EDA, Eglise d'Asie - Agence d'information des Missions étrangères de Paris EDA, Eglise d'Asie - Agence d'information des Missions étrangères de Paris

Vous êtes ici : Accueil Asie du Sud-Est Thailande Les évêques du nord-est souhaitent plus d'entraide entre les prêtres

Rechercher

Recevoir gratuitement nos dépêches

Asie du Sud-Est - Thailande

Imprimer

Les évêques du nord-est souhaitent plus d'entraide entre les prêtres [ Bulletin EDA n° 157 ]

16/06/1993

L'assistance aux jeunes prêtres, ainsi que l'aide aux jeunes gens partis chercher du travail à Bangkok, ont été au centre de la réflexion des quatre évêques du nord-est au cours de leur réunion annuelle du 21 mai à Nakhon Ratchasima.

Dans la région du nord-est, les prêtres vivent souvent seuls, éloignés les uns des autres, en charge de nombreuses paroisses et chrétientés. Pensant en particulier aux prêtres ordonnés depuis moins de cinq ans, les évêques estiment que les rencontres périodiques entre prêtres, leurs moments de prière commune doivent apparaître à chacun comme une partie de son apostolat.

Cependant on ne peut encourager ce soutien mutuel entre prêtres sans réfléchir aux formes appropriées, aux yeux de la population, du délassement et de la détente de ses prêtres. Le clergé catholique de Thailande vit en effet dans l'atmosphère traditionaliste et conservatrice du bouddhisme thai. Beaucoup de choses admises en d'autres pays ne sont pas acceptées ici par les catholiques laïcs, qui comparent souvent leurs prêtres avec les moines bouddhistes.

L'idée a été retenue de demander aux prêtres qui sont dans le ministère depuis plus de cinq ans et qui ont déjà une bonne expérience du célibat sacerdotal de changer leurs programmes de déplacements pour y inclure des visites à leurs jeunes confrères.

Au cours de la même session d'étude fut abordé le problème des jeunes qui vont chercher du travail à Bangkok. La plupart n'ont pas vingt ans. Ils sont souvent exploités par des gens sans scrupule. On décida de favoriser leur regroupement, de façon qu'ils sachent mieux vers qui se tourner en cas de besoin.

Les quatre évêques se préoccupent aussi d'apporter une assistance à l'Eglise au Laos, dont la langue et les coutumes sont presque identiques à celles du nord-est de la Thailande, les deux régions n'étant séparées que par le Mékong. Mais l'Eglise du Laos est encore soumise à fortes contraintes sous un régime communiste.