EDA, Eglise d'Asie - Agence d'information des Missions étrangères de Paris EDA, Eglise d'Asie - Agence d'information des Missions étrangères de Paris

Vous êtes ici : Accueil Asie du Sud-Est Philippines

Rechercher

Recevoir gratuitement nos dépêches

Asie du Sud-Est - Philippines

Le prêtre est un artisan de paix, pas un justicier, dénoncent les évêques

Philippines 20/06/2018
Le prêtre est un artisan de paix, pas un justicier, dénoncent les évêques

Il y a une semaine, Oscar Albayalde, le chef de la police nationale philippine, suggérait aux prêtres catholiques de s’équiper d’armes à feu afin de mieux se défendre. Depuis, les médias philippins ont affirmé, le 17 juin, que plusieurs membres du clergé s’étaient déjà armés suite aux attaques contre les prêtres. Les évêques philippins sont montés au créneau, dénonçant cette idée comme contraire au sens même du sacerdoce. Pour le père Jérôme Secillano, du comité des affaires publiques de la conférence épiscopale, le prêtre n’est pas là pour jouer les justiciers, mais pour annoncer la Parole de Dieu. 

Un ancien otage de Marawi s’engage pour la réhabilitation des survivants

Philippines 19/06/2018
Un ancien otage de Marawi s’engage pour la réhabilitation des survivants

L’histoire de Jason est devenue un exemple pour les autres survivants face à leur traumatisme. Jason, qui fait partie des laïcs catholiques capturés par les terroristes lors du conflit de Marawi en 2017, s’est porté volontaire auprès du programme de réhabilitation de l’Église pour les victimes. Il se souvient de l’épreuve de sa captivité aux mains des islamistes, lors du conflit de cinq mois dans le sud des Philippines. Témoignage.

Les évêques s’alarment suite au nouvel assassinat d’un prêtre philippin

Philippines 12/06/2018
Les évêques s’alarment suite au nouvel assassinat d’un prêtre philippin

Le nom d’un autre prêtre vient s’ajouter à la liste des victimes dans l’archipel philippin. Le père Richmond Villaflor Nilo, prêtre du diocèse de Cabanatuan, a été tué par balles par un homme non identifié le dimanche 10 juin, vers 17 heures, alors qu’il s’apprêtait à célébrer la messe. Il s’agit du quatrième prêtre catholique attaqué aux Philippines en seulement six mois. Mgr Villas, président de la conférence épiscopale, a confié sa tristesse et son inquiétude face à ces attaques répétées.

Mgr Dael, fils de pécheur, ordonné évêque à Mindanao

Philippines 09/06/2018
Mgr Dael, fils de pécheur, ordonné évêque à Mindanao

Jeudi 7 juin, le cardinal Luis Antonio Tagle, archevêque de Manille, a ordonné évêque le père Raul Bautista Dael (photo). Sa devise choisie, « Avance au large », lui rappelle ses humbles origines, le prêtre étant fils d’un modeste pécheur de la province du Misamis oriental, dans le sud de l’archipel philippin. Il devient évêque de Tandag, dans l’île de Mindanao.

Le père Urmeneta, troisième prêtre philippin attaqué depuis décembre

Philippines 08/06/2018
Le père Urmeneta, troisième prêtre philippin attaqué depuis décembre

Le père Rey Urmeneta, un prêtre philippin de 64 ans et curé de la paroisse Saint-Michel Archange de la ville de Calamba, à soixante kilomètres au sud de Manille, a été blessé le 6 juin par deux hommes armés. Il s’agit du troisième prêtre philippin attaqué dans le pays depuis décembre, après la mort du père Mark Ventura le 29 avril et celle du père Marcelito Paez le 4 décembre 2017. 

Les victimes du typhon Haiyan remontent la pente grâce à l’Église

Philippines 05/06/2018
Les victimes du typhon Haiyan remontent la pente grâce à l’Église

Il y a cinq ans, le super-typhon Haiyan passait par le centre des Philippines. Depuis l’effort de l’Église pour reloger et réhabiliter les survivants a permis de venir en aide à près de 1,8 million de survivants, son programme se révélant plus efficace que celui du gouvernement philippin. Près de 50 millions de dollars de dons ont permis au programme de réhabilitation de Caritas de rénover 593 logements et de construire 768 logements provisoires et 3 090 abris. La force du programme d’aide de l’Église, selon les témoins, repose sur l’absence de bureaucratie, sur le nombre de volontaires et sur un travail communautaire. 

Flores de Mayo : à Manille, les mères des disparus prient le Magnificat

Philippines 02/06/2018
Flores de Mayo : à Manille, les mères des disparus prient le Magnificat

Alors que l’Église a fêté, ce 25 mai, la Visitation de Marie, le Magnificat demeure toujours aussi actuel pour toutes les mères, en particuliers pour les mères des enfants disparus aux Philippines. Le 26 mai, dans les rues de Manilles, le festival des « Flores de Mayo » (les Fleurs de Mai), représente d’une façon théâtrale leur appel pour la justice et la paix. L’évènement fait partie des nombreuses dévotions mariales organisées dans l’archipel tout au long du mois. Commentaire de Mary Aileen Bacalso, secrétaire générale de la Fédération asiatique contre les disparitions involontaires. 

Hommage au père Ventura, assassiné le 29 avril

Philippines 30/05/2018
Hommage au père Ventura, assassiné le 29 avril

La police philippine cherche toujours à éclaircir l’affaire du meurtre du père Mark Anthony Ventura (photo), tué le dimanche 29 avril au village de Pena Weste, où il venait de célébrer la messe. Le prêtre était engagé dans cette mission rurale couvrant les communautés chrétiennes du village de Mabuno, près de Gattaran, dans le nord de l’archipel philippin, situé au pied de la chaîne de Sierra Madre. Mgr Utleg, archevêque du diocèse de Tuguegarao, s’est joint aux catholiques philippins pour honorer le prêtre et son amour pour les pauvres. 

À Marawi, le père Soganub revient sur sa captivité

Philippines 25/05/2018
À Marawi, le père Soganub revient sur sa captivité

Le père Teresito Soganub a été enlevé en mai 2017 par les terroristes au premier jour de l’attaque de Marawi. Un an après, il revient sur ces évènements. Le prêtre confie qu'il n’avait pas peur de mourir, mais qu'il était hanté par la peur de souffrir. Quelques mois plus tard, durant la célébration du Jeudi saint, le cardinal Luis Antonio Tagle lui lavait les pieds (photo). Lors de la commémoration de l’attaque de Marawi, le 23 mai 2018, il a témoigné de son parcours. Le prêtre poursuit une tournée à travers le pays pour défendre le dialogue interreligieux. Une façon, pour lui, de remercier tous ceux qui ont prié pour sa libération.

Un an après, évêques et imams de Mindanao s’unissent contre l’extrémisme

Philippines 24/05/2018
Un an après, évêques et imams de Mindanao s’unissent contre l’extrémisme

Le 23 mai 2017, des terroristes islamistes s’attaquaient à la ville de Marawi, dans l’île de Mindanao au sud des Philippines. Le jour de Pâques 2018, des habitants de la ville (photo) ont pu visiter à nouveaux leurs anciens logements pour la première fois depuis la fin du conflit en octobre 2017. Évêques catholiques et imams de Mindanao déclarent, un an après, un front uni contre l’extrémisme afin d'aller de l'avant et de reconstuire ensemble une culture de paix.