EDA, Eglise d'Asie - Agence d'information des Missions étrangères de Paris EDA, Eglise d'Asie - Agence d'information des Missions étrangères de Paris

Vous êtes ici : Accueil Asie du Sud-Est Philippines Une foule considérable se réunit pour le « Nazaréen noir »

Rechercher

Recevoir gratuitement nos dépêches

Asie du Sud-Est - Philippines

Imprimer

Une foule considérable se réunit pour le « Nazaréen noir »

10/01/2018

Mardi 9 janvier, plusieurs millions de chrétiens ont pris part à la procession du « Nazaréen noir », à Manille, mais aussi dans d'autres villes du pays. Et notamment à Cagayan de Oro, sur l'île méridionale de Mindanao où la loi martiale a été prolongée.

Mardi 9 janvier, plusieurs millions de chrétiens ont pris part à la procession du « Nazaréen noir »,  dans les rues Manille et dans celles d’autres villes de l’archipel. Cette procession est l’une des manifestations les plus caractéristiques de la piété populaire du catholicisme philippin.

Le « Nazaréen noir », statue qui représente le Christ portant sa croix, est habituellement exposé dans la basilique mineure de Quiapo, à Manille. Il n'est exposé à la vénération des fidèles que le vendredi saint et le 9 janvier. ce jour-là, l'administration et les écoles sont fermées. 7 000 agents de police ont encadré la procession, la vente et la consommation d'alcool ont été interdits sur le parcours de celle-ci.

L’intense dévotion populaire qui est attachée au « Nazaréen noir » remonte à près de quatre siècles, après qu’il eut, selon la tradition, échappé miraculeusement le 31 mai 1606 à l’incendie du navire qui l’acheminait à Manille depuis le Mexique. Son bois noirci par l’incendie – d’où sa dénomination de « Nazaréen noir » –, la statue est également sortie indemne des incendies qui ont ravagé la basilique de Quiapo en 1791 et 1929, des grands séismes de 1645 et 1863 et du bombardement de Manille en 1945.

Chaque 9 janvier, la statue du Christ parcourt sur un char les rues de Manille, drainant des foules considérables qui vont pieds nus en souvenir du calvaire du Christ et qui cherchent à la toucher.  Selon la tradition populaire, toucher la statue, son char ou un tissu les ayant effleurés, est l’assurance de voir ses prières exaucées.

Partie de Rizal Park, la statue a regagné la basilique mineure au terme d’un parcours où, selon les estimations diffusées par les autorités locales, six à sept millions de personnes étaient massées. Les Philippins qui vivent à l'étranger ont pu suivre l'évènement sur les réseaux sociaux, en direct.

La procession, qui a duré près de 22h, était cette année animée par des stations de prière, "ce qui a favorisé l'approfondissement de la foi des fidèles", a notamment déclaré Mgr Hernando Coronel, recteur de la basilique.

Des célébrations en l'honneur du Nazaréen noir ont également été célébrées dans diverses parties du pays. À Cagayan de Oro, sur l'île méridionale de Mindanao, environ 200 000 personnes ont participé à une procession de deux heures en dépit des menaces d'attaques de groupes extrémistes.

Dans ce pays de 100 millions d’habitants, 79 % de la population est de confession catholique.