EDA, Eglise d'Asie - Agence d'information des Missions étrangères de Paris EDA, Eglise d'Asie - Agence d'information des Missions étrangères de Paris

Vous êtes ici : Accueil Asie du Sud-Est Malaisie

Rechercher

Recevoir gratuitement nos dépêches

Asie du Sud-Est - Malaisie

Kuala Lumpur : le message de carême de l'archevêque est inspiré par la crise économique et l'émergence d'une nouvelle pauvreté

Malaisie 01/03/1998

Le message de carême envoyé à ses diocésains par Mgr Anthony Soter Fernandez, archevêque de Kuala Lumpur, invite ceux-ci à abandonner le matérialisme pratique dont il font preuve dans leur vie et à opérer en eux une conversion du coeur. L'exhortation de l'archevêque s'appuie sur la crise actuelle et sur l'émergence d'une nouvelle pauvreté dans le pays, pauvreté à laquelle sont réduits les chômeurs et ceux dont les salaires ont été dramatiquement diminués. Celle-ci a son origine dans le péché dont elle est la conséquence. La cupidité, le culte pervers des faux biens ont plongé le pays dans une catastrophe économique sans précédent qui a semé la souffrance chez "les plus ordinaires et les plus pauvres des citoyens

La conversion au catholicisme d'une musulmane provoque un mouvement de colère chez ses compatriotes malais

Malaisie 16/02/1998

Ce fut au début une histoire fort ordinaire. Nur'aishah Bokhari, une jeune Malaise musulmane de 25 ans, cadre dans une banque, s'est éprise de son collègue Joseph Lee, un catholique issu de parents indien et chinois. L'histoire serait resté ordinaire et se serait terminé par un mariage si comme c'est la règle pour les couples mixtes en Malaisie, la partie catholique, en l'occurrence Joseph Lee, s'était convertie à l'islam. Mais c'est le contraire qui s'est passé : en octobre 1997, Nur'aishah a abandonné l'islam et s'est convertie au christianisme, démarche qu'elle a confirmée par une déclaration écrite sur son changement de religion, déposée auprès du tribunal, le 16 janvier 1998.

Kuala Lumpur : le vicaire général se méfie des communautés nouvelles qui voudraient occuper l'espace ecclésial

Malaisie 16/02/1997

Il est possible que les nouvelles communautés ou mouvements chrétiens renforcent la vie ecclésiale en Europe, mais ils sont dangereux pour les fidèles en Asie quand ils n'adhèrent pas strictement aux directives de l'Eglise locale. C'est ce qu'a déclaré Mgr Daniel Lim, curé de la cathédrale de Kuala Lumpur et vicaire général du diocèse.

UN PAYS EN PAIX AVEC LUI-MÊME

Malaisie 01/01/1997

Il y a quelques mois, alors que le ministre émérite Lee Kuan Yew évoquait la possibilité que Singapour rejoigne la Fédération de Malaisie, si celle-ci devenait une méritocratie, un débat public surgit à Singapour. La discussion mit l'accent sur la vie à Singapour, dominée par les Chinois et où les Malais sont une minorité, par comparaison à la vie en Malaisie où les Malais sont majoritaires et les Chinois minoritaires.

Un évêque luthérien dénonce dans l'Eglise la tentation d'une morale de classe moyenne

Malaisie 01/01/1997

L'évêque de l'Eglise luthérienne évangélique de Malaisie, Mgr Julius Paul, a dénoncé la tentation actuelle des Eglises chrétiennes de n'être que "de simples reflets des normes, valeurs et buts des classes moyennes du paysIl estime que les chrétiens se contentent trop souvent de maintenir un status quo favorable aux classes moyennes dont ils font partie. Il ajoute : "Nous devrions plutôt être des miroirs pour la société, afin que quand les gens nous regardent, ils puissent voir qu'il existe une autre manière de vivre

Sabah : un évêque catholique émet des réserves sur le slogan national : un pays, une langue, une religion

Malaisie 01/01/1997

Mgr Cornelius Piong, évêque de Keningau, dans l'Etat de Sabah, en Malaisie orientale, a exprimé de sérieuses réserves sur le slogan abondamment utilisé par le parti au pouvoir dans la capitale fédérale de Kuala Lumpur : "un pays, une langue, une religion". S'adressant, le 8 décembre, à quelques centaines de jeunes, il a déclaré : "Tout ce qui est dit et souhaité n'est pas forcément pour le meilleur. Qu'en est-il de notre droit à pratiquer notre religion ? Qu'en est-il de notre foi en Jésus-Christ ? Notre pays a accompli beaucoup de bonnes choses, mais nous ne sommes pas obligés de prendre tout ce que le gouvernement souhaite pour nous

Trois évêques catholiques ont été détenus quelques heures par la police alors qu'ils participaient à une conférence interdite par le gouvernement

Malaisie 16/11/1996

Le 9 novembre 1996, la police a détenu pendant quelques heures trois évêques catholiques, Mgr Gabriel Garol, des Philippines, Mgr Aloysius Nobuo Soma, du Japon, et Mgr Hilton Deakin, d'Australie, alors qu'ils participaient à une conférence privée sur Timor Oriental, tenue à huis-clos dans un hôtel de Kuala Lumpur par des organisations non gouvernementales malaisiennes. En même temps qu'eux, une cinquantaine de délégués étrangers ont été emmenés par les services de l'Immigration qui devaient les expulser du pays dans les heures suivantes. Parmi eux se trouvaient des Indonésiens, des Thaïlandais, des Philippins et des Australiens. 66 autres personnes de citoyenneté malaisienne ont aussi été arrêtées dans l'hôtel et risquent de fortes amendes. Un certain nombre de journalistes qui couvraient l'événement ont été eux aussi placés en détention. Parmi ceux-ci se trouvaient le correspondant de l'hebdomadaire de Hongkong, Asiaweek, celui du quotidien de Bangkok, The Nation, et une journaliste de la radio australienne.

Selangor : les femmes irritées par une nouvelle disposition légale favorisant la polygamie

Malaisie 01/11/1996

Le Bureau des religions de l'Etat de Selangor dont les décisions servent souvent de modèles aux autres Etats a supprimé de sa loi une disposition obligeant les hommes à obtenir une autorisation écrite de leur première femme avant de contracter un autre mariage, les musulmans ayant le droit à quatre épouses. Beaucoup de femmes, en particulier, celles qui mènent campagne contre la polygamie, ont été choquées par cette modification apportée à la réglementation des mariages, modification qui a pour but de faciliter pour les hommes la possibilité de prendre une seconde épouse. Leur irritation est d'autant plus grande que cette nouvelle disposition succède à une récente réglementation du droit de succession, considérée par les femmes comme discriminatoire et entachée du préjugé anti-féminin propre aux tribunaux religieux.

Le gouvernement fédéral suspend l'application du code islamique dans l'Etat du Kelantan

Malaisie 16/10/1996

Dans l'ensemble de la politique religieuse du gouvernement malaysien, il faut considérer comme un événement de grande importance la décision, prise au début de ce mois par son premier ministre, Mahatir bin Mohamad, de suspendre le projet de code islamique que voulait mettre en application l'Etat du Kelantan (14), code semblable à celui qui sévit aujourd'hui en Afghanistan sous l'influence des milices de Taliban après leur victoire et le renversement de l'ancien régime. Les lois de cet Etat proposaient, entre autres châtiments, la lapidation à mort pour les femmes adultères, l'amputation des mains pour les voleurs et 40 coups de bâton pour les buveurs d'alcool. Le premier ministre a menacé les autorités de cet Etat de placer l'administration locale sous l'autorité du gouvernement fédéral pour violation de la constitution et les a mises en demeure de suspendre l'application des lois islamiques.

Le procès d'une ancienne jociste, militante ouvrière, met en lumière les abus perpétrés contre les travailleurs immigrés

Malaisie 01/09/1996

Irène Fernandez, directrice de Tenaganita, une organisation de travailleuses, a été arrêtée par la police malaisienne le 18 mars 1996 et inculpée d'avoir contrevenu à la loi sur les publications. Ancienne militante de la Jeunesse ouvrière chrétienne, âgée de 49 ans, Irène Fernandez a toujours milité dans les organisations ouvrières de Malaisie.