EDA, Eglise d'Asie - Agence d'information des Missions étrangères de Paris EDA, Eglise d'Asie - Agence d'information des Missions étrangères de Paris

Vous êtes ici : Accueil Asie du Sud-Est Vietnam Relations Vietnam-Vatican: échange de bons procédés

Rechercher

Recevoir gratuitement nos dépêches

Asie du Sud-Est - Vietnam

Imprimer

Relations Vietnam-Vatican: échange de bons procédés [ Bulletin EDA n° 98 ]

01/11/1990

"Une délégation vaticane de haut niveau sous la direction du cardinal Roger Etchegaray se rendra à Hanoi dans quelques semaines", a déclaré, le 18 octobre 1990 (8), à "Eglises d'Asie" Mgr Nguyen Van Sang, évêque auxiliaire de Hanoï. Les autorités vietnamiennes avaient, la veille, officiellement annoncé la nouvelle au président et au secrétaire général de la Conférence épiscopale, convoqués à Hanoï pour la circonstance (9). La date du départ de la délégation, prévue pour le 6 novembre 1990, a été confirmée trois jours plus tard par l'agence Vietnam-Presse qui précise que la visite durera une semaine.

On sait que des contacts informels avaient eu lieu à Rome, le 17 mai 1990, entre Mr Nguyen Co Thach, ministre des Affaires étrangères et de hauts responsables de la Secrétairerie d'Etat (10).

Le cardinal Etchegaray avait fait une visite pastorale de l'Eglise du Vietnam en juin 1989. Au mois de mai 1990, il s'était aussi rendu aux obsèques du cardinal Trinh Van Can. A cette occasion, il avait rendu visite au Conseil d'Etat et au Bureau des Affaires religieuses. Les autorités vietnamiennes avaient exprimé le souhait que ce soit lui qui prenne la tête de la délégation destinée à négocier avec les autorités.

A cette occasion, deux évêques, Mgr Nguyên Van Hoà, évêque de Nhatrang et Mgr Lê Phong Thuân, évêque de Can Tho, respectivement responsable de la commission des prêtres et des religieux et secrétaire de la Conférence épiscopale, ont été autorisés à se rendre à Rome où ils sont arrivés, le 23 octobre, pour la fin des travaux du synode. Ils ont été accueillis par les applaudissements de l'assemblée.

Interviewé par Radio Vatican, le surlendemain de son arrivée, Mgr Nguyen Van Hoà s'est réjoui de l'accueil reçu par les évêques vietnamiens au Synode. Il a fait remarquer que c'était là un des avantages que leur avait procuré leur retard. Dans un commentaire sur le thème du Synode "La formation des prêtres dans les circonstances actuelles", il a souligné que beaucoup de séminaires au Vietnam restent encore fermés et que, pour le moment, il était fort difficile, pour un jeune, d'obtenir la permission de l'Etat nécessaire à son entrée dans un des établissements existants. Par ailleurs, il n'est pas aisé, non plus, de recruter le personnel enseignant nécessaire à la formation des séminaristes, car, voilà déjà longtemps que l'Eglise du Vietnam est coupée de ses anciennes relations avec l'Eglise universelle. L'évêque de Nha Trang a aussi exprimé son inquiétude devant la croissance du nombre des prêtres âgés et le non-remplacement des prêtres décédés.

Le cardinal Etchegaray sera accompagné de Mgr Celli, haut responsable de la Secrétairerie d'Etat et de Mgr Nguyen Van Phuong de la Congrégation pour l'évangélisation des peuples.

Notes

(8) Dépêche du 18 octobre 1990 - EGLISES D'ASIE - Missions Etrangères de Paris<br />(9) Voir l'article suivant.<br />(10) EDA 88<br />