EDA, Eglise d'Asie - Agence d'information des Missions étrangères de Paris EDA, Eglise d'Asie - Agence d'information des Missions étrangères de Paris

Vous êtes ici : Accueil Asie du Sud-Est Timor-Oriental La visite des parlementaires portugais est renvoyée à plus tard

Rechercher

Recevoir gratuitement nos dépêches

Asie du Sud-Est - Timor-Oriental

Imprimer

La visite des parlementaires portugais est renvoyée à plus tard [ Bulletin EDA n° 120 ]

01/11/1991

Les négociations entre le Portugal et l'Indonésie, à propos du projet de visite de Timor Oriental par une délégation parlementaire portugaise (8), sont dans l'impasse. La visite elle-même est renvoyée à plus tard.

Le gouvernement indonésien n'accepte pas en effet la présence de l'un des journalistes parmi les six proposés par le Portugal pour accompagner la délégation parlementaire. Il s'agit de Jill Joliffe, une Australienne basée à Lisbonne et que le gouvernement indonésien décrit comme une "propagandiste du Fretilin9).

Dans un article récent, Jill Joliffe a fait état d'une déclaration de Mgr Belo, administrateur apostolique de Dili, selon laquelle il fallait s'attendre à un bain de sang à Timor après le départ des parlementaires portugais, à moins que les Nations Unies n'y envoient une force internationale pour contrôler la situation. Par ailleurs, Mgr Belo affirmait, selon cet article, que les Timorais étaient menacés de mort s'ils prenaient contact avec la délégation portugaise.

Notes

(8) EDA 117<br />(9) Fretilin: mouvement de guérilla qui s'oppose à l'annexion de Timor Oriental par l'Indonésie<br />