EDA, Eglise d'Asie - Agence d'information des Missions étrangères de Paris EDA, Eglise d'Asie - Agence d'information des Missions étrangères de Paris

Vous êtes ici : Accueil Asie du Sud-Est Timor-Oriental

Rechercher

Recevoir gratuitement nos dépêches

Asie du Sud-Est - Timor-Oriental

L'évêque de Baucau demande aux jeunes de s'engager dans la vie politique pour mieux participer à la reconstruction du pays

Timor-Oriental 16/05/2004

Mgr Basilio do Nascimento, évêque de Baucau, a vivement conseillé aux jeunes catholiques de s'engager politiquement pour régénérer le Timor Oriental et témoigner de leur foi (1).

Le nouvel évêque de Dili veut ouvrir toutes grandes les portes de la réconciliation

Timor-Oriental 16/05/2004

Le nouvel évêque de Dili (1) a promis de travailler à la réconciliation de tous les Timorais de l'est, où qu'ils se trouvent. "Je suis prêt à ouvrir toutes grandes les portes de la réconciliation et de la paix à tous les Timorais où qu'ils se trouvent, quelles que soient leur appartenance et leurs opinions politiques. Comme tout berger, je veux réunir tous les catholiques et entretenir de bonnes relations avec tous les croyants a déclaré Mgr Alberto Ricardo da Silva à l'occasion de son ordination épiscopale à Dili, le 2 mai (2).

Nomination des évêques des diocèses catholiques de Dili et Baucau

Timor-Oriental 01/04/2004

Le 27 février dernier, le Jean-Paul II a nommé Mgr Alberto Ricardo da Silva évêque de Dili et Mgr Basilio do Nascimento évêque de Baucau. Avec ces deux nominations, le pape normalise en quelque sorte la situation des deux diocèses catholiques du Timor-Oriental. Le siège de Dili était en effet vacant depuis le 26 novembre 2002, date de l'acceptation par le pape de la démission de Mgr Carlos Belo (1). Mgr do Nascimento, administrateur apostolique de Baucau depuis la création de ce diocèse en 1996, était alors devenu administrateur apostolique "sede vacante et ad nutum Sanctae Sedis" de Dili (2). Désormais, les deux diocèses du Timor-Oriental sont dirigés par des évêques en titre.

A l'occasion de la fin du ramadan, l'évêque catholique des diocèses de Dili et de Baucau s'est rendu dans une mosquée et a appelé à l'unité et au dialogue entre les croyants

Timor-Oriental 16/12/2003

Le 25 novembre dernier, le Premier ministre du Timor-Oriental, Mari Alkatiri, de confession musulmane, ainsi que les principaux leaders de la petite communauté musulmane de ce pays ont accueilli Mgr Basilio do Nascimento, administrateur apostolique des diocèses catholiques de Dili et Baucau, dans une mosquée. Cette visite, à la mosquée Munawarah, située dans le village d'Alor, dans la partie ouest de Dili, s'inscrit à la suite des visites que, depuis plusieurs années, le responsable de l'Eglise catholique effectue auprès de la communauté musulmane à l'occasion de al-Fitr (Aïd el-Fitr), la fête marquant la fin du mois de jeûne du ramadan (1). Mgr do Nascimento a, à cette occasion, demandé à tous les Est-Timorais de se montrer unis et résolus à approfondir le dialogue interreligieux.

Selon Mgr do Nascimento, la visite du président Gusmao au Saint-Siège a rappelé au monde l'existence du Timor-Oriental

Timor-Oriental 01/11/2003

Selon Mgr Basilio do Nascimento, administrateur apostolique des diocèses de Baucau et de Dili, les deux diocèses du Timor-Oriental, la récente visite officielle du président Xanana Gusmao au Saint-Siège a contribué à faire connaître le Timor-Oriental, dernière née des nations sur la carte du monde. "Je pense que la visite a été un pas en avant symbolique pour montrer au monde l'existence de cette nation indépendante et souveraine qu'est Timor Leste. Une bonne publicité pour ce tout petit Etat a déclaré l'évêque à la presse. Timor Leste est le nom portugais de Timor-Oriental, le portugais étant une des langues officielles de cette ancienne colonie portugaise passée sous contrôle indonésien de 1975 à 1999.

Lors de la Vigile pascale, Mgr Basilio do Nascimento a exhorté les Timorais à ne pas se laisser séduire, dans les domaines moraux et spirituels, par les "ténèbres"

Timor-Oriental 01/05/2003

Le 19 avril dernier, Mgr do Nascimento, administrateur apostolique des diocèses de Baucau et Dili, a célébré la Vigile pascale à la cathédrale de Dili. Dans une église pleine à craquer, de nombreux fidèles se tenant au-dehors faute d'avoir pu y prendre place, l'évêque a exhorté les catholiques du Timor-Oriental à ne pas se laisser séduire par de faux dieux, "les ténèbres" hantant toujours les consciences dans les domaines moraux et spirituels, dans ce pays formellement indépendant depuis moins d'un an.

Mgr Do Nascimento présente ses excuses aux représentants de la communauté musulmane locale pour l'implication de catholiques dans les émeutes qui ont secoué Dili les 3 et 4 décembre 2002

Timor-Oriental 16/01/2003

"Suivant l'exemple du Saint Père qui a, à plusieurs reprises, demandé pardon pour les méfaits commis par des catholiques à l'encontre de croyants d'autres religions, nous devons demander pardon pour les mauvaises actions commises par des catholiques ici contre des croyants d'autres religions." C'est par ces mots que Mgr Do Nascimento, administrateur apostolique des deux diocèses catholiques du Timor-Oriental, Baucau et Dili, s'est exprimé dans les derniers jours de l'année 2002 en recevant cinq représentants de la petite communauté musulmane du pays venus lui rendre une visite de courtoisie à l'occasion de Noël.

Comme chaque année, Mgr Belo a rendu visite à la petite communauté musulmane du pays à l'occasion de la fin du ramadan, une communauté éprouvée par les récentes émeutes de Dili

Timor-Oriental 16/12/2002

Le 6 décembre dernier, Mgr Belo, qui a démissionné à la fin du mois de novembre 2002 de ses responsabilités à la tête du diocèse catholique de Dili (1), s'est rendu auprès de la communauté musulmane, comme il en a l'habitude depuis plusieurs années (2) à l'occasion de la fête de al-Fitr, célébrée à la fin du ramadan. Cette année, la visite de Mgr Belo a pris un tour particulier du fait des récentes émeutes qui ont secoué Dili, capitale du Timor-Oriental, et au cours desquelles la mosquée An Nur, l'unique mosquée de la ville, a été partiellement incendiée (3).

Le président Gusmao a appelé au calme après les émeutes qui ont fait de deux à cinq morts à Dili, les 3 et 4 décembre 2002

Timor-Oriental 16/12/2002

Le 4 décembre dernier au soir, le président 'Xanana' Gusmao a lancé un appel, demandant à tous les Est-Timorais, et particulièrement aux lycéens et aux étudiants, de garder le calme. Son appel est intervenu après que Dili, la capitale de ce nouvel Etat dont l'indépendance date de moins de six mois, a été le théâtre de violentes émeutes.

"L'INDEPENDANCE DE TIMOR LORASAE DOIT AMENER L'EGLISE A INVENTER UNE NOUVELLE LIGNE PASTORALE" - Une interview exclusive de Mgr Basilio do Nascimento, administrateur apostolique du diocèse catholique de Dili -

Timor-Oriental 01/12/2002

Eglises d'Asie : Voilà quelques mois que le nouvel Etat de Timor Lorasae (Timor-Oriental) est né. Quelles sont selon vous les perspectives à court et moyen termes dans le domaine socio-économique ?