EDA, Eglise d'Asie - Agence d'information des Missions étrangères de Paris EDA, Eglise d'Asie - Agence d'information des Missions étrangères de Paris

Vous êtes ici : Accueil Asie du Sud-Est

Rechercher

Recevoir gratuitement nos dépêches

Asie du Sud-Est

Les polarisations raciales et religieuses ont envenimé la campagne électorale

Malaisie 01/11/1990

Malgré quelques progrès du "Pouvoir populaire", coalition d'opposition, c'est le Front national de M. Mahathir Mohamad qui a remporté les élections générales des 20 et 21 octobre (7). Il a en effet obtenu deux tiers des sièges au parlement fédéral. La situation est donc maintenant celle précisément que l'opposition voulait éviter à tout prix: elle donne en effet à M. Mahathir la possibilité d'amender la Constitution.

Dans les bidonvilles de Manille

Philippines 01/11/1990

"Ce sont des actes de violence impies et insensés" commis par des "gangstersC'est ainsi que le cardinal Sin, archevêque de Manille, a qualifié, le 2 octobre 1990, l'éviction forcée de 120 familles de squatters vivant dans des cabanes, à la périphérie de la ville.

Contrôle des naissances: les évêques condamnent le gouvernement

Philippines 01/11/1990

Une lettre pastorale, publiée le 7 octobre 1990 par la Conférence épiscopale et lue dans toutes les églises du pays, demande à "tous ceux qui veulent rester fidèles aux valeurs de l'Evangile" de ne pas s'associer au programme gouvernemental de contrôle des naissances. Le texte est intitulé: "L'amour c'est la vie

Eglise-Etat: une embellie

Vietnam 01/11/1990

Le président et le secrétaire général de la Conférence épiscopale, convoqués à Hanoi le 17 octobre, ont appris de la bouche des responsables du Bureau des affaires religieuses, la venue imminente de la délégation du Saint-Siège. Ils ont également été informés que le gouvernement était prêt, à cette occasion, à manifester sa bonne volonté. Un certain nombre de signes donnent à penser que les rapports entre l'Eglise et l'Etat pourraient connaître une embellie.

Relations Vietnam-Vatican: échange de bons procédés

Vietnam 01/11/1990

"Une délégation vaticane de haut niveau sous la direction du cardinal Roger Etchegaray se rendra à Hanoi dans quelques semaines", a déclaré, le 18 octobre 1990 (8), à "Eglises d'Asie" Mgr Nguyen Van Sang, évêque auxiliaire de Hanoï. Les autorités vietnamiennes avaient, la veille, officiellement annoncé la nouvelle au président et au secrétaire général de la Conférence épiscopale, convoqués à Hanoï pour la circonstance (9). La date du départ de la délégation, prévue pour le 6 novembre 1990, a été confirmée trois jours plus tard par l'agence Vietnam-Presse qui précise que la visite durera une semaine.

Des "colons" déçus

Indonésie 01/11/1990

La politique de "transmigration" suivie par le gouvernement (6) ne rencontre pas que des succès. En témoigne la commission de développement socio-économique du diocèse d'Amboine, dans la province des Moluques. Un de ses animateurs raconte la déception des "colons" javanais auxquels des parcelles ont été naguère attribuées pour les mettre en culture. Le Bureau local des "transmigrations" reconnaît que leur situation est inquiétante devant la famine qui menace.

Des messes en chinois

Indonésie 01/11/1990

A la paroisse N.D. de Fatima, à Jakarta, le P. Yohanes Baptista Lianto célèbre tous les dimanches une messe en mandarin pour la communauté d'origine chinoise. Cette pratique existe depuis les années 50, et le P. Lianto assure ce service depuis 1985. Dans les premiers temps n'y assistaient que 20 à 30 personnes ; actuellement elles sont plus du millier. Ce sont généralement des fidèles d'un certain âge qui utilisent l'indonésien pour mener leurs affaires, mais dont la connaissance du "Bahasa Indonesia", la langue nationale, ne va pas plus loin. Le père, lui-même chinois d'origine, a tenté de les "acclimater" une fois par mois à la messe en indonésien, mais il a abandonné ce projet, ses auditeurs se plaignant toujours de ne rien comprendre ni aux lectures, ni aux prières, ni au prêche. La jeune génération, elle, n'éprouve pas de telles difficultés, et si les "assemblées chinoises" se sont enflées au cours des ans, c'est en raison d'une part des conversions - une trentaine de baptêmes d'adultes tous les ans - et d'autre part des nouveaux arrivés venant d'autres parties du pays.

Le groupe de presse catholique "Kompas-Gramedia" dans l'embarras

Indonésie 01/11/1990

L'autorisation de publier a été retirée le 23 octobre 1990 à l'hebdomadaire "Monitor" paraissant à Jakarta. Cette mesure a été prise par le ministre de l'Information, M. Harmoko. Cette publication, qui tirait à 700 000 exemplaires, appartient au groupe de presse "Gramedia" qui contrôle aussi le quotidien le plus important du pays, "Kompas". Ce groupe de presse est lié à l'Eglise catholique.

La répression s'accentue

Birmanie / Myanmar 01/11/1990

Le 22 octobre 1990, les militaires ont pénétré par la force dans 130 monastères bouddhistes de la région de Mandalay, pour y arrêter ceux des moines qui entretenaient l'agitation antigouvernementale depuis le mois d'août dernier (1). A Rangoon, la capitale, une centaine de moines ont aussi été emprisonnés pour la même raison.

Intellectuels malais: comment se débarrasser du contrôle gouvernemental ?

Singapour 16/10/1990

Les Malais musulmans forment 17% environ de la population de Singapour. Ils appartiennent généralement aux classes économiquement les plus défavorisées de la société. Toujours soupçonnés de manquer de loyauté vis-à-vis de la patrie singapourienne, du fait de leurs liens anciens avec leurs frères de Malaisie, ils sont aussi, traditionnellement, l'objet d'une attention particulière de la part du gouvernement. C'est ainsi que toutes leurs organisations communautaires, politiques, religieuses et culturelles sont dirigées par des députés membres du parti au pouvoir ou par des personnalités proches du gouvernement.