EDA, Eglise d'Asie - Agence d'information des Missions étrangères de Paris EDA, Eglise d'Asie - Agence d'information des Missions étrangères de Paris

Vous êtes ici : Accueil Asie du Sud-Est

Rechercher

Recevoir gratuitement nos dépêches

Asie du Sud-Est

Des élections à l'issue incertaine

Malaisie 16/10/1990

Les allégeances raciales et religieuses joueront leur rôle habituel lors des élections générales prévues pour le 20 octobre 1990. Pourtant, cette fois, les conditions ont changé.

Un prêtre tué au Moyen-Orient

Philippines 16/10/1990

Un prêtre philippin, le P. Angelo Mandelo, o.c.d., est considéré par ses supérieurs comme décédé, bien que les circonstances de sa mort n'aient pas encore été élucidées et que l'on n'ait pas retrouvé son corps.

Après la 7ème tentative de coup d'Etat

Philippines 16/10/1990

Le gouvernement devrait s'occuper d'urgence des soucis graves et légitimes de la population, tels que l'augmentation des prix, la corruption, la réforme agraire : ce sont ces problèmes qui alimentent les rébellions. Mais la violence ne saurait être une solution.

Les enfants au travail

Philippines 16/10/1990

"Mon père est en prison. J'ai trois frères et soeurs. Nous allons tous aux champs avec notre mère. Je rêve d'aller à l'école, comme les enfants des propriétaires, même si je dois faire à pied les deux kilomètres qui m'en séparent". Wilfredo Camoro, 11 ans, part au travail à 5 heures, chaque matin.

Le deuxième Congrès du Comité d'union des catholiques patriotes

Vietnam 16/10/1990

Le mardi 10 octobre 1990, s'est ouvert à Hanoï le 2ème Congrès des représentants des catholiques patriotes. Les médias officiels ont fait une large publicité à cet événement (30) et les autorités ont, semble-t-il, accordé une grande attention au déroulement de ses travaux. En effet, le premier jour du Congrès, après le discours d'ouverture du vieux président du mouvement, le P. Vo Thanh Trinh, c'est M. Le Quang Dao, vice-président du Conseil d'Etat, président de l'Assemblée nationale, qui a pris la parole pour souligner la part très importante prise par le Comité d'union dans l'édification de la patrie, et l'inviter à participer encore davantage à l'oeuvre de rénovation nationale. Le lendemain, la plus haute personnalité du régime, le secrétaire général M. Nguyen Van Linh, rencontrait les participants du Congrès, au nombre de 300 selon Radio Hanoi.

Pastorale des migrants

Indonésie 16/10/1990

Depuis de longues années, les déplacements de population - ou "transmigrations" - à l'intérieur du pays sont fortement encouragés par les autorités. Le gouvernement a, cette année encore, fait appel à toutes les instances religieuses pour l'aider à résoudre les problèmes que pose l'installation de ces nouvelles communautés dans les territoires qui leur sont attribués. C'est ainsi que le ministre des Transmigrations, M. Sugiarto, a demandé à un groupe d'oulémas d'envoyer des missionnaires volontaires. Il a invité également les responsables de l'Eglise catholique à se rendre dans ces territoires pour y donner toute l'assistance religieuse nécessaire aux migrants, et les motiver de façon à ce que leur "transmigration" soit effectivement un succès.

Pastorale chez les rebelles karen

Birmanie / Myanmar 16/10/1990

Il a déjà été question dans nos colonnes de l'abandon dans lequel sont laissés les chrétiens - et surtout les catholiques - de l'ethnie karen dans l'Etat de Kawthule (3), tout au long de la frontière thaïlandaise, région qui échappe au contrôle du gouvernement de Rangoon. De ce fait, prêtres et catéchistes de l'intérieur ne peuvent que très difficilement rendre visite aux fidèles disséminés dans les vastes zones où les guérilleros sont actifs. Des jeunes s'engagent dans la guérilla ou y sont recrutés de force. Ils vivent dans des camps militaires échelonnés en bordure de la Thaïlande. Souvent, les familles ont suivi les soldats, et ainsi se sont créés des villages frontaliers, toujours du côté birman. De temps à autre, un prêtre venu de Thaïlande à ses risques et périls (4) passait chez eux, depuis 1972, notamment dans 8 localités où se trouvaient regroupés plus de 500 catholiques.

Loi sur les religions: consultation populaire restreinte

Singapour 01/10/1990

Un comité gouvernemental s'est réuni les 20 et 21 septembre pour discuter des observations et critiques provenant de divers secteurs de la population à propos du projet de loi sur "le maintien de l'harmonie religieuse" (10). Sur les 79 propositions écrites, soumises auparavant par diverses organisations, associations, ou personnalités, 9 seulement ont été retenues et leurs auteurs appelés à s'exprimer devant le comité. Il n'est donc pas surprenant que la majorité des intervenants (7 sur 9) se soit montrée favorable au projet gouvernemental. Les représentants musulmans et hindous, en particulier, se sont montrés satisfaits de ce que la loi interdise le prosélytisme agressif de certains groupes religieux. Le président du Conseil national des Eglises protestantes n'a, lui non plus, rien trouvé à redire. Finalement, les seules critiques un peu pointues furent exprimées par un groupe protestant; elles portaient sur la mise à l'écart du pouvoir judiciaire et l'absence de tout contrôle extérieur dans l'application de la loi par le ministre de l'Intérieur: celui-ci se voit en effet octroyer un pouvoir arbitraire quasi absolu dans ce domaine.

Réfugiés en mouvement

Thailande 01/10/1990

Un accord entre le ministère de l'Intérieur thaïlandais et le Haut-commissariat des Nations Unies pour les Réfugiés a provoqué le transfert de 3 480 ressortissants laotiens du camp de Ban Vinal, où ils étaient arrivés entre 1974 et 1979 - à 660 km au nord de Bangkok - vers trois autres lieux de regroupement : Nhapo, au centre-nord-est du pays (14), Chiangkham au nord-ouest, et Phanat Nikhom, à 80 km au sud-est de la capitale. Le mouvement a eu lieu du 17 au 27 juillet 1990.

Journalistes en danger

Philippines 01/10/1990

Le 13 septembre, au cours d'un séminaire sur "Communication et promotion de la foi et de la justice", le P. James Reuter, s.j., a insisté sur la responsabilité des media dans la diffusion de l'information. Mais le métier de journaliste n'est pas sans danger.