EDA, Eglise d'Asie - Agence d'information des Missions étrangères de Paris EDA, Eglise d'Asie - Agence d'information des Missions étrangères de Paris

Vous êtes ici : Accueil Asie du Sud-Est Timor-Oriental

Rechercher

Recevoir gratuitement nos dépêches

Asie du Sud-Est - Timor-Oriental

Mgr Belo fonde une commission diocésaine des droits de l'homme

Timor-Oriental 01/09/1994

Dans une nouvelle lettre ouverte datée du 25 août 1994, Mgr Ximenes Belo, administrateur apostolique de Dili annonce la création d'une commission diocésaine des droits de l'homme. Elle commencera à fonctionner dès le 1er septembre, écrit-il.

Mgr Belo propose un référendum pour résoudre le problème de Timor Oriental

Timor-Oriental 01/09/1994

Dans une lettre ouverte au gouvernement indonésien publiée le 31 juillet 1994 en indonésien, Mgr Carlos Filipe Ximenes Belo, évêque salésien, administrateur apostolique de Dili, a de nouveau suggéré un référendum sur l'intégration de Timor Oriental dans l'Indonésie, l'octroi d'une plus large autonomie ou d'un statut de territoire spécial, un dialogue avec tous les groupes politiques du pays (14).

Des soldats indonésiens ont été arrêtés pour avoir piétiné des hosties consacrées

Timor-Oriental 16/07/1994

Dans une lettre adressée au commandant en chef des forces armées indonésiennes, le général Feysal Tanjung, Mgr Carlos Ximenes Belo, administrateur apostolique de Dili, demande que trois soldats indonésiens soient sévèrement punis pour avoir délibérément piétiné des hosties consacrées dans l'église de Remexio, district d'Aileu.

Inauguration d'une église financée par le gouvernement indonésien

Timor-Oriental 01/07/1994

Le 11 juin 1994, Mgr Carlos Ximenes Belo, administrateur apostolique de Dili, a consacré la première des cinq églises que le gouvernement indonésien a entrepris de construire sur le territoire au cours de cette année. Elle se trouve à Rairobo dans le district de Bobonaro et s'appellera "Notre-Dame du Rosaire". Le président Suharto a annoncé en 1993 que le gouvernement indonésien construirait 25 églises, à raison de cinq par an, à Timor Oriental. Au cours de la cérémonie, Mgr Belo a remercié le président Suharto "pour l'attention particulière qu'il porte au développement de la vie religieuse des catholiques de Timor Oriental". Selon des sources locales on estime la population du territoire à 810 000 personnes dont 82% de catholiques. Le diocèse compte 28 paroisses d'après l'annuaire catholique indonésien.

Pourquoi la conférence de Manille sur Timor Oriental inquiète-t-elle les autorités indonésiennes ? demande Mgr Belo

Timor-Oriental 01/06/1994

Mgr Carlos Ximenes Belo, administrateur apostolique de Dili, estime que le gouvernement ne devrait pas s'inquiéter de la conférence internationale sur Timor Oriental, organisée à Manille du 31 mai au 3 juin 1994, "à moins que les autorités indonésiennes ne soient pas aussi sûres de leur droit sur le territoire qu'elles le disent", a-t-il déclaré, le 22 mai 1994, au journal Suara Timor Timur de Dili. "Si nous (l'Indonésie) avons une solide assise juridique et que nous sommes dans la vérité, nous n'avons rien à craindre de cette conférence", ajoute-t-il.

Le commandement militaire indonésien appelle les autres communautés religieuses au respect de la population catholique

Timor-Oriental 16/04/1994

Au cours de sa première visite officielle à Dili, le 19 mars 1994, et devant un auditoire composé d'officiers, de fonctionnaires, de personnalités civiles et religieuses, le général Adang Ruchiatna qui vient de prendre le commandement de la région militaire des petites îles de la Sonde, dont Timor fait partie, a rappelé qu'à Timor Oriental, le catholicisme n'est pas seulement la religion de la majorité de la population, il fait partie de la culture du pays.

Mgr Belo dénonce une fois encore la répression subie par la population et l'Eglise timoraises

Timor-Oriental 01/04/1994

Dans une lettre du 14 janvier 1994 adressée à un de ses amis (15), Mgr Carlos Ximenes Belo, administrateur apostolique de Dili, dénonce une fois encore la répression qui frappe plus particulièrement les jeunes du territoire. Il écrit que, le 23 décembre 1993, plusieurs jeunes catholiques de la paroisse d'Ossu dans le district de Viqueque, ont été arrêtés par l'armée indonésienne, puis battus et torturés pour leur faire avouer qu'ils avaient participé à une "réunion subversive

Un parlementaire timorais demande au gouvernement indonésien de respecter les droits du peuple maubère

Timor-Oriental 01/04/1994

Salvador J. Ximenes Soares, qui représente Timor Oriental au parlement national de Jakarta, a lancé un appel au gouvernement indonésien, lors d'une conférence de presse le 17 mars 1994, pour qu'il respecte les droits du peuple maubère. Il a aussi averti les autorités indonésiennes que leur manque de bonne volonté dans ce domaine ne pouvait que retarder une solution internationale.

Une association d'étudiants catholiques est fondée à Dili

Timor-Oriental 01/03/1994

Une association des étudiants du diocèse a été fondée le 19 décembre 1993 à Dili avec cinquante membres actifs. Son président s'appelle Manuel Pinto et son mentor est un professeur de l'université jésuite de Timor oriental, Tiago D'Hornay.

L'armée indonésienne promet une contribution financière à la construction des séminaires

Timor-Oriental 01/03/1994

L'administrateur apostolique de Dili, Mgr Carlos Filipe Ximenes Belo, a été reçu le 14 janvier à Jakarta par le chef des forces armées le général Feisal Tanjung. Il était accompagné par Mgr Julius Darmaatmadja, archevêque de Semarang, président de la conférence épiscopale d'Indonésie et aumônier de l'armée.