EDA, Eglise d'Asie - Agence d'information des Missions étrangères de Paris EDA, Eglise d'Asie - Agence d'information des Missions étrangères de Paris

Vous êtes ici : Accueil Asie du Sud-Est Singapour Les médecins catholiques devant l'épidémie du sida

Rechercher

Recevoir gratuitement nos dépêches

Asie du Sud-Est - Singapour

Imprimer

Les médecins catholiques devant l'épidémie du sida [ Bulletin EDA n° 144 ]

01/12/1992

Selon une communication faite à Bangkok à la conférence catholique asiatique sur le sida, Singapour, qui a pu jusqu'à présent se croire à l'abri de l'épidémie, enregistrera de 1 000 à 6 000 nouveaux cas de sida par an à la fin de cette décennie.

L'auteur de la communication, Ian Snodgrass, médecin et membre de la guilde médicale catholique de Singapour, a rapporté que le premier cas de virus de déficit immunitaire a été diagnostiqué dans l'Etat en mai 1985, et le premier cas de sida en novembre 1986. Depuis lors jusqu'en septembre 1992, 137 cas seulement de virus de déficit immunitaire furent dépistés, dont 73 % chez des sujets âgés de 25 à 39 ans. Sur une population de 2,7 millions d'habitants, il y a eu 47 malades du sida (dont une femme); 34 sont morts. Les trois quarts des sujets atteints avaient voyagé à l'étranger.

Tout près de là, la Malaisie de l'ouest avait dépisté 2 750 cas de virus de déficit immunitaire au début de 1992. Elle dénombre maintenant 200 à 300 nouveaux cas par mois.

Un groupe de volontaires vient d'être formé par les médecins catholiques de Singapour pour assister les malades du sida en phase terminale.