EDA, Eglise d'Asie - Agence d'information des Missions étrangères de Paris EDA, Eglise d'Asie - Agence d'information des Missions étrangères de Paris

Vous êtes ici : Accueil Asie du Sud-Est Philippines Les Témoins de Jéhovah sur la sellette

Rechercher

Recevoir gratuitement nos dépêches

Asie du Sud-Est - Philippines

Imprimer

Les Témoins de Jéhovah sur la sellette [ Bulletin EDA n° 92 ]

01/08/1990

Des écoles publiques, à Cebu, viennent de mettre à la porte 53 enfants. Leur crime : Témoins de Jéhovah, ils refusent de saluer le drapeau national.

Ces écoles ont agi sur l'ordre de M. Marcelo Bacalso, responsable du Département de l'éducation dans cette île des Philippines. Pour le moment, sur 61 écoles élémentaires et 86 écoles secondaires, 4 institutions seulement ont soumis le rapport qui leur avait été demandé sur la question. D'après M. Bacalso lui-même, jusqu'à 5.000 enfants pourraient être atteints par son ordre d'expulsion.

Celui-ci s'appuie sur une décision de la Cour Suprême, vieille de trente ans, déclarant que l'obligation de saluer le drapeau national ne va à l'encontre ni de la liberté de religion, ni de la liberté d'expression. En cas de conflit avec les institutions établies ou avec la loi, la religion doit céder le pas, concluait le jugement cité.

Les Témoins de Jéhovah refusent de saluer le drapeau, car, disent-ils, ce serait désobéir au commandement biblique : "Tu n'adoreras que Dieu seul".

L'un des membres de la secte, M. Amado Naturilla, croit reconnaître un motif religieux dans l'ordre donné par M. Bacalso. Celui-ci, en effet, appartient à une organisation de laïcs, "les Défenseurs de la foi catholique". "Les catholiques se sentent peut-être menacés par la rapidité de notre expansion", dit M. Naturilla.

Cebu, qui est la seconde ville des Philippines, compte de nombreux Témoins de Jéhovah. Ceux-ci seraient 200.000 dans tout le pays.