EDA, Eglise d'Asie - Agence d'information des Missions étrangères de Paris EDA, Eglise d'Asie - Agence d'information des Missions étrangères de Paris

Vous êtes ici : Accueil Asie du Sud-Est Vietnam Le cardinal Filoni confie l’évangélisation du Vietnam à la Notre-Dame de La Vang

Rechercher

Recevoir gratuitement nos dépêches

Asie du Sud-Est - Vietnam

Imprimer

Le cardinal Filoni confie l’évangélisation du Vietnam à la Notre-Dame de La Vang

Le cardinal Filoni confie l’évangélisation du Vietnam à la Notre-Dame de La Vang

27/01/2015

Avant de quitter le Vietnam où il a effectué une visite apostolique d’une semaine, le cardinal Fernando Filoni, préfet de la Congrégation pour l’évangélisation des peuples, a invité les fidèles à « œuvrer à la mission dans le monde ».

Répondant à l’invitation de la Conférence épiscopale du Vietnam, le préfet du Dicastère missionnaire a parcouru le pays du 19 au 26 janvier 2015, suivant un programme bien rempli, qui avait été préparé dans ses moindres détails depuis des mois. Sa visite a débuté à Hanoi, le 20 janvier, où il a concélébré à la cathédrale une messe solennelle avec les membres de la Conférence épiscopale, le clergé de l’archidiocèse et une foule dense de fidèles.

Au cours de l’homélie, le cardinal Filoni a déclaré se réjouir d’aller à la rencontre de « la foi solide des fidèles vietnamiens » et de célébrer par la même occasion le 400e anniversaire de l’évangélisation au Vietnam. Il a ensuite fait part à l’assemblée de la bénédiction que le pape lui avait chargée de transmettre avant de s’adresser aux évêques qu’il a félicités pour leur « zèle missionnaire » et « l’épuisant travail qu’ils effectuaient avec ardeur » pour l’évangélisation.

Rappelant les termes de l’exhortation apostolique Evangelii Gaudium (‘La joie de l’Evangile’) du pape François, Mgr Filoni a insisté sur la nature profonde de cette « joie de l’Evangile qui naît de la rencontre personnelle avec Jésus » ainsi que sur la nécessité de placer la charité – en particulier envers les plus pauvres d’entre les pauvres – au cœur de la vie de tout chrétien.

Au-delà des vicissitudes et des souffrances que l’Eglise du Vietnam subit au quotidien, l’évangélisation a aujourd’hui des racines profondes, a rappelé le préfet du Dicastère missionnaire, des racines dont « les semences de foi furent apportées par les jésuites, les pères des Missions Etrangères de Paris, les dominicains, les augustins, et les franciscains ».

Le lendemain, 21 janvier, Mgr Filoni s’est rendu dans une paroisse du diocèse de Hung Hoa, qui offre la particularité d’être constitué essentiellement de fidèles appartenant aux minorités ethniques.

Le 22 janvier, le cardinal était au sanctuaire marial national de La Vang, qui draine des dizaines de milliers de fidèles dans tout le pays. Mgr Filoni a offert à cette occasion trois roses en argent à la patronne du Vietnam. « Vous connaissez la belle histoire des premiers chrétiens persécutés qui ont trouvé refuge, encouragement et protection en ce lieu. Cela signifie que Marie habite ici », a-t-il déclaré dans son homélie durant la célébration.

« Je demande à Marie sa protection pour l’œuvre d’évangélisation dans le monde : Que celle qui a engendré Jésus, Evangile vivant et Parole de Dieu, et qui a accompagné l’Eglise depuis le jour de la Pentecôte, soit encore mère pour tous les enfants de l’Eglise, en particulier sur le continent asiatique », a conclu le préfet de Propaganda Fide.

Le vendredi 23 janvier, le cardinal Filoni a visité la paroisse de Hoi An, la plus ancienne ville du Vietnam encore existante et surtout celle où s’est implanté le christianisme il y a quatre siècles (1). Il s’est rendu ensuite dans l’après-midi au centre pastoral de Da Nang afin d’y célébrer solennellement les 400 ans de l’évangélisation du Vietnam, ainsi que le jubilé du diocèse, érigé en 1963 par le pape Jean XXIII, en plein Concile Vatican II.

Les autorités de Da Nang, également présentes, ont tenu à accueillir officiellement le préfet de la Congrégation pour l’évangélisation des peuples, et ont formulé des vœux pour le diocèse et les fidèles catholiques, les remerciant pour « leur participation active à la vie sociale et urbaine ». Un discours qui ne manque pas d’ironie au regard des violents affrontements qui sont toujours en cours entre la municipalité de Da Nang et les catholiques, au sujet notamment des expropriations forcées...

Lors de cette célébration doublement jubilaire, Mgr Filoni a administré le sacrement du baptême et de la confirmation à une cinquantaine d’adultes et une dizaine d’enfants.

Le lendemain, samedi 24 janvier, le cardinal Filoni a présidé une messe solennelle dans la cathédrale de Xuan Loc, à l’occasion du 50ème anniversaire du diocèse, érigé en même temps que celui de Phu Cuong (le 14 octobre 1965) par Paul VI. Dans son homélie, le cardinal a souligné que cette année voyait aussi la célébration du cinquantenaire du décret missionnaire Ad gentes par lequel les pères conciliaires demandèrent que l’évangélisation passe à plein titre aux diocèses. C’est pourquoi a conclu le cardinal, « Xuan Loc est un fruit du Concile et, comme Eglise locale, elle s’est chargée d’annoncer l’Evangile durant toutes ces années, faisant de vous une vraie ‘Famille de Dieu’ ». Il a également tenu à féliciter toute la communauté catholique, qui s’était préparée à cet évènement par un programme pastoral de cinq ans centré sur le thème de la famille (2).

Le préfet a achevé son périple pastoral par une messe d’envoi dans la cathédrale de Saigon le dimanche 25 janvier, laquelle a été suivie d’une rencontre avec des prêtres, religieux, religieuses et laïcs, avant une visite du Grand séminaire Saint-Joseph.

Durant tout son séjour, le cardinal Filoni était accompagné de Mgr Leopoldo Girelli, représentant non résident du Saint-Siège au Vietnam, les deux Etats n’entretenant pas de relations diplomatiques officielles.

Entre ses visites pastorales, le cardinal Filoni a été reçu par le Premier ministre du Vietnam, Nguyên Tan Dung, qu’il a rencontré à Hanoi le 20 janvier. Accompagné de Mgr Girelli, le prélat a, selon l’agence officielle Vietnam News Agency (VNA), « exprimé ses bonnes impressions sur le pays » et souligné avoir « particulièrement apprécié » l’amélioration des rapports bilatéraux. Quant au Premier ministre, il a déclaré reconnaître « les activités positives des catholiques vietnamiens dans l’intérêt commun et pour le développement du pays », et souligné que le Vietnam « favorisait les activités de toutes les religions et encourageait les fidèles à vivre leur foi dans le respect de la loi ». Le Premier ministre se serait également réjoui de ce que les rapports entre le Vietnam et le Vatican « n’aient jamais été si épanouis qu’à l’heure actuelle » et aurait déclaré souhaiter que les deux Etats « poursuivent ce dialogue sincère, franc, dans la compréhension et la confiance mutuelle ».

Le lendemain, mercredi 21 janvier, Mgr Filoni a rencontré Pham Quang Nghi, membre du Bureau politique du Comité central du Parti communiste du Vietnam (PCV) et secrétaire du Comité du PCV pour Hanoi. Accompagné cette fois du cardinal Nguyên Van Nhon, archevêque de Hanoi – qui sera créé cardinal le 14 février prochain à Rome –, le préfet de la Propaganda Fide aurait, selon le Nhân Dân, journal officiel du Parti communiste du Vietnam, exprimé le vœu de valoriser « des relations de qualité entre le Vatican et le Vietnam » ainsi que « la place des catholiques dans l’édification nationale ».

(eda/msb)

 

 

Notes

(1) L’introduction du christianisme dans la région remonterait au 18 janvier 1615, date où débarquèrent dans le port de Hoi An deux jésuites, accompagnés de quelques chrétiens japonais.
(2) Durant les cinq années de préparation au cinquantenaire, le diocèse a travaillé sur le thème de « la famille » en lien avec la paroisse, le ministère de l’Eglise, la charité, l’annonce de l’Evangile et le mystère de l’Eucharistie.