EDA, Eglise d'Asie - Agence d'information des Missions étrangères de Paris EDA, Eglise d'Asie - Agence d'information des Missions étrangères de Paris

Vous êtes ici : Accueil Asie du Sud-Est Timor-Oriental Mgr Ximenes Belo: un "Noël sombre"

Rechercher

Recevoir gratuitement nos dépêches

Asie du Sud-Est - Timor-Oriental

Imprimer

Mgr Ximenes Belo: un "Noël sombre" [ Bulletin EDA n° 125 ]

16/01/1992

Pour bien des familles de son diocèse, qui ont eu directement à souffrir des incidents sanglants du 12 novembre 1991 (10), ce sera cette année un "Noël sombre" a dit Mgr Belo aux journalistes qui l'interrogeaient à l'évêché, la veille même de la fête. Les préparatifs de celle-ci ont été faits à la hâte, bien plus tardivement que d'habitude, a-t-il remarqué, car "nous sommes tous bouleversés; nous vivons dans la crainte, pas dans la paix; nous souffrons, nous sommes pris de haine, nous pleurons et nous perdons espoir".

Quelques heures plus tard, dans une cathédrale bondée pour la messe de minuit, le chef du diocèse appelait les fidèles au pardon mutuel. Parlant tantôt dans le dialecte tetun, tantôt en indonésien, il les convia à se tendre vers les temps où il n'y aura plus "ni ennemis, ni conflits, ni problèmes ethniques. Tous devraient se retrouver comme frères et soeurs pour la naissance de Jésus-Christ". Seules, souligna-t-il ensuite, la solidarité et la coopération de tous pouvaient contribuer à l'édification d'un avenir meilleur pour la région.

Le jour de Noël même, et selon la coutume, l'évêque et son clergé tenaient maison ouverte à la résidence épiscopale. On remarquait, parmi les invités, des représentants du gouvernement provincial et des forces armées.

Un programme des jours fastes avait été organisé à la prison de la ville, spécialement pour "les détenus du 12 novembre", qui ont notamment reçu la visite du chef de la police, le colonel Ishak Kodlyat, et du général Warouw, commandant militaire de Timor Oriental, lequel allait, trois jours plus tard, être démis de ses fonctions.

Notes

(10) Voir dans ce numéro la rubrique "Indonésie"<br />