EDA, Eglise d'Asie - Agence d'information des Missions étrangères de Paris EDA, Eglise d'Asie - Agence d'information des Missions étrangères de Paris

Vous êtes ici : Accueil Asie du Sud-Est Singapour La crise économique remplit les églises et les temples

Rechercher

Recevoir gratuitement nos dépêches

Asie du Sud-Est - Singapour

Imprimer

La crise économique remplit les églises et les temples [ Bulletin EDA n° 270 ]

01/09/1998

Selon le Sunday Times du 9 août 1998, les églises et les temples de Singapour connaissent une affluence nettement plus importante depuis que la crise économique asiatique fait ressentir ses effets sur la population de la cité-Etat, pourtant la moins touchée de la région.

A l'église catholique de la Neuvaine, les fidèles qui se comptaient en moyenne entre douze et quinze mille, chaque samedi, atteignent maintenant le chiffre de 20 000 selon le recteur, le P. Simon Pereira. Selon lui, la crise économique est devenue le sujet essentiel des requêtes et des prières des fidèles qui demandent la force spirituelle pour faire face à des temps difficiles, et pour certains, au chômage. Traditionnellement, l'église de la Neuvaine accueille beaucoup plus de non-catholiques que de catholiques dans ses services du samedi.

Le même phénomène est ressenti chez les bouddhistes, si l'on en croit le vénérable Ming Yi, secrétaire général de la fédération bouddhiste de Singapour : les fidèles demandent à Bouddha de les bénir et de leur donner de la chance. V.R. Nathan note lui aussi, sans surprise, que les quatre temples hindous qu'il supervise connaissent une fréquentation accrue depuis quelques mois. Pourtant, Daing Farhan, président de la mosquée du Sultan, au centre-ville, remarque que la fréquentation de sa mosquée est restée stable : "Je suis sûr que les gens ont leurs problèmes, mais ils prient par eux-mêmes chez eux

Les Singapouriens se préparent à une sévère récession économique dans les mois qui viennent, et des milliers de travailleurs sont déjà au chômage.