EDA, Eglise d'Asie - Agence d'information des Missions étrangères de Paris EDA, Eglise d'Asie - Agence d'information des Missions étrangères de Paris

Vous êtes ici : Accueil Asie du Sud-Est Vietnam Un évêque italien bloqué à Saigon donne son opinion sur les relations du Vietnam avec le Saint-Siège

Rechercher

Recevoir gratuitement nos dépêches

Asie du Sud-Est - Vietnam

Imprimer

Un évêque italien bloqué à Saigon donne son opinion sur les relations du Vietnam avec le Saint-Siège [ Bulletin EDA n° 205 ]

16/09/1995

Un habitué du Vietnam, Mgr Luigi Bettazi, évêque d'Ivrea en Italie, y est revenu au mois de juillet 1995 pour sa sixième visite. Il s'y était rendu la première fois en 1974, pour soutenir la cause des prisonniers politiques détenus par les autorités de l'ancien régime du Sud-Vietnam. Cependant, cette fois-ci, selon des voyageurs étrangers alors au Vietnam, contrairement à ce qui s'était passé durant les voyages précédents où il avait parcouru le Vietnam tout entier, le prélat n'a pu sortir de Saigon (32) et n'a pu rencontrer aucune personnalité à l'exception du Comité d'union du catholicisme et du journal "Catholicisme et Nation" à qui il a accordé une interview (33).

Une partie de cette interview concerne les relations entre le Vietnam et le Vatican. L'évêque italien a déclaré qu'un pas important serait accompli dans la normalisation de ces relations lorsque le gouvernement Vietnamien aurait accepté la création d'un poste de nonce apostolique à Hanoi. Par son intermédiaire, le Saint-Siège pourrait enfin avoir une vue claire de la situation au Vietnam et les deux parties se comprendre mutuellement. Mgr Bettazi a déjà fait connaître son opinion à l'ambassadeur du Vietnam à Rome et à quelques autres responsables rencontrés en Italie. Selon lui, si le Vietnam consentait à ce premier geste de bonne volonté, le Saint-Siège ne tarderait pas à répondre en choisissant un nonce éclairé. Cette initiative ne devrait pas être impossible au gouvernement vietnamien, lui qui vient de rétablir les relations diplomatiques avec son ancien ennemi américain.

Mgr Bettazi a aussi donné son opinion sur le communisme vietnamien. On a eu tort de vouloir l'assimiler à celui qui a régné sur les pays de l'Est et, par voie de conséquence, d'identifier le mouvement des catholiques patriotes au Vietnam avec celui des Eglises de l'Europe de l'Est. Au Vietnam, le communisme ne serait pas une idéologie mais un mouvement au service de l'indépendance du pays, que les catholiques ont servi par son intermédiaire.

Notes

(32) Muc Vu Septembre 1995<br />(33) L'interview a paru dans Công Giao và Dân Tôc, n° 1024, 3 septembre 1995<br />