EDA, Eglise d'Asie - Agence d'information des Missions étrangères de Paris EDA, Eglise d'Asie - Agence d'information des Missions étrangères de Paris

Vous êtes ici : Accueil Asie du Sud-Est Thailande Fermeture d'un camp de réfugiés laotiens

Rechercher

Recevoir gratuitement nos dépêches

Asie du Sud-Est - Thailande

Imprimer

Fermeture d'un camp de réfugiés laotiens [ Bulletin EDA n° 147 ]

16/01/1993

Le camp de Ban Vinai, le plus ancien centre d'accueil de réfugiés de Thaïlande, a été officiellement fermé après le transfert des 200 derniers Laotiens dans un autre camp le 4 novembre 1992. Le Haut-commissaire des Nations-Unies pour les réfugiés a restitué le site avec tous ses aménagements aux autorités thaïlandaises.

A environ 540 km au nord de Bangkok et à 15 km du Mékong qui coule entre la Thaïlande et le Laos, le camp de Ban Vinai recevait des Laotiens depuis août 1975, date à laquelle les communistes du Pathet-Lao s'emparèrent de l'ensemble de leur pays. Le camp en a hébergé plus de 75 000. A la fin de 1991, 55 000 d'entre eux avaient été réinstallés dans des pays tiers, principalement aux Etats-Unis, au Canada, en France et en Australie, 41 seulement étaient repartis dans leur pays. En 1992, des négociations menées entre le Laos, la Thaïlande et le Haut-commissariat ont abouti à un accord selon lequel les réfugiés durent choisir entre leur réinstallation dans un pays tiers ou leur rapatriement au Laos.