EDA, Eglise d'Asie - Agence d'information des Missions étrangères de Paris EDA, Eglise d'Asie - Agence d'information des Missions étrangères de Paris

Vous êtes ici : Accueil Asie du Sud-Est Thailande Les évêques proposeront au synode romain de novembre la possibilité de voeux religieux temporaires

Rechercher

Recevoir gratuitement nos dépêches

Asie du Sud-Est - Thailande

Imprimer

Les évêques proposeront au synode romain de novembre la possibilité de voeux religieux temporaires [ Bulletin EDA n° 180 ]

01/07/1994

La Conférence épiscopale thaïlandaise a préparé une proposition sur la possibilité d'engagements temporaires dans la vie religieuse. Elle compte la présenter au prochain synode des évêques qui doit se tenir à Rome en novembre 1994. Les évêques thaïlandais ne remettent pas en question "la norme traditionnelle qui fait de la vie religieuse un engagement permanent et à vie", mais leur proposition vise à "revitaliser la vie chrétienne en Thaïlande en tenant compte des coutumes bouddhistes thaïlandaises". Dans le bouddhisme thaïlandais, les moines sont ordonnés pour une période de temps déterminée.

Les évêques déclarent vouloir "répondre à un besoin conforme à la tradition religieuse thaïlandaise" en introduisant la possibilité pour chacun d'entrer dans la vie religieuse pour une période déterminée et de s'engager pour un temps par des voeux de chasteté de pauvreté et d'obéissance. Le résultat en serait, disent-ils, que lors de leur "retour au monde", ces religieux "temporaires" s'en trouveraient enrichis, et qu'une nouvelle manière de vivre en disciple du Christ deviendrait possible. Il n'est pas exclu par ailleurs, disent les évêques, que certains d'entre eux se découvrent ainsi une vocation à l'engagement à vie. Ils ajoutent cependant que, dans leur esprit, cet engagement religieux temporaire n'incluerait pas l'ordination sacerdotale.

Parmi les raisons qu'ils donnent de leur proposition, les évêques observent que les jeunes catholiques aujourd'hui sont réticents à l'égard de tout engagement à vie. Dans le bouddhisme thaïlandais, les hommes se font ordonner moines pour des périodes allant de quelques semaines à plusieurs années. On peut être ordonné moine jusqu'à trois fois dans sa vie.