EDA, Eglise d'Asie - Agence d'information des Missions étrangères de Paris EDA, Eglise d'Asie - Agence d'information des Missions étrangères de Paris

Vous êtes ici : Accueil Asie du Sud-Est Timor-Oriental

Rechercher

Recevoir gratuitement nos dépêches

Asie du Sud-Est - Timor-Oriental

La multiplication des incidents sanglants semble indiquer un regain de vigueur de la guérilla menée, jusqu'ici, par le Fretilin

Timor-Oriental 16/06/1997

Depuis le 27 mai 1997, à la veille des élections indonésiennes, les rebelles séparatistes de Timor Oriental semblent avoir lancé une nouvelle campagne de violences en s'en prenant directement aux forces armées indonésiennes cantonnées sur le territoire. Une série d'incidents ont opposé des rebelles en armes contre des unités de la police et de l'armée. On compte déjà plusieurs dizaines de morts, de nombreux blessés et plus de 130 arrestations ont été opérées par les autorités dans les milieux suspectés de sympathies séparatistes.

La statue du Christ-Roi de Dili attire un grand nombre de pèlerins et visiteurs

Timor-Oriental 01/06/1997

Depuis le début du mois de mai 1997, des milliers de catholiques venant du Timor oriental, mais aussi de certaines provinces d'Indonésie se rendent en pèlerinage auprès de la statue du Christ-Roi, inaugurée et bénite au mois d'octobre dernier près de Dili, ainsi que dans divers sanctuaires mariaux proches. Originaires de grandes villes comme Jakarta, Bandung, Surayaba et Denpasar, les pèlerins voyagent le plus souvent en groupes et se rassemblent aux pieds de la statue de 27 mètres qui se dresse aujourd'hui sur la montagne Fatucama à cinq kilomètres de la ville.

Mgr Belo publie un double recueil de ses lettres pastorales et de ses interventions

Timor-Oriental 16/04/1997

Les lettres pastorales de Mgr Carlos Filipe Ximenes Belo ainsi que les interventions prononcées par lui en diverses circonstances depuis son ordination épiscopale en 1988 sont aujourd'hui rassemblées dans deux livres. Le premier qui est écrit en indonésien s'appelle "En faveur de la justice et de la paixle second, rédigé en anglais, a pour titre: "La voix des sans-voixAu cours d'une conférence de presse tenue à l'occasion de leur parution, l'évêque de Dili a déclaré que ces ouvrages avaient pour principal objectif de rendre transparentes son attitude, ses opinions et ses vues concernant les questions pastorales et humaines auxquelles il doit faire face en tant que dirigeant spirituel d'une société troublée, celle du Timor oriental. Le prix Nobel de la paix espère que ces livres contribueront à donner à leurs lecteurs une vue objective sur le pays.

Violents affrontements entre la police et de jeunes Timorais à l'occasion de la visite d'un représentant de l'ONU

Timor-Oriental 01/04/1997

Des affrontements violents en plein centre de la ville de Dili ont opposé des centaines de jeunes Timorais aux forces de l'ordre indonésiennes, le samedi 22 mars. Les heurts ont commencé tôt dans la matinée du samedi lorsque des jeunes gens ont essayé en vain de rencontrer M. Jamsheed Marker, représentant spécial du secrétaire général des Nations Unies, envoyé en visite officielle sur le territoire. Plus tard, des centaines d'autres manifestants, porteurs de drapeaux timorais et de posters anti-indonésiens, les ayant rejoint, ils ont plusieurs fois essayé d'approcher l'hôtel du représentant de l'ONU et ont été repoussés à plusieurs reprises par la police.

Le nouvel évêque de Baucau a été installé au milieu d'une grande affluence de fidèles

Timor-Oriental 01/04/1997

Des milliers de personnes vêtues de l'habit traditionnel, massés tout au long des 115 km de route qui séparent Dili, capitale de Timor Oriental, de Baucau, ont acclamé Mgr Basilio Do Nascimiento qui se rendait au siège du nouveau diocèse récemment érigé par le pape (9), pour y être solennellement installé. Il était accompagné du prix Nobel de la paix, Mgr Belo qui, quelque temps auparavant, avait déclaré que la création d'un nouveau diocèse sur le territoire de Timor Oriental "n'avait pas pour but de diviser la communauté, mais au contraire de renforcer la foi et la spiritualité du peuple". Après une courte halte à mi-chemin, à la frontière du nouveau diocèse, où ils ont été accueillis par des chants, des danses et des discours, les deux évêques sont repartis vers Baucau. Une foule de 10 000 personnes les y attendait sur la place centrale de la ville. Le futur évêque s'est adressé à eux en tetum, leur langue : "A partir d'aujourd'hui, leur a-t-il dit, le peuple de Baucau est ma famille ..."

Dans un message adressé à l'ONU, Mgr Belo dénonce les tortures infligées aux prisonniers timorais

Timor-Oriental 01/04/1997

Dans un message transmis au président de la Commission des droits de l'homme des Nations unies par une ONG, vendredi 21 mars 1997, le prix Nobel de la paix, Mgr Carlos Felipe Ximenes Belo, administrateur apostolique de Dili, a invité l'organisme international à faire en sorte que cessent la torture et les violations des droits de l'homme actuellement d'un usage courant à Timor Oriental. L'évêque de Dili a particulièrement attiré l'attention de la Commission sur la situation des prisonniers timorais de l'armée indonésienne. "En règle générale, a-t-il écrit, ces prisonniers sont torturés, giflés, bourrés de coups de pieds et de poingsLe message ajoute que certains autres "sont plongés dans des barils d'eau ou brûlés avec des cigarettes, et les maisons des familles des jeunes suspects sont perquisitionnées et lapidées

Le nouvel évêque de Baucau est arrivé sur le territoire

Timor-Oriental 16/03/1997

Mgr Basilio Do Nascimiento, le nouvel administrateur apostolique du diocèse récemment créé de Baucau, est arrivé à Dili le 10 mars 1997, en provenance de Rome. Il se trouvait en Italie depuis plusieurs mois, bien avant sa nomination et son ordination, le 6 janvier dernier, comme évêque de Baucau (9).

Dans l'enclave timoraise d'Ambeno, nouveaux affrontements entre catholiques et colons musulmans

Timor-Oriental 01/03/1997

De nouveaux troubles ont éclaté au Timor oriental au cours des journées du 21, 22 et 23 février 1997, dans le district d'Ambeno, une enclave de l'ancienne colonie portugaise située dans la partie indonésienne de l'île de Timor, à environ 200 km à l'ouest de Dili. Ils ont opposé des Timorais catholiques à un groupe de colons musulmans, originaires du sud de Célèbes et venus s'installer dans ce district sous administration timoraise. Les affrontements auraient été provoqués par un affront public fait à un prêtre catholique du lieu, qui, invité à un dîner officiel sur une base militaire, se serait vu servir des restes.

Le chef de l'armée indonésienne affirme que l'Eglise catholique de Timor Oriental joue un rôle stabilisateur

Timor-Oriental 16/01/1997

Le 26 décembre 1996, à l'occasion d'une célébration de Noël destinée aux civils et aux membres des forces armées de Dili, le commandant en chef des forces armées indonésiennes, Feisal Tanjung, fait l'éloge de l'Eglise catholique pour son rôle stabilisateur dans cette province : "C'est un rôle vital et stratégique. Les chrétiens, qui sont majoritaires, portent une grande responsabilité quant au maintien, dans cette province, de la stabilité qui est une part de la stabilité de la nationMgr. Belo, administrateur apostolique du diocèse de Dili, ainsi que le gouverneur Soares, étaient présents. Dans son allocution, le général Feisal Tanjung, un musulman de Sumatra-Nord, a également félicité Mgr. Belo pour son prix Nobel de la Paix. Mgr. Belo, quant à lui, a précisé aux participants que la paix véritable n'était pas seulement absence d'inimitié ou absence de guerre, mais qu'elle requérait de continuels efforts pour maintenir la paix, la justice et la solidarité ainsi que les valeurs culturelles et spirituelles. "En tant que responsable spirituel, je voudrais tendre les mains à tous les hommes de bonne volonté pour, ensemble, bâtir la paix et la justice au Timor OrientalMgr. Belo a aussi remercié le général pour ses propos "modérés" malgré le tumulte provoqué par son interview au magazine allemand "Der Spiegel" en novembre dernier (8).

Etant donné le grand nombre de catholiques du territoire, le Vatican a créé un deuxième diocèse à Baucau

Timor-Oriental 16/01/1997

Le 28 décembre 1996, le Vatican a annoncé la création d'un nouveau diocèse à Baucau sur le territoire de Timor Oriental et la nomination d'un nouvel évêque, Basilio Do Nascimiento, qui sera donc le deuxième administrateur apostolique du territoire. Tout comme Mgr Belo, qui reste administrateur apostolique de Dili, le nouvel évêque ne sera pas membre de la Conférence épiscopale indonésienne mais sera directement rattaché à Rome.