EDA, Eglise d'Asie - Agence d'information des Missions étrangères de Paris EDA, Eglise d'Asie - Agence d'information des Missions étrangères de Paris

Vous êtes ici : Accueil Asie du Sud-Est Vietnam Des prêtres vietnamiens visitent leurs compatriotes au Cambodge.

Rechercher

Recevoir gratuitement nos dépêches

Asie du Sud-Est - Vietnam

Imprimer

Des prêtres vietnamiens visitent leurs compatriotes au Cambodge. [ Bulletin EDA n° 103 ]

16/01/1991

Du 7 au 10 novembre 1990, 15 prêtres vietnamiens ont effectué un voyage au Cambodge pendant lequel ils ont rendu visite à la communauté de catholiques vietnamiens de Vat Champa, à 12 km au sud de Phnom Penh. Ce voyage était organisé par le Comité d'union des catholiques patriotes de Hô Chi Minh-Ville. Au mois de juillet 1989, un prêtre venu du Vietnam s'était déjà rendu auprès cette communauté.

C'est à partir de 1979 que des Vietnamiens ont commencé à venir s'installer à Vat Champa. Certains étaient d'anciens résidents du Cambodge expulsés en 1970; d'autres y venaient pour la première fois. Ils ne tardèrent pas à y construire une église dédiée à St François Xavier. Avant les catholiques khmers (14), dès 1986, ils avaient obtenu des autorités cambodgiennes la permission de se réunir pour fêter le nouvel an, puis Noël. L'année suivante, environ 700 catholiques vietnamiens, dont plusieurs centaines étaient venues d'ailleurs en autocar, s'étaient retrouvés dans cette église pour célébrer la fête de Pâques. Les catholiques vietnamiens de Vat Champa sont actuellement environ 400 avec une religieuse qui assure la catéchèse des enfants.

Il est encore très difficile d'estimer le nombre de catholiques d'origine vietnamienne résidant actuellement dans tout le pays. Au début du mois de mars 1970, quelques jours avant le coup d'Etat du général Lon Nol, 60 000 des 65 000 catholiques vivant au Cambodge étaient d'origine vietnamienne. Au mois de novembre de cette même année, après le rapatriement d'une grande partie de la communauté vietnamienne, ils n'étaient plus qu'environ 7 000. Au moment de la prise de pouvoir par les Khmers rouges, au mois d'avril 1975, il devait en rester moins d'un millier.

Après l'entrée des troupes vietnamiennes en 1979, de très nombreux civils vietnamiens ont immigré à nouveau. Les effectifs actuels de la communauté vietnamienne en pays Khmer sont l'objet d'estimations extrêmement différentes: 90 000 pour le gouvernement de Phnom Penh ; un million pour le prince Sihanouk (15). Les sources citées par le Comité d'union des catholiques patriotes du Vietnam parlent de 13 000 chrétiens vietnamiens actuellement au Cambodge (estimation probablement au-dessus de la réalité).

Dans une interview accordée à un journaliste italien en février 90 (16) l'archevêque de Hô Chi Minh-Ville avait exprimé son désir de favoriser le voyage de prêtres vietnamiens au Cambodge et même d'y détacher certains d'entre eux, en conformité avec les voeux du Saint-Siège. Le Comité d'union des catholiques patriotes a aussi fait connaître son intention d'organiser de nouveaux voyages de ce type.

Notes

(14) La reconnaissance officielle des chrétiens khmers par les autorités ne date que du mois d'avril 1990. Voir EDA 82<br />(15) Tous ces renseignements sont extraits de François Ponchaud, "La Cathédrale de la rizière" Fayard, Paris 1990.<br />(16) EDA 95, document n°8 E/90<br />