EDA, Eglise d'Asie - Agence d'information des Missions étrangères de Paris EDA, Eglise d'Asie - Agence d'information des Missions étrangères de Paris

Vous êtes ici : Accueil Asie du Sud-Est Timor-Oriental

Rechercher

Recevoir gratuitement nos dépêches

Asie du Sud-Est - Timor-Oriental

Grave détérioration de la situation

Timor-Oriental 16/11/1991

Une succession d'incidents sanglants indique une grave détérioration de la situation depuis que la visite prévue de parlementaires portugais a été reportée à une date indéterminée (13). Plusieurs incidents, notamment dans des églises, avaient déjà fait quelques victimes depuis le début de novembre 1991, mais c'est le mardi 12 qu'a éclaté devant le cimetière de Santa Cruz, à Dili, une fusillade qui a fait plusieurs dizaines de victimes. Un communiqué officiel, tard dans la nuit, annonçait que le calme était revenu et que l'armée patrouillait la ville; il faisait état d'une quarantaine de morts chez les "émeutiers", et d'un blessé grave parmi les militaires.

La visite des parlementaires portugais est renvoyée à plus tard

Timor-Oriental 01/11/1991

Les négociations entre le Portugal et l'Indonésie, à propos du projet de visite de Timor Oriental par une délégation parlementaire portugaise (8), sont dans l'impasse. La visite elle-même est renvoyée à plus tard.

Des mesures "particulières" pour une mise à jour du cadastre

Timor-Oriental 16/10/1991

Un règlement établi par le gouvernement de Jakarta en 1991 prévoit une révision des droits de propriété, qui vaut aussi pour le territoire de Timor Oriental. Une commission spéciale s'est rendue récemment sur place afin de déterminer la procédure que l'on y suivrait. Le 20 septembre 1991, le parlement fut informé que l'opération, "dans la province de Timor Oriental, serait traitée d'une manière particulière".

Visite des parlementaires portugais: l'Eglise se veut "neutre"

Timor-Oriental 16/10/1991

L'Eglise catholique de Timor Oriental "n'approuve ni ne désapprouve" la visite officielle dans l'île que préparent des parlementaires portugais. C'est ce qu'écrit Mgr Ximenes Belo, administrateur apostolique de Dili, dans une lettre pastorale intitulée "La position de l'Eglise catholique de Timor Oriental en ce qui concerne la visite de la délégation parlementaire portugaise".

Clôture des célébrations jubilaires

Timor-Oriental 01/10/1991

Tout comme pour l'ouverture de l'année jubilaire du 50ème anniversaire de la fondation du diocèse de Dili (18), ce sont 30 000 catholiques, représentant 22 paroisses, qui prirent part aux cérémonies de clôture. A partir du 30 août 1991, diverses manifestations - processions, journée et nuit d'adoration perpétuelle, chemin de croix, danses folkloriques- furent organisées. La grande messe de clôture eut lieu le 4 septembre, présidée par Mgr Ximenes Belo qui invita les fidèles à persévérer dans leur engagement évangélique en développant la solidarité entre tous dans un souci de justice sociale. Il remercia également les autorités civiles dont les largesses, durant toute l'année écoulée, ont permis aux fidèles des stations les plus éloignées du centre de participer aux activités du jubilé.

Les menaces du gouverneur

Timor-Oriental 16/08/1991

"Dites autour de vous de ne pas organiser de manifestations durant la visite de la délégation portugaise... Informez l'armée de toute velléité de ce genre dont vous entendriez parler... Les éventuels manifestants trouveront les forces armées devant eux...Si des fonctionnaires participaient à ces manifestations éventuelles, je prendrais les mesures nécessaires". M. Carrascalao, gouverneur de Timor Oriental, a ainsi lancé un avertissement à la population locale, le 27 août 1991, alors qu'il s'adressait à 5 000 fonctionnaires.

Une délégation du parlement portugais en visite officielle

Timor-Oriental 16/08/1991

Le président Suharto a accepté qu'une délégation parlementaire portugaise rende visite à Timor Oriental. C'est ce qu'a affirmé, le 24 août 1991, M. Ali Alatas, ministre indonésien des Affaires étrangères. La délégation sera accompagnée par des représentants des Nations Unies.

Un avertissement au clergé

Timor-Oriental 01/08/1991

Se félicitant des bienfaits de l'annexion de Timor Oriental par l'Indonésie, à l'occasion du 15ème anniversaire de l'événement, le gouverneur Carrascalao a émis le regret de voir le clergé se montrer encore réticent à cet égard (23), alors que l'évêque Mgr Belo, d'après lui, ne cache pas son ralliement. "Il n'y a plus que quelques individus qui ne sont pas d'accord là-dessus", déclara-t-il. "C'est leur droit de ne pas être d'accord, mais il ne faut pas les laisser nous déstabiliser".

Le congrès du laïcat

Timor-Oriental 01/08/1991

"Promouvoir le rôle du laïcat dans l'Eglise et la société de Timor Oriental": tel était le thème du congrès que Mgr Carlos Felipe Belo, administrateur apostolique, avait annoncé comme devant être un des événements importants de cette année jubilaire dans son diocèse (22) et qui s'est effectivement tenu à Dili, du 17 au 21 juin 1991, réunissant quelque 250 personnes - une dizaine par paroisse - venues de tout le territoire.

Nouvel appel en faveur du droit à l'autodétermination

Timor-Oriental 01/06/1991

A l'initiative de Pax Christi International et de la Commission "Justice et paix" du Japon, plusieurs organisations non gouvernementales réunies à New York ont lancé un appel