EDA, Eglise d'Asie - Agence d'information des Missions étrangères de Paris EDA, Eglise d'Asie - Agence d'information des Missions étrangères de Paris

Vous êtes ici : Accueil Asie du Sud-Est Vietnam Une pluie battante accompagne les cérémonies de clôture de l’Année sainte au sanctuaire marial de La Vang

Rechercher

Asie du Sud-Est - Vietnam

Une pluie battante accompagne les cérémonies de clôture de l’Année sainte au sanctuaire marial de La Vang [ Bulletin EDA n° 543 ]

05/01/2011

Destinée à célébrer l’anniversaire des débuts de l’Eglise constituée au Vietnam, l’Année sainte 2010 s’était ouverte à Ke So, près de Hanoi, lieu où s’était installée la première communauté catholique du Tonkin. Après la tenue d’une « Grande assemblée du peuple de Dieu » à Saigon en novembre dernier, elle s’achève les 4, 5 et 6 janvier 2011, au centre du Vietnam, dans le sanctuaire marial national de La Vang, près du banian où les chrétiens fuyant les persécutions déclenchées à la fin du XVIIIème siècle ...

... par le décret de l’empereur Canh Thinh venaient implorer le réconfort de la Vierge Marie. Ces cérémonies de clôture coïncideront avec le pèlerinage annuel à Notre-Dame de La Vang qui, généralement, a lieu au mois d’août sous un climat plus favorable.

Une nouvelle statue sculptée par un artiste local vient d’être mise en place. Le sanctuaire et son enceinte ont été soigneusement préparés pour permettre ce dernier rassemblement de l’Année sainte. Une nouvelle voie d’accès au centre marial vient juste d’être terminée, longue de 2 km ; elle permet la circulation de quatre files de voitures. Au 3 janvier, volontaires et ouvriers spécialisés, qui s’activent depuis plus de six mois, avaient également achevé leurs travaux. A la veille du premier jour des festivités, le comité organisateur a fait savoir que les préparatifs étaient terminés. Une immense estrade a été élevée. Mille cinq cents évêques et prêtres pourront y prendre place autour de l’autel pour concélébrer l’eucharistie. Visiblement, les organisateurs ont prévu une foule encore plus nombreuse qu’à l’accoutumée. Chaque année, les rassemblements de La Vang attirent des foules de 200 000 à 300 000 personnes. Pour assurer le service d’ordre, 1 000 volontaires sont prévus. Ils seront répartis en 22 groupes et chacun d’entre eux s’occupera de cinq zones. En outre, 800 jeunes gens assureront le bon ordre de cérémonies.

Il y a quelques semaines, le cardinal Ivan Dias, préfet de la Congrégation pour l’évangélisation des peuples, avait été spécialement désigné par le pape comme son légat pour ces cérémonies de clôture. Dans la matinée du 4 janvier, il a été accueilli à l’aérodrome de Nôi Bai par Mgr Pierre Nguyên Van Nhon et Mgr Joseph Nguyên Chi Linh, respectivement président et vice-président de la Conférence épiscopale, ainsi que plusieurs autres évêques du Nord. Quelque temps plus tard, après un petit détour à l’archevêché de Hanoi, le légat pontifical reprenait l’avion pour Huê où il devait présider les cérémonies. Il devait être reçu solennellement au sanctuaire de La Vang. C’est lui qui présidera les célébrations, lira le message officiel rédigé par le pape à cette occasion ; il bénira la première pierre de la nouvelle basilique et de l’ensemble des constructions dont les travaux devraient commencer au cours de l’année 2011.

Les cérémonies ont commencé dans l’après-midi du 4 janvier sous une pluie battante poussée par un vent du nord glacial. Ces conditions climatiques ont obligé les nombreux évêques et les quelque 200 prêtres présents à venir concélébrer l’eucharistie à l’intérieur de la chapelle. Une infime partie des fidèles a pu y trouver place. Les autres ont cherché un abri sous les auvents et un peu partout autour de la chapelle. Comme à l’accoutumée, cette première journée s’est terminée par une procession autour de la statue de la Vierge.

Le programme du 5 janvier prévoyait deux messes célébrées dans la matinée. Le début de l’après-midi était consacré à la réception par la Conférence épiscopale des diverses délégations présentes. Après la bénédiction de la nouvelle statue de la Vierge par le légat pontifical et le lever des drapeaux de tous les diocèses du Vietnam, Mgr Joseph Nguyên Chi Linh devait souhaiter la bienvenue, en premier lieu, aux représentants du Souverain pontife, mais aussi aux représentants de l’Etat vietnamien, qui, selon les indications du programme publié il y a plus d’une semaine, devraient être le chef de l’Etat, Nguyên Minh Triêt, ou le Premier ministre, Nguyên Tan Dung. Peu après, l’un des deux devait prendre la parole devant l’assemblée (1).

Cette partie du programme a suscité des inquiétudes dans certains milieux catholiques. Elle a même donné lieu à des réactions très vives sur certains blogs ou sites Internet animés par des catholiques militants. Les textes mis en ligne affirmaient que cette présence des autorités civiles, à côté du délégué du Souverain pontife et au cœur d’une très importante cérémonie, était contraire aux traditions de l’Eglise du Vietnam.

Notes

(1) Ces informations concernant les cérémonies de clôture de l’Année sainte ont été empruntées soit au site officiel de l’épiscopat vietnamien, soit à l’agence VietCatholic News.