EDA, Eglise d'Asie - Agence d'information des Missions étrangères de Paris EDA, Eglise d'Asie - Agence d'information des Missions étrangères de Paris

Vous êtes ici : Accueil Asie du Sud-Est Timor-Oriental De sa prison, le chef indépendantiste "Xanana" Gusmao demande au président Suharto de libérer tous les prisonniers politiques

Rechercher

Recevoir gratuitement nos dépêches

Asie du Sud-Est - Timor-Oriental

Imprimer

De sa prison, le chef indépendantiste "Xanana" Gusmao demande au président Suharto de libérer tous les prisonniers politiques [ Bulletin EDA n° 169 ]

16/01/1994

Un quotidien portugais vient de publier une lettre qui aurait été écrite par Jose Alexandre "Xanana" Gusmao le 28 novembre 1993 dans sa cellule de Cipinang, Java, où il purge une peine de vingt ans de prison (12). Celui qui se présente toujours comme le chef suprême du mouvement d'indépendance de Timor oriental, responsable de toutes les actions contre l'intégration, appelle le président Suharto à libérer tous les prisonniers politiques de Timor oriental et à ouvrir le dialogue avec toutes les parties concernées, sous l'égide des résolutions des Nations Unies.

L'auteur de la lettre qui revendique la citoyenneté portugaise (13), écrit aussi : "Je n'ai jamais accepté et n'accepterai jamais la sentence d'un tribunal indonésien

Notes

(12) Sa condamnation à la prison à vie (EDA 156) a été commuée par une grâce présidentielle en août 1993.<br />(13) Timor oriental était une possession portugaise avant son annexion par l'Indonésie en 1976.<br />