EDA, Eglise d'Asie - Agence d'information des Missions étrangères de Paris EDA, Eglise d'Asie - Agence d'information des Missions étrangères de Paris

Vous êtes ici : Accueil Asie du Sud-Est Malaisie

Rechercher

Recevoir gratuitement nos dépêches

Asie du Sud-Est - Malaisie

Trois évêques catholiques ont été détenus quelques heures par la police alors qu'ils participaient à une conférence interdite par le gouvernement

Malaisie 16/11/1996

Le 9 novembre 1996, la police a détenu pendant quelques heures trois évêques catholiques, Mgr Gabriel Garol, des Philippines, Mgr Aloysius Nobuo Soma, du Japon, et Mgr Hilton Deakin, d'Australie, alors qu'ils participaient à une conférence privée sur Timor Oriental, tenue à huis-clos dans un hôtel de Kuala Lumpur par des organisations non gouvernementales malaisiennes. En même temps qu'eux, une cinquantaine de délégués étrangers ont été emmenés par les services de l'Immigration qui devaient les expulser du pays dans les heures suivantes. Parmi eux se trouvaient des Indonésiens, des Thaïlandais, des Philippins et des Australiens. 66 autres personnes de citoyenneté malaisienne ont aussi été arrêtées dans l'hôtel et risquent de fortes amendes. Un certain nombre de journalistes qui couvraient l'événement ont été eux aussi placés en détention. Parmi ceux-ci se trouvaient le correspondant de l'hebdomadaire de Hongkong, Asiaweek, celui du quotidien de Bangkok, The Nation, et une journaliste de la radio australienne.

Selangor : les femmes irritées par une nouvelle disposition légale favorisant la polygamie

Malaisie 01/11/1996

Le Bureau des religions de l'Etat de Selangor dont les décisions servent souvent de modèles aux autres Etats a supprimé de sa loi une disposition obligeant les hommes à obtenir une autorisation écrite de leur première femme avant de contracter un autre mariage, les musulmans ayant le droit à quatre épouses. Beaucoup de femmes, en particulier, celles qui mènent campagne contre la polygamie, ont été choquées par cette modification apportée à la réglementation des mariages, modification qui a pour but de faciliter pour les hommes la possibilité de prendre une seconde épouse. Leur irritation est d'autant plus grande que cette nouvelle disposition succède à une récente réglementation du droit de succession, considérée par les femmes comme discriminatoire et entachée du préjugé anti-féminin propre aux tribunaux religieux.

Le gouvernement fédéral suspend l'application du code islamique dans l'Etat du Kelantan

Malaisie 16/10/1996

Dans l'ensemble de la politique religieuse du gouvernement malaysien, il faut considérer comme un événement de grande importance la décision, prise au début de ce mois par son premier ministre, Mahatir bin Mohamad, de suspendre le projet de code islamique que voulait mettre en application l'Etat du Kelantan (14), code semblable à celui qui sévit aujourd'hui en Afghanistan sous l'influence des milices de Taliban après leur victoire et le renversement de l'ancien régime. Les lois de cet Etat proposaient, entre autres châtiments, la lapidation à mort pour les femmes adultères, l'amputation des mains pour les voleurs et 40 coups de bâton pour les buveurs d'alcool. Le premier ministre a menacé les autorités de cet Etat de placer l'administration locale sous l'autorité du gouvernement fédéral pour violation de la constitution et les a mises en demeure de suspendre l'application des lois islamiques.

Le procès d'une ancienne jociste, militante ouvrière, met en lumière les abus perpétrés contre les travailleurs immigrés

Malaisie 01/09/1996

Irène Fernandez, directrice de Tenaganita, une organisation de travailleuses, a été arrêtée par la police malaisienne le 18 mars 1996 et inculpée d'avoir contrevenu à la loi sur les publications. Ancienne militante de la Jeunesse ouvrière chrétienne, âgée de 49 ans, Irène Fernandez a toujours milité dans les organisations ouvrières de Malaisie.

ENTRE DIEU ET MAMMON Le grand écart des Malais musulmans face au monde moderne

Malaisie 01/07/1996

Le très encombré marché central de Kuala Lumpur est un aimant puissant pour les jeunes Malaisiens. L'espace, qui ressemble à un énorme hangar, abrite une multitude de boutiques de vêtements à la mode, de fausses antiquités, de chemises batik. Dans la foule des promeneurs d'un après-midi, on peut voir un petit groupe de jeunes filles malaises : elles sont habillées dans des purdah presque complets - robes noires ou bleues marines les couvrant des pieds à la tête - elles gardent les yeux baissés et murmurent à l'oreille les unes des autres, la main devant la bouche. Dans un contraste que l'on pourrait croire délibéré, un autre groupe passe : ce sont des adolescents des deux sexes, cheveux au vent, riant et parlant un peu trop fort, tous habillés de la même manière dans des jeans moulants et des T-shirts qui proclament leur préférence pour des groupes de "hard" rock comme "Fille de fer" ou "Sabbath noir".

UN MOUVEMENT 'ANTIHADITH' SUR LE DEVANT DE LA SCENE

Malaisie 16/04/1996

Le gouvernement malaisien semble vouloir en finir avec les mouvements déviationnistes (ajaran sesat) de l'islam. Après avoir dissous en 1994 le mouvement Al-Arqam (1) ) et remis dans le droit chemin son dirigeant, Asha'ari Muhammad, le gouvernement s'est préoccupé au cours de l'année 1995 d'un mouvement qualifié de "antihadith" qui semble inquiéter plus sérieusement les milieux musulmans malaisiens.

La langue nationale appartient à tout le monde, déclare le premier ministre

Malaisie 16/04/1996

Dans une interview qu'il a accordée au quotidien en langue anglaise de Kuala Lumpur, The New Straits Times, le Dr Mahathir a affirmé que la langue nationale était la propriété de toutes les ethnies qui forment la nation malaisienne et de toutes les religions qui composent son paysage pluriculturel.

Des musulmans modérés réagissent contre un certain nombre de lois "religieuses"

Malaisie 16/01/1996

Une récente série de recommandations faites par les autorités de l'islam malaisien et concernant le mode de vie des musulmans plus que leur religion suscite une certaine opposition parmi les musulmans eux-mêmes qui y voient des dispositions discriminatoires, les membres des autres religions n'étant pas assujettis aux mêmes contraintes.

Le test du sida est rendu obligatoire pour tous les musulmans qui veulent se marier

Malaisie 01/01/1996

Le Dr Abdul Hamid Othman, ministre fédéral, a rendu publique, le 19 décembre 1995, une décision gouvernementale de rendre obligatoire le test du sida pour tous les musulmans qui désirent se marier. Selon le ministre, cette mesure est principalement destinée à "faire en sorte que l'entité musulmane demeure mentalement et physiquement saineLe ministre a ajouté que cette décision gouvernementale s'appliquerait à partir de 1997 et permettrait aussi de s'assurer que "les femmes ne seront pas opprimées dans le mariage et pourront savoir si leur partenaire est ou non séropositif

Malacca a célébré le 450ème anniversaire de l'arrivée de St François Xavier

Malaisie 16/12/1995

Le 450ème anniversaire de l'arrivée de St François Xavier à Malacca, en 1545, alors que la ville était encore colonie portugaise, a été marqué par douze jours de célébration organisés par les paroisses de la ville. En même temps, la paroisse St François-Xavier, dédiée à "l'apôtre des Indesa fêté le 150ème anniversaire de la fondation de son église.