EDA, Eglise d'Asie - Agence d'information des Missions étrangères de Paris EDA, Eglise d'Asie - Agence d'information des Missions étrangères de Paris

Vous êtes ici : Accueil Asie du Sud-Est Vietnam L’entretien entre le pape François et le président vietnamien Trân Dai Quang est qualifié de « chaleureux » par les communiqués

Rechercher

Recevoir gratuitement nos dépêches

Asie du Sud-Est - Vietnam

Imprimer

L’entretien entre le pape François et le président vietnamien Trân Dai Quang est qualifié de « chaleureux » par les communiqués

L’entretien entre le pape François et le président vietnamien Trân Dai Quang est qualifié de « chaleureux » par les communiqués

24/11/2016

Au lendemain de la visite au pape François du chef d’Etat vietnamien Trân Dai Quang, aucune réaction de l’entourage pontifical n’est encore connue. Seul un bref communiqué du Saint-Siège a signalé l’événement. Du côté vietnamien, rien n’a encore filtré du contenu de l’entretien.

Cependant quelques informations succinctes ont été fournies par certaines radios et médias internationaux. Plusieurs reportages ont souligné que cette visite n’était qu’une étape dans le cadre d’un voyage officiel du chef d’Etat vietnamien en Italie. La BBC en langue vietnamienne a fait remarquer que la rencontre avec le pape, qui a débuté le 23 novembre à cinq heures de l’après-midi, n’a duré que 15 minutes.

Une émission de Radio Vatican en français a souligné qu’« ont été évoquées les bonnes relations existantes entre le Saint-Siège et le Vietnam, soutenues par un esprit de dialogue et de recherche constante des instruments les plus adaptés afin qu’elles puissent ultérieurement progresser, et la collaboration entre l’Eglise et l’Etat dans différents domaines de la société locale a été mise en évidence ».

En revanche, la visite du général Trân Dai Quang au chef de l’Eglise catholique a tenu une assez large place dans les colonnes de la presse officielle du Vietnam. Selon le VN Express du 24 novembre, le pape François a exprimé au chef d’Etat vietnamien sa volonté de pousser plus loin les relations de collaboration entre le Vietnam et le Saint-Siège. Il lui aurait affirmé qu’il appréciait que le gouvernement ait procédé à des consultations auprès du peuple avant de faire voter sa Loi sur les croyances et la religion.

Toujours selon ce journal, le chef d’Etat vietnamien a commencé par exposer la politique religieuse du Vietnam, basée, selon lui, sur le respect de la liberté religieuse et l’amélioration incessante du cadre législatif régissant les activités religieuses. Il s’est félicité ensuite du développement positif, depuis quelques années, des relations entre les deux Etats, marquées par des négociations annuelles et un dialogue incessant.

Des sources romaines citées par un site en langue vietnamienne ont rapporté que le chef d’Etat vietnamien avait offert au pape François un petit tambour en bronze, symbole des origines du Vietnam. En réponse, le souverain pontife a fait don au président vietnamien d’une médaille à son effigie ainsi que des trois textes les plus marquants écrits par lui pendant son pontificat. Après sa visite au pape François, Trân Dai Quang a rencontré le cardinal secrétaire d’Etat Pietro Parolin ainsi que Mgr Paul Richard Gallagher, secrétaire aux relations avec les Etats.

La BBC en langue vietnamienne a interrogé dans la journée du 24 novembre des membres du clergé catholique vietnamien. Ceux-ci se sont montrés sceptiques sur les éventuels résultats de cette rencontre. Ils ont fait remarquer qu’elle se déroulait au moment où une nouvelle loi sur la religion ramenait celle-ci dans une situation où elle se trouvait quelques années auparavant.

(eda/jm)