EDA, Eglise d'Asie - Agence d'information des Missions étrangères de Paris EDA, Eglise d'Asie - Agence d'information des Missions étrangères de Paris

Vous êtes ici : Accueil Asie du Sud-Est Thailande L'Eglise catholique de Thaïlande s'est jointe aux célébrations des soixante ans de règne du roi Bhumibol

Rechercher

Recevoir gratuitement nos dépêches

Asie du Sud-Est - Thailande

Imprimer

L'Eglise catholique de Thaïlande s'est jointe aux célébrations des soixante ans de règne du roi Bhumibol [ Bulletin EDA n° 443 ]

16/06/2006

Dimanche 4 juin 2006, lors des messes de toutes les paroisses catholiques du pays, des prières particulières ont été dites pour le roi Bhumibol Adulyadej, à l'occasion du soixantième anniversaire de son accession au trône. A l'unisson de millions de Thaïlandais non chrétiens, nombre de fidèles arboraient à cette occasion un T-shirt jaune, couleur de la monarchie. Célébré le 9 juin dernier, cet anniversaire a été l'occasion pour le pays de se rassembler derrière la figure du roi, unanimement apprécié pour ses qualités de guide de la nation. Selon le cardinal Michai Kitbunchu, archevêque de Bangkok et cadet d'une année du roi, âgé de 78 ans, le monarque a su rester fidèle au serment qu'il a prononcé lors de son couronnement : "Régner avec rectitude pour le bénéfice et le bonheur du peuple siamois".

Contrairement à leurs frères de pays voisins, les catholiques en Thaïlande, qui représentent aujourd'hui 300 000 personnes, ont toujours été libres de pratiquer leur foi et de mener leurs activités religieuses sans crainte d'être persécutés. Dans ce pays de 63 millions d'habitants, bouddhiste à 95 %, le roi est bouddhiste, mais, depuis une révision, en 1997, de la Constitution, il n'est plus "le protecteur du bouddhisme mais "un bouddhiste protecteur des religions".

Parmi les nombreuses mesures prises par le gouvernement à l'occasion de cet anniversaire, le Bureau des Affaires religieuses a financé, à hauteur de trois millions de bahts (55 000 euros), la rénovation de quatre églises catholiques à Bangkok et Chanthaburi, qui, au fil de l'histoire, ont reçu la visite des rois de Thaïlande. D'autres fonds ont été pareillement débloqués pour la rénovation de lieux de culte des autres religions présentes dans le pays (bouddhisme bien entendu mais aussi islam).

Né le 5 décembre 1927, à Cambridge, aux Etats-Unis, dans une chambre d'hôpital déclarée pour l'occasion - et à titre temporaire - territoire thaïlandais, le futur roi a suivi toute sa scolarité en Suisse, à l'exception d'une courte période où il a été scolarisé en Thaïlande. De l'âge de 4 ans à l'âge de 5 ans, il a en effet fréquenté la maternelle Mater Dei School, tenue par des religieuses ursulines. Sour Bunprachak Dardarananda, 93 ans, se souvient de l'arrivée du jeune prince "tous les matins, un peu avant 8 heures, en voiture. Il était accompagné de son frère aîné, le prince Ananda, ainsi que de sa mère et d'une nurse. Nous n'avions pas à nous incliner ou à respecter le protocole de la cour. Ils étaient simples et humbles". La religieuse se souvient également qu'une sour, qui enseignait la musique, avait remarqué que le prince avait l'oreille musicale. Devenu adulte, le roi sera connu pour ses talents de compositeur et de jazzman.