EDA, Eglise d'Asie - Agence d'information des Missions étrangères de Paris EDA, Eglise d'Asie - Agence d'information des Missions étrangères de Paris

Vous êtes ici : Accueil Asie du Sud-Est Singapour Le "droit à la mort" va être légalisé pour rationaliser le système de santé

Rechercher

Recevoir gratuitement nos dépêches

Asie du Sud-Est - Singapour

Imprimer

Le "droit à la mort" va être légalisé pour rationaliser le système de santé [ Bulletin EDA n° 169 ]

16/01/1994

Le ministre de la Santé, Yeo Cheow Tong, a annoncé qu'un projet de loi allait être introduit au parlement en 1994 pour donner aux Singapouriens le droit de "choisir la mort" plutôt que la survie par des moyens artificiels. Selon les déclarations du ministre, l'exercice de ce "droit" n'est pas assimilable à l'euthanasie. Il s'agit plutôt, dit-il, de donner aux patients la possibilité d'échapper à l'acharnement thérapeutique quelquefois pratiqué dans le dernier stage de la maladie.

Cette déclaration fait suite à la publication par les services gouvernementaux d'un "livre blanc" sur la rationalisation du système de santé à Singapour où il est affirmé entre autres choses : "Le gouvernement ne financera pas les efforts extravagants qui sont faits pour garder en vie des patients gravement malades grâce à l'utilisation de moyens techniques sophistiqués, quelles que soient les chances du patient de se rétablir ou d'acquérir une certaine qualité de vie

Interrogé par la presse locale, le mouvement catholique "Pour la vie" a déclaré qu'il étudiait la question avant de se prononcer.