EDA, Eglise d'Asie - Agence d'information des Missions étrangères de Paris EDA, Eglise d'Asie - Agence d'information des Missions étrangères de Paris

Vous êtes ici : Accueil Asie du Sud-Est Timor-Oriental

Rechercher

Recevoir gratuitement nos dépêches

Asie du Sud-Est - Timor-Oriental

L'islam progresse en douceur

Timor-Oriental 16/05/1991

Membre du Conseil des oulémas de Timor Oriental, Hadji Abdullah Sagran se réjouit de ce que la minorité musulmane se soit étoffée quelque peu ces derniers temps, et puisse se livrer en toute liberté aux exercices de son culte. Par exemple, dit-il, "c'est par milliers que les musulmans sont venus des différents districts ruraux pour la fête marquant la fin du ramadan, et l'ont célébrée sans provoquer le moindre trouble". Il rend hommage en cela à la tolérance des fidèles des autres religions, et particulièrement à l'esprit pacifique de la forte majorité catholique. Le maire de Dili, M. Dominggus Soares, un

L'évêque assouplit sa position vis-à-vis du gouvernement

Timor-Oriental 01/05/1991

C'était une quelconque inauguration d'une nouvelle école catholique, dans les environs de Dili. Elle n'aurait pas fait grand bruit, n'avait été le discours que tint à cette occasion l'administrateur apostolique, Mgr C.F.X. Belo. Il se devait de remercier les autorités, puisque la construction de ce jardin d'enfants dans ce quartier résidentiel avait été financée à raison de 60% par le gouvernement provincial, les 40% restants représentant l'apport des habitants du lieu, des fonctionnaires pour la plupart.

Mgr Belo à des associations catholiques indonésiennes: "oui, mais..."

Timor-Oriental 01/04/1991

Il a été signalé déjà que l'Union catholique des étudiants de la République d'Indonésie souhaitait établir une de ses sections à Dili, où s'étaient déjà implantées les associations-soeurs qui regroupent les étudiants protestants et musulmans (8). C'est désormais chose faite, avec approbation de l'administrateur apostolique, Mgr Ximenes Belo, qui a reçu à ce sujet, le 4 février 1991, les dirigeants de la section de Kupang, venus de Timor Occidental lui présenter leur projet.

A l'heure du Koweit

Timor-Oriental 16/03/1991

"La ferme et immédiate réaction des Nations Unies, notamment du Conseil de sécurité, à l'invasion et l'annexion du Koweit mérite, sans équivoque, tout notre appui", a affirmé M. L.R. de Albuquerque, représentant du Portugal auprès de la Commission des droits de l'homme de l'ONU. Il rappelle ensuite que, les 22 décembre 1975 et 22 avril 1976, le Conseil de sécurité avait aussi exigé le "retrait sans délai" des forces armées indonésiennes de Timor Oriental. L'intervention du diplomate a eu lieu au cours de la 47ème session de ladite commission, réunie à Genève du 21 janvier au 8 mars 1991.

Guérir les blessures du passé ?

Timor-Oriental 16/02/1991

Tel est, semble-t-il, le souhait que forment toutes les personnes qui, à Dili, exercent un quelconque pouvoir. On a vu qu'à l'occasion des fêtes de fin d'année, aussi bien l'administrateur apostolique, Mgr Belo, que le gouverneur M. Carrascalao, ont insisté sur la nécessité d'un retour à la paix pour l'ensemble du territoire (10).

La paix à tout prix

Timor-Oriental 01/02/1991

Des paroles de paix ont été adressées au peuple de Timor Oriental, à l'occasion de Noël, par les autorités tant civiles qu'ecclésiastiques.

Un message papal à la jeunesse

Timor-Oriental 16/01/1991

C'est au cours des célébrations du 8 décembre 1990 que Mgr Belo, administrateur du diocèse de Dili (13), a rendu public un message du pape à la jeunesse du diocèse dans laquelle Jean Paul II "place son espoir d'un meilleur avenir" pour la région. Le pape invite les jeunes, dans la ligne de ce qui a été annoncé dans la communauté chrétienne locale, à prendre une part active dans la pastorale, souhaitant "qu'ils prennent conscience de leur rôle comme lumière et sel de la terre".

Une "Réflexion des prêtres autochtones"

Timor-Oriental 01/01/1991

16 prêtres autochtones, sur la vingtaine en poste dans le diocèse de Dili ont signé un document intitulé "Réflexion des prêtres autochtones". Il a été divulgué à Lisbonne au mois de septembre 1990 alors que Mgr Ximenes Belo s'y trouvait après sa visite "ad limina" à Rome, le 23 septembre. Avec les prêtres originaires de Timor Oriental, une quarantaine de missionnaires indonésiens travaillent aussi dans le diocèse.

La torture a repris...

Timor-Oriental 01/12/1990

Les organisations humanitaires qui observent la situation sont formelles: la torture est à nouveau systématiquement pratiquée par les forces d'occupation indonésiennes. Depuis la mi-octobre, 100 étudiants ont été arrêtés et 30 d'entre eux sont toujours en détention. Presque tous ont été torturés à l'électricité et brûlés avec des cigarettes.

Cinquantenaire du diocèse... 15 ans après l'invasion

Timor-Oriental 01/10/1990

Les festivités du jubilé d'or du diocèse (15) ont débuté le 4 septembre 1990 par une importante cérémonie réunissant 30 000 catholiques venus des 24 paroisses du territoire. La messe d'ouverture, concélébrée par le pro-nonce à Jakarta, Mgr Francesco Canalini, et Mgr Belo, administrateur apostolique de Dili, fut l'occasion pour celui-ci de rappeler à la fois le message de pardon du pape lors de sa visite en octobre 1989 (16), et les objectifs que se fixe l'Eglise timoraise concernant la participation du laïcat. "Allez et proclamez l'Evangile à tous les habitants de Timor Oriental", devait-il conclure en portugais sous un tonnerre d'applaudissements.