EDA, Eglise d'Asie - Agence d'information des Missions étrangères de Paris EDA, Eglise d'Asie - Agence d'information des Missions étrangères de Paris

Vous êtes ici : Accueil Asie du Sud-Est Vietnam POUR APPROFONDIR - Deux documents concernant « l’affaire de Con Cuông »

Rechercher

Recevoir gratuitement nos dépêches

Asie du Sud-Est - Vietnam

Imprimer

POUR APPROFONDIR - Deux documents concernant « l’affaire de Con Cuông »

POUR APPROFONDIR - Deux documents concernant « l’affaire de Con Cuông »

06/07/2012

« Cette affaire ne devrait pas exister en plein XXIe siècle ! », s'est exclamé l'évêque du diocèse. L’affaire de Con Cuông est en effet exceptionnelle et donnera sans doute lieu à de nombreux commentaires.
Pour éclairer les récits rapportés par la précédente dépêche, la rédaction d'Eglises d’Asie a traduit ci-dessous deux documents publiés au lendemain des faits et adressés à la population catholique du diocèse.

Le premier est un communiqué envoyé par l'évêché. Condamnant les profanations et brutalités commises par les autorités locales, il appelle le diocèse à soutenir la communauté des fidèles persécutés. Le deuxième texte, adressé au diocèse par son évêque, Mgr Paul Nguyên Thai Hop, en voyage à l'étranger au moment des faits, exprime l’émotion de celui-ci et son accord total avec la réaction des prêtres et des fidèles de Con Cuông. Les deux documents ont été mis en ligne sur le site du diocèse de Vinh.


 

Evêché de Xa Doai, le 4 juillet 2012
 

Communiqué
à propos des événements survenus dans la communauté catholique Con Cuông
adressé aux prêtres, aux religieux, aux séminaristes ainsi qu'à l’ensemble des fidèles du diocèse


Ces temps derniers, les fidèles de la communauté catholique de Con Cuông (commune de Yen Khê, district de Con Cuông, province du Nghê An), ont eu à subir sans discontinuer, l'oppression des autorités locales, leur comportement discriminatoire et leurs calomnies. Le pouvoir local a envoyé ses émissaires pour menacer le prêtre et les fidèles, leur faire obstacle et semer la terreur parmi eux.

Tout récemment, des centaines de cadres administratifs, d'agents de la Sécurité, de militaires et de voyous sont venus sur place susciter des troubles et empêcher le P. J.B. Nguyên Dinh Thuc de célébrer la messe de la fête de la nativité de saint Jean-Baptiste le 24 juin 2012. Les faits survenus le dimanche 1er juillet 2012 surpassaient tous les autres en violence. Ils sont les résultats d'une stratégie mise en place depuis longtemps et soigneusement montée par des forces obscures.


Face à cette situation, voici le point de vue et l’opinion de l'évêché :


1 - Nous condamnons de toutes nos forces le sacrilège commis et les mauvais traitements infligés au prêtre et aux fidèles par les autorités du district de Con Cuông et de la commune de Yên Khê.


2 - Les coups portés contre nos frères et soeurs de la communauté de Con Cuông sont d'une particulière gravité. Certaines victimes sont dans un état alarmant et leur pronostic vital est engagé. L'ensemble des fidèles de la communauté vit aujourd'hui dans l'angoisse et la crainte de subir une répression, d'être frappés, arrêtés à n'importe quel moment par des voyous, des agents de la Sécurité ou des militaires. La famille de Mr. Pham Tha Trân et de quelques autres foyers sont en permanence menacés, terrorisés et rencontrent des difficultés dans toutes les tâches qu'ils entreprennent. Pendant ce temps, l'ensemble des médias de la province du Nghê An propage des nouvelles déformant la vérité et condamnant les prêtres ainsi que les fidèles.


3 - Afin de partager un peu de la souffrance de nos frères et soeurs de Con Cuông, je demande aux prêtres, aux séminaristes, à l'ensemble des fidèles de ce diocèse et d’ailleurs, ainsi qu’aux religieux et religieuses, d'organiser des veillées aux flambeaux dans les paroisses samedi et de célébrer la messe dans la matinée du dimanche 8 juillet 2012, en communion avec les catholiques de Con Cuông, forcés de vivre dans la violence et l’injustice.
On priera aussi pour que les responsables du gouvernement reconnaissent les besoins et les intérêts légitimes des fidèles de Con Cuông. Nous invitons tous les hommes de bonne volonté à élever la voix afin de soutenir leurs frères et soeurs de Con Cuông.


4 - Pour exprimer notre protestation commune face à la profanation des lieux et des objets sacrés, à l’action sacrilège commise contre un prêtre, aux atteintes à la dignité et à la santé des fidèles de Con Cuông, nous demandons aux prêtres d'accrocher des banderoles dans les paroisses, portant l'inscription suivante : « Nous protestons contre les profanations commises et les coups infligés au prêtre et aux fidèles de Con Cuông par les autorités. »


Je prie le Seigneur, notre bon Pasteur, de vous accorder la multitude de ses dons et de vous garder dans la paix.


Bureau de l'évêché
Le chancelier
P. Pierre Nguyên Van Huong.

 

 


Le 4 juillet 2012

Lettre de Mgr Paul Nguyên Thai Hop,
adressée à la communauté du peuple de Dieu, dans le diocèse de Vinh
aux prêtres, aux religieux et religieuses, aux séminaristes et à l'ensemble des fidèles.

 

Après avoir participé à une réunion à Rome, je suis allé rendre visite à quelques organisations et à un certain nombre de bienfaiteurs qui depuis longtemps accordent leur aide à notre diocèse. Alors que je me rendais à Paris, j'ai reçu un flot de nouvelles attristantes concernant les événements survenus dans la communauté catholique de Con Cuông (commune de Yên Khê, district de Con Cuông, province du Nghê An).


En premier lieu, je tiens à partager la douleur de nos frères et soeurs de la communauté de Con Cuông et, d'une façon toute particulière, celle des personnes sauvagement frappées pour avoir été fidèles à leur foi. Je soutiens entièrement les prises de position des PP. Joseph Ngô Van Hâu et Jean Baptiste Nguyên Dinh Thuc et de leurs collaborateurs. Bien que très loin de vous par la distance, je suis en ce moment plus que jamais, en communion intime avec vous, dans la prière. Je demande aide et assistance pour vous au Seigneur, afin de que vous teniez fermes dans la foi, quelles que soient les adversités rencontrées.


Ceux qui aiment la paix, la justice et la liberté sont tournés aujourd'hui vers Con Cuông avec des sentiments d'affection et une communion profonde. Même si nous nous trouvons aujourd’hui face à une affaire qui ne devrait pas exister en plein XXIe siècle, le Seigneur nous appelle à nous comporter en disciples du Christ.


A la lecture des comptes rendus diffusés par l'évêché, j'ai été rassuré et conforté dans ma confiance par la conduite sage et dynamique des prêtres, des religieux et religieuses, des séminaristes et de l'ensemble des fidèles de la région Nghê-Tinh-Binh. En ce moment, plus que jamais, nous avons besoin de communion et d'unité entre nous. Puissions-nous tous être un dans la foi au Christ et, sous la conduite de l'Esprit saint, être intimement liés au Seigneur et à son Eglise.


Que les prêtres veuillent bien lire cette lettre le 14e dimanche du temps ordinaire, le 8 juillet 2012, dans toutes les églises du diocèse, afin que tous communient dans la prière avec nos frères et soeurs de la communauté de Con Cuông et l'ensemble des fidèles de notre diocèse.


Que le don de Dieu soit toujours avec vous.
Affectueusement dans le Christ.

Paul Nguyên Thai Hop,
Evêque du diocèse de Vinh