plusieurs provinces. La population côtière affectée continue de manifester son mécontentement. Pas une semaine ne se passe ...

 ... sans que, ici et là, un groupe de protestataires, le plus souvent des catholiques accompagnés par leurs prêtres, ne manifestent publiquement contre l’absence ou la faiblesse des indemnisations, l’absence de mesures de restauration de l’environnement et la présence sur les côtes vietnamiennes de l’usine taïwanaise Formosa, responsable d’être à l’origine de la catastrophe.

Tout récemment, mardi 21 mars, ce sont des centaines de pêcheurs de la commune de Ky Nam (province de Ha Tinh) qui protestaient contre l’insuffisance de l’indemnisation qui leur a été allouée après la catastrophe écologique. Portant leurs filets de pêcheur, les manifestants se sont rassemblés devant le siège du Comité populaire municipal. On y a exposé les injustices commises dans l’attribution et la répartition des indemnisations. Certaines personnes, appartenant à la parenté de l’administration locale, n’exerçant pas la profession de pêcheurs, obtiennent de fortes sommes, tandis que d’autres, véritables victimes de la catastrophe écologique, sont totalement oubliées.

Pour la circonstance, les autorités locales avaient mobilisé tout autour de la manifestation des forces de l’ordre en nombre. Selon certaines informations diffusées par les blogs, il y aurait eu des heurts avec les forces de police.

Des manifestations pacifiques violemment réprimées par les forces de l'ordre

Ce type de manifestations inquiète les autorités provinciales du Nghe An, qui ont publié une note officielle condamnant la manifestation menée le 14 février dernier par un prêtre et ses paroissiens de la paroisse de Song Ngoc. La manifestation, en route vers le Tribunal populaire pour y déposer des plaintes, avait été violemment réprimée par les forces de l’ordre. Plusieurs manifestants, dont le prêtre, avaient été blessés. Leurs photos diffusées sur Internet avaient vivement ému l’opinion catholique.

Le 20 mars dernier, le P. Dang Huu Nam, curé de Phu Yên, qui, lui aussi, a conduit une manifestation de protestation, a fait connaître la réponse qu’il a adressée au Comité populaire provincial. Il y affirme que la manifestation du 14 février était absolument justifiée et les manifestants se sont conduits avec discipline. Ils devraient être loués pour leur comportement, ajoute le P. Nam.

(eda/jm)