EDA, Eglise d'Asie - Agence d'information des Missions étrangères de Paris EDA, Eglise d'Asie - Agence d'information des Missions étrangères de Paris

Vous êtes ici : Accueil Asie du Sud-Est Malaisie

Rechercher

Recevoir gratuitement nos dépêches

Asie du Sud-Est - Malaisie

Sarawak : dans une paroisse de Kuching, une délégation musulmane, avec le soutien de l’archevêque catholique local, à assisté à la messe afin de promouvoir le dialogue interreligieux

Malaisie 01/11/2007

Le 14 octobre dernier, un groupe de musulmans a assisté à la messe puis a engagé un dialogue avec les catholiques de la paroisse de la Sainte Trinité de Kuching (1), capitale de l’Etat de Sarawak, sur la partie malaisienne de Bornéo. Selon des sources locales, cette visite est une première dans ce pays majoritairement musulman, où la religion aussi bien que l’appartenance ethnique sont des questions sensibles et fortement politisées.

Un guide spécial pour observer le ramadan dans l’espace a été édité pour le premier astronaute malaisien musulman

Malaisie 01/10/2007

Le 10 octobre prochain, en pleine période du ramadan, le premier astronaute malaisien de religion musulmane partira dans l’espace à bord d’une fusée russe Soyouz rejoindre la station spatiale internationale ISS pour une mission d’une dizaine de jours. A cette occasion, un guide spécial pour observer le ramadan en orbite a été édité par le Jakim, le Département des Affaires islamiques de Malaisie.

La congrégation d’origine indonésienne des Filles du Carmel a fêté ses dix ans de présence dans l’Etat de Sabah

Malaisie 01/10/2007

Le 31 août dernier, dans la partie malaisienne de Bornéo, à Kaingaran, une grande célébration dans la chapelle Sainte Marie-Madeleine, a été présidée par Mgr Cornelius Piong du diocèse de Keningau, pour fêter les dix années de présence de la congrégation semi-contemplative des Filles du Carmel (Putri Karmel), dans l’Etat de Sabah. Une communauté dont la vocation principale est d’organiser des retraites et des sessions de guérison intérieure pour les enfants, les jeunes et les adultes.

Erection du diocèse de Sandakan dans l’Etat de Sabah

Malaisie 01/09/2007

Dans l’Etat de Sabah, en Malaisie orientale, l’annonce par le pape Benoît XVI, le 16 juillet dernier, de l’érection du diocèse de Sandakan, suffragant du diocèse de Kota Kinabalu (1), ainsi que la nomination du P. Julius Dusin Gitom à la tête du nouveau diocèse, ont suscité la joie et l’enthousiasme des fidèles catholiques.

Les responsables des Eglises chrétiennes s’inquiètent des conséquences d’un jugement en appel interdisant de fait à une musulmane convertie au catholicisme de se marier à un catholique

Malaisie 01/06/2007

La décision, rendue publique le 30 mai dernier, de la Cour fédérale, tribunal de dernière instance en Malaisie, de ne pas reconnaître à une musulmane convertie au catholicisme son droit à voir inscrit sur sa carte d’identité la mention de sa nouvelle religion inquiète fortement les responsables des Eglises chrétiennes.

Etat de Perak : une rumeur au sujet de conversions de musulmans au christianisme a créé un certain émoi autour d'une paroisse catholique

Malaisie 16/12/2006

Le dimanche 5 novembre dernier, à Ipoh, capitale de l'Etat de Perak, situé au nord-ouest de la péninsule malaisienne, un incident a créé un certain émoi. Ce jour-là, dans l'église de la paroisse catholique de Notre-Dame de Lourdes, la première communion d'une centaine d'enfants était organisée - une activité normale de la communauté catholique locale -, lorsqu'une foule de plusieurs centaines de musulmans s'est rassemblée autour de l'édifice. Avertis par SMS, les musulmans étaient convaincus que d'autres musulmans étaient présents dans l'église pour y être baptisés et convertis au christianisme. La nouvelle s'est révélée infondée, mais l'intervention des forces de l'ordre a été nécessaire pour disperser la foule.

La police religieuse islamique a procédé à l'arrestation de deux membres d'un mouvement musulman considéré comme sectaire par les autorités

Malaisie 16/12/2006

Le 1er décembre dernier, dans l'Etat de Selangor, deux membres de la Rufaqa Corporation Sdn. Bhd. ont été interpellés par la police religieuse islamique tandis qu'ils tenaient une conférence de presse devant des représentants des médias locaux. Les deux dirigeants de l'organisation, Zulkifli Awang Kechik et Abu Zahrin Tahrin, expliquaient aux journalistes que la Rufaqa Corporation était une organisation légitime, menant légalement des affaires commerciales, et n'était pas liée à un mouvement musulman condamné par les autorités pour déviationnisme en 1994. Ce mouvement, Al-Arqam, et la Rufaqa Corporation ont le même leader, mais leurs activités sont distinctes, ont tenté de faire valoir les deux hommes avant d'être emmenés par la police religieuse.

La question de la sépulture à donner à un Indien converti à l'islam puis revenu à la foi catholique a, une nouvelle fois, soulevé le problème de la protection des droits des minorités religieuses

Malaisie 16/12/2006

Le 9 décembre dernier, Anthony Rayappan, mort le 29 novembre 2006 à l'âge de 71 ans, a été inhumé selon les rites de la foi catholique, après qu'une messe eut été célébrée à son intention la veille. La nouvelle, anodine en soi, a été saluée par un communiqué de la Fédération chrétienne de Malaisie, où l'on pouvait lire que "le bon sens [avait] finalement prévalu" et que la famille du défunt pouvait désormais vivre son deuil dans la paix. L'avant-veille, le Conseil islamique pour les affaires religieuses de l'Etat de Selangor avait rendu un avis, selon lequel il renonçait à réclamer le corps du défunt pour lui donner une sépulture selon les rites musulmans.

La conversion au christianisme d'une Malaise musulmane suscite de virulents débats entre les partisans de la laïcité et ceux de la souveraineté des tribunaux islamiques

Malaisie 01/09/2006

Le cas de Lina Joy, Malaise musulmane convertie au catholicisme en 1998 qui se bat auprès des tribunaux civils pour que son changement de religion soit pris en compte afin de pouvoir épouser son fiancé également catholique, suscite de virulents débats entre les partisans d'une interprétation laïque de la Constitution et des groupes islamiques partisans de la souveraineté des tribunaux islamiques.