EDA, Eglise d'Asie - Agence d'information des Missions étrangères de Paris EDA, Eglise d'Asie - Agence d'information des Missions étrangères de Paris

Vous êtes ici : Accueil Asie du Sud-Est Singapour Des salariés de religion catholique réfléchissent aux moyens d’approfondir leur foi sur leur lieu de travail

Rechercher

Recevoir gratuitement nos dépêches

Asie du Sud-Est - Singapour

Imprimer

Des salariés de religion catholique réfléchissent aux moyens d’approfondir leur foi sur leur lieu de travail [ Bulletin EDA n° 475 ]

16/12/2007

« Lier son travail à la partie la plus profonde de son être », a été l’un des conseils donnés à quelque 600 professionnels catholiques qui assistaient à une conférence, le 1er décembre dernier, sur la manière d’approfondir sa foi dans son lieu de travail. Organisée par le groupe catholique charismatique Praise@Work, cette conférence avait pour thème : « Chercher la grâce de Dieu dans notre travail quotidien ».

« Vous passez 70 % de votre temps au travail. Si vous n’aimez pas votre travail, vous n’aimez pas non plus votre vie », a expliqué Bo Sanchez, un des intervenants. De nationalité philippine, engagé dans le secteur du microcrédit, il a appelé chaque chrétien à se considérer comme un « employé » du Christ. Il ne s’agit pas de prêcher la Bonne Parole à ses collègues de bureau ou aux clients, mais qu’ils puissent voir le Christ dans votre attitude au travail. « Prêcher » par la patience ou par la compassion est plus efficace que de parler directement et ouvertement de Jésus toute la journée sans que ces paroles se traduisent en actes, a-t-il ajouté.

Durant ces quatre jours, la plupart des intervenants ont insisté sur l’importance de prendre un temps personnel avec le Christ, dans une vie de prière régulière, afin d’être un témoin pour les autres. Chaque chrétien doit avoir le souci d’appliquer les valeurs chrétiennes à son travail et de prendre des décisions qui « respectent les principes chrétiens : le respect, l’honnêteté, la compassion », particulièrement dans les moments où de graves décisions doivent être prises, a ainsi expliqué Adrian Chong, chef d’entreprise dans la cité-Etat.

George Lim, avocat et vice-président du Catholic Social and Community Council, a encouragé les membres de l’assemblée à traiter collègues ou employés avec dignité et à mettre en valeur la personne plutôt que son travail. Selon lui, si ces principes sont mis en œuvre, l’ambiance de travail s’en ressentira à tout point de vue, dans la mesure où le respect mutuel améliore les relations et, du même coup, la productivité. A titre d’exemple, il a confié qu’en tant qu’avocat, il veillait à rester toujours prêt à défendre des clients qui, financièrement, ne sont pas en mesure de régler les honoraires d’un avocat.

S’adressant plus particulièrement aux personnes qui ont de lourdes responsabilités dans le cadre de leur travail, Kwek Mean Luck, qui dirige un bureau au ministère du Commerce et de l’Industrie, a évoqué la manière d’exercer le pouvoir et l’autorité au travail. A la question : « Comment utiliser à bon escient le pouvoir qui nous est confié ? », il a répondu : « Le pouvoir au travail est exercé correctement à partir du moment où nous suivons le principe : Aime ton prochain comme toi-même. »

Enfin, parmi les intervenants, Glenn Lim, qui travaille auprès des jeunes, a encouragé les participants à entrer dans une relation personnelle avec le Christ. « Si tu veux trouver ta voie, tu dois d’abord trouver ton identité dans une relation étroite avec le Christ ».

Fort du succès de cette rencontre, Praise@Work projette d’organiser une nouvelle rencontre, intitulée Christ@Work, en 2009.